BanniereArticleok2

[Cannes2015] Dimanche en apothéose

Dimanche matin, après un long samedi sombrero sur le chef, la team se retrouve à 9h15 pétantes. Le salon s’éveille d’un off rude, et nous déambulons dans les allées bien avant l’ouverture…

00

Devant, il y a du monde qui se masse plus de 30 minutes avant l’ouverture !

 

04

Ce sera l’image du jour… Heureusement, le playmobil ne bronche JAMAIS !

 

90

Le club de jeu de Go local affiche un slogan très malin !

91 92 93 94 95 96

97

02

Metal Adventure Cards, de l’auteur local Lionel Borg était présenté sur le stand de Matagot, une belle réussite.

98 99  01

03 

9h30 Il est temps de foncer sur une table !

Ce matin nous avions un plan : Mysterium en mode campement 30 minutes avant !

Pif nous avons laissé Barracuda en gorille pour réserver les places. Très efficace.
Et bien, je dois avouer que nous avons été bluffés par le jeu…
Un vrai régal, au niveau graphique mais surtout au niveau niveau gameplay. C’est très immersif. L’ambiance est là, tout le monde participé, la coopération passe dans une séquence narrative.
Le côté maître du jeu est lui assez difficile m’est avis, mais vraiment gratifiant. Bref, une expérience ludique vraiment originale. On en redemande.

10

Une ambiance extraordinaire …

 

11

Un meneur génialement muet…

 

12

Des graphismes enchanteurs et un gameplay extraordinaire…

 

Passée cette véritable Claque Ludique, nous avons pris le temps de débriefer et puis nous dirigeons vers du gros lourd : Euphoria. Avant de trouver une table libre, Morning players nous a aiguillé sur un sympathique Kickstarter en cours de campagne : Between two cities. Fort bon petit jeu de city building à la mécanique très original. Shanouillette vous présentait le jeu par ici.

22

Ne paie pas de mine, mais propose un gameplay novateur et simple.

 

Allez, on se lance dans Euphoria ! De loin, beaucoup de matos, difficulté à lire le plateau, mais tout ça est bien joli. De près, c’est purement logique, presque informatique et nous avons perdu deux joueurs sur quatre pendant l’explication des règles… Dommage. Le jeu est bon, mais orienté vers une catégorie très restreinte de joueurs à mon avis. Il pâtit d’un plateau trop fouillis mais j’aurais plaisir à aller jusqu’au bout d’une partie. Si vous voulez en savoir plus, je vous engage à lire cet article sur le sujet : Euphoria : on vous ment, on vous spolie ! 

30

La bâche de Morning players de plusieurs dizaines de mètres était la plus belle de tout le salon. Elle présentait tous leurs jeux de bien belle manière !

 

Après cette partie partie difficile, nous avons pris le soleil pour un petit casse route histoire de recharger les batteries !

21

Une initiative intéressante pour faire du beau matos comme des personnages moulés pour l’île interdite ou Pandémie !

 

20

Un Perlin Pinpin géant qui tourne à plein régime (nominé as d’or oblige !)

 

71

Miguel a la classe pour l’animer !

 

06

D’un côté plus cubipousseur, Argentum Verlag était présent avec son bon petit jeu de pouille : El Gaucho.

 

52

Un peu plus loin, on pouvait voir des rennes faire la course…

 

51

Et à moins de 20 cm, des combattants fous se tapaient dessus ! (Un chic petit kickstarter ce Chunky Fighter)

   

Retour dans le vortex du salon, Bgarz nous a emmené vers un petit proto mignon et familial, une histoire de moutons de l’espace qui sortir bientôt chez Hurrican avec Matthieu Lanvin aux manettes. Amusant, pas prise de tête, avec de beaux moutons volants.

40

41

42

La fatigue se fait sentir. Après un échec sur Samurai Spirit puis Arboretum, nous finissons hélas… Sur Sky Tango, un petit jeu dans une trop grande boîte, une règle de jeu mal fagotée, un peu trop classique chez Filosofia… Nous, on oublie.

5

Et nous allons nous soigner autour du proto géant de l’excellent Deal. Si simple, si efficace, et dans une édition de qualité. (Sold out dimanche !).

60

Un magnifique Deal géant.

 

61

Toutes les boites de Deal sont parties sur le salon, petit éditeur oblige ils n’étaient pas venu avec des milliers d’exemplaires, mais un bon retour pour cet excellent petit jeu à trois joueurs.

 

Nous enchaînons cette fin de salon sur Abraca… Quoi ? Qui sort bientôt chez Moonster Games et dont Ludovox vous a déjà parlé à Essen (vidéo avec l’auteur). Un jeu familial au beau matos. Hasardeux, mais basé sur la bonne mécanique de Hanabi…

70

Le salon prend fin mais nous allons à tout hasard du côté des Ludonautes et tombons sur une boîte abandonnée fort usée de Discoveries, la suite de Lewis & Clark. Cédric va faire l’effort de nous expliquer le jeu, et nous allons découvrir ce nouvel épisode avec une mécanique plus light mais vraiment prenante et intéressante. Il nous a donné grandement envie de le voir en vrai lors de la prochaine Gencon !

80

Le proto Ludonautes d’un nouveau jeu thème Petit Prince qui a beaucoup séduit.

81

82

Discoveries

Off the dead

Le off est mort. Plusieurs éditeurs nous ont confié avoir fait ça en privé tellement il était impossible de présenter dans de bonnes conditions un jeu (faut avoir envie de jouer et ne pas être énervé par le manque de chaises, l’attente à l’entrée ‘n co…).
Les éditeurs l’ont compris et nous avons eu, nous gamers, le plaisir de jouer à un grand nombre de prototypes directement sur le salon. Mais il va falloir trouver une solution rapide à cela. Questionné à ce sujet par moi même, Martin Vidberg n’a pas pu donner de réponse positive au fait d’organiser un peu plus le off autour de rencontres d’auteurs uniquement, chose que je regrette personnellement. A suivre.

Hélas, je n’ai pas pu tester Freedom The Underground Railroad et je suis déçu. Asynchron n’avait pas jugé bon d’en mettre une table. Bien dommage.

Nous avons une nouvelle fois beaucoup joué lors du salon, et j’espère que vous avez apprécié de nous suivre dans nos pérégrinations cannoises !

Nos coups de coeur

  •  Le futur Crossing (coédition Cocktails Games / Space Cowboys)
  • Le futur Days of Wonders, Quadropolis de Francois Gandon
  • Le futur Mysterium (Libellud)
  • Deal
  • Qui paire gagne
  • Dead of Winter
  • Looney Quest
  • Sapiens

 

Nos Coups de Blues

  • Le OFF !
  • Sky Tango
  • Heros à louer
  • Freedom the Underground Railroad
  • Euphoria

verdict

13 Commentaires

  1. Photo du profil de bgarz
    bgarz 02/03/2015
    Répondre

    Au final, le tableau Wanted a de la gueule

    Content d’avoir partagé cette Team pendant ce salon

    N’oubliez pas de voter pour « Sauvez le off »

     

    Fab’ : je pourrai craquer pour Essen si tu nous garantissais à Greg et moi-même une extension pour Euphoria ;-)))

    • Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
      TheGoodTheBadAndTheMeeple 02/03/2015
      Répondre

      Je me renseigne 😛 Le jeu n’étant pas si complexe qu’il y parait, ca ne me semblerait pas incoherent ^^

      • Photo du profil de bgarz
        bgarz 02/03/2015
        Répondre

        Pour Essen je pourrai finir par craquer… Je sais c’est mal

  2. Photo du profil de ahuacatl
    ahuacatl 02/03/2015
    Répondre

    Merci pour ce compte-rendu bien illustré!

  3. Photo du profil de Lordsavoy
    Lordsavoy 02/03/2015
    Répondre

    Merci pour ces belles photos 🙂

    Je pense que Mysterium sera un  »must have » pour beaucoup 🙂  Ne serait ce que pour le joueur collectionneur.

    Dommage pour Euphoria, un jeu sympa,  les règles s’expliquent normalement assez rapidement et le jeu n’est pas très complexe au final.

    Un jeu gamer certes mais pas du violent non +

    Il faut y jouer à 4 minimum je dirais.
    Car + on est + c’est tendu sur la construction des marchés, on creuse + vite les tunnels, les pistes d’allégeances aussi progressent + vite et ça dynamise la partie.

    Ce jeu a de bons élements et surtout le matos est super sympa, une fois qu’on a joué quelques tours, le plateau devient clair même si c’est chargé à la base.

    Redonnez lui sa chance, surtout que contrairement à votre impression, je l’ai fait testé à des personnes qui sont pas trop gameuzes et bien elles ont aimé et en redemandent. Car il ratisse + large qu’on pourrait le croire.

    • Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
      TheGoodTheBadAndTheMeeple 02/03/2015
      Répondre

      Nous avons joué à 4 a Euphoria. Nous sommes deux a y avoir vu un bon potentiel, mais le plateau est indéniablement bordélique. J’y jouerai une vraie partie avec plaisir maintenant que nous avons bien saisi la mécanique.

      Je suis d’accord sur le fait que le matos est vraiment excellent. Quant au public cible, je reste sceptique. Peut etre que l’explication que nous avons eue a manqué de cohérence… a y repenser.

  4. Photo du profil de DoM
    DoM 02/03/2015
    Répondre

    On a joué Sky tango à 2, et on a bien aimé. Simple, malin, fourbe, court…je vois pas où le bat blesse! Reixou l’a ensuite joué à 4, et le plaisir fût également au RDV.

    • Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
      TheGoodTheBadAndTheMeeple 02/03/2015
      Répondre

      je pense que nous n’étions pas psychologiquement prets :

      – On nous a oublié sur l’expli des règles

      – Leur rédaction est… nulle du point de vue du groupe. Les subtilités ne sont pas bien mise en lumiere alors qu’on a affaire a un jeu simplissime.

      – Le gameplay est ok sans plus, la fourberie est hachement hasardeuse tout de même. Ca ne vaut pas un parade, un take 5 ou un Linko !

      – Le thermoformage est a coucher dehors pour une boite a ce prix, on peut attendre un thermoformage ou les cartes rentrent correctement… en plus sa couleur jure affreusement (bleu clair avec la boite dans les tons rouge coucher de soleil)

      • Photo du profil de bgarz
        bgarz 02/03/2015
        Répondre

        A 15 € pour 56 cartes dans la boîte… Ça pique un peu pour ce genre de jeu En comparaison, Filo vendait à Cannes Cacao la localisation du dernier abacuspiele pour 27€…

        • Photo du profil de DoM
          DoM 02/03/2015
          Répondre

          Oui après pour le prix, la qualité d’édition hors cartes (que je trouve jolies) il y a effectivement des choses à redire vu ce que vous annoncez. La règle était pas présente dans la boite quand on a joué.
          Par contre sur le jeu on a trouvé ça sympa, même si effectivement il y a du hasard qui se promène par là!

          • Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
            TheGoodTheBadAndTheMeeple 03/03/2015

            J’allais justement ajoute que les cartes sont belles, et leurs illustrations pas classique.

            J’ai trouve que cela manquait de choix, vraiment. Et qu’on se sentait plus contraint qu’a Parade par exemple. Sans grande possibilité de s’en sortir. Ceci surtout a 4 qui apporte du chaos entre deux tours.

  5. Photo du profil de Wraith75
    Wraith75 17/03/2015
    Répondre

    Salut,

    Merci pour l’article !

    D’après la description succincte que j’ai pu lire de Quadropolis et Between Two Cities, les jeux ont l’air assez semblables.

    En quoi diffèrent-ils exactement (à part le « coop-mais-pas-vraiment » de B2C) ?

    • Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
      TheGoodTheBadAndTheMeeple 17/03/2015
      Répondre

      Non pas du tout ! Je ne me suis pas étendu mais…

      B2C est un jeu plus familial que Quadropolis. Les deux jeux sont très fluides, mais B2C offrent moins de choix, mais tourne encore plus vite.

      Quadropolis a plus de profondeur mais pourra certainement dérouter la famille par son aspect sous-jacent un peu abstrait et « Mathématique ». Le blocage et le scoring sont essentiels je pense dans ce dernier.

      A B2C, il faudra ménager la chèvre et le choux et construire des deux cotés correctement en essayant d’avoir deux villes axées sur deux stratégies différentes pour maximiser ses chances de gagner et d’avoir les bonnes tuiles au tirage !

      voilà 🙂

Laisser un commentaire