upbetweenk

Between Two Cities

L‘éditeur américain Stonemaier Games (St. Louis, Missouri) a de quoi se réjouir. Parce que son titre Euphoria arrive sur l’hexagone en français dans le texte (du gros jeu de gestion publié chez nous par les braves de Morning Players), et ça c’est une bonne nouvelle ; mais aussi parce qu’ils vont bientôt lancer (mais pas trop fort) un nouveau jeu plein de stretch goals sur KS d’ici 2015 (30$ le 1er pledge).

D’habitude, les jeux de Stonemaier sont signés Alan Stone et Jamey Stegmaier, mais, pour la première fois, ils ont fait appel à d’autres personnes, là, Ben Rosset & Matthew O’Malley. « Depuis que nous avons ouvert notre entreprise à d’autres designers, nous avons une philosophie de base : en raison de la quantité de temps, d’argent, le cœur et l’âme que nous mettons dans nos jeux, nous publierons uniquement des jeux d’autres concepteurs si nous les aimons autant que si nous les avions conçus nous-mêmes. » Je t’aime presque autant que je m’aime alors je veux bien de toi 🙂

La nouveauté s’appelle Between Two Cities et elle vous propose une expérience originale de jeu en équipe, le tout basé sur du draft* de tuiles – chaque tuile représente une partie d’une ville : usine, magasin, parc, monuments, etc. Une expérience originale de partenariat disais-je, oui, je l’ai dis et c’est bien vrai. En effet, dans le jeu vous êtes un super architecte de la muerte qui doit travailler sur deux cités en même temps. Même pas peur !

Mais pour les deux projets vous allez devoir travailler en collaboration étroite avec un autre architecte. Chaque tour, vous allez discuter avec votre voisin de droite et de gauche pour décider quelle tuile vous allez placer dans quelle cité, avant de drafter le reste de votre main. Mais à la fin du jeu, il n’y aura qu’un seul gagnant, et on prendra en compte la cité qui fait le moins de points parmi vos deux oeuvres !

Le jeu se pratique de 3 à 7 joueurs mais propose aussi une variante pour 2 et Morten Monrad Pedersen travaille actuellement sur un mode solo si vous voulez tout savoir.

>> Si vous souhaitez devenir betatesteur pour eux, regardez par là !

>> Si vous souhaitez voir la fiche de jeu et l’ajouter à vos listes d’intérêt, alors regardez plutôt par ici !

*le draft est un sport aquatique se pratiquant sur des radeaux pas finis est un mécanisme de jeu qui consiste à avoir une main de cartes (ou ici, de tuiles), puis d’en choisir une et de passer le reste à son voisin.

Un jeu de Ben Rosset, Matthew O’Malley
Illustré par Beth Sobel
Edité par Stonemaier Games aux US
Edité et distribué Morning Players en Europe
Langue et traductions : Anglais, français
Date de sortie : 2015
De 1 à 7 joueurs
A partir de 8 ans
Durée moyenne d’une partie : 20 minutes

Thèmes : Urbanisme, Ville
Mécanismes : Construction/développement, Draft, Placement, Tuiles
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Amateur, Familial

5 Commentaires

  1. Photo du profil de VinZard
    VinZard 17/11/2014
    Répondre

    Ça a l’air super intéressant ca ! J’ai Euphoria que je n’ai pas encore essayé (je trouvais le mécanisme innovant) alors là c’est pas mal aussi ! Je garde sous le coude !

  2. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 02/03/2015
    Répondre

    Nous l’avons vu à Cannes, le KS est parti, hop le lien!

    • Photo du profil de VinZard
      VinZard 02/03/2015
      Répondre

      Je l’ai essayé à Cannes (d’ailleurs vous étiez juste derrière moi entrain de faire une interview, où entrain de jouer à Viticulture, je ne sais pas) J’ai pas mal aimé ce petit jeu sympathique. Par contre j’ai pas pu leur demander quel était l’intérêt pour nous français de pledger, alors que Morning Players s’occupe de la traduction et à priori de la commercialisation du jeu. Vous avez des infos là dessus ?

  3. Photo du profil de Morning Players
    Morning Players 05/03/2015
    Répondre

    Bonjour à tous,

    Tout d’abord, merci de l’intérêt que vous portez à Viticulture et Between Two cities qui est actuellement en KS jusqu’au 16 mars.

    Pourquoi Pledger alors que Morning Players va tout de même faire la traduction ?

    Simplement pour les raisons suivantes :

    la version KS permet d’obtenir tous les stretch goals qui ne seront pas (tous) disponibles en version « classique » (=boutique);
    possibilité d’obtenir une version « Deluxe » dans la plus part des cas, non disponible dans le commerce;
    prix plus avantageux dans la version KickStarter. Souvent en effet, le prix boutique est plus cher. Pas toujours, mais souvent;
    livraison directement chez vous. Pas besoin de se déplacer en boutique;

    Voilà en gros les différents arguments.

     

    Bien à vous

    Nicholas

     

  4. Photo du profil de edrick
    edrick 06/03/2015
    Répondre

    Pour ton premier argument, j’ai trouvé cette phrase dans la description du KS … « All stretch goals are fully playtested (see photos of some of our amazing playtesters below) and will be included in every copy of Between Two Cities (Kickstarter and retail). »

    Traduirais-je mal le mot « retail » ?

Laisser un commentaire