up-artificium-ok

Artificium, de la carte russe mais française [Essen]

En faisant le tour des jeux présents à Essen on tombe parfois sans se faire mal sur des petites choses attachantes passées totalement inaperçues. Je pense à Артифициум autrement dit Artificium : un jeu de cartes conçu et illustré par un auteur russe nommé Timofey Shargorodskiy et édité par Lifestyle. Figurez-vous que ce jeu a gagné le concours de création russe « Korni ». Tiens tiens.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est plusieurs fois polyglotte et les règles multilingues sont en plusieurs langues mais aussi en français. (Haha. Relisez-la autant de fois que vous voulez, elle est totalement impropre mais vous m’avez compris quand même ! Savez-vous que votre cerveau est capable de lire des choses bien pires que ça ? Regardez. Sleon une édtue de l’Uvinertisé de Cmabrigde, l’odrre des ltteers dnas un mot n’a pas d’ipmrotncae. Imrpessnnioant, pas vari ?). 

Le Ptcih !

« En tant que seigneur du Moyen Âge, vous savez à quel point la prospérité d’une ville dépend de l’artisanat. Plus vos artisans travaillent, plus vous vous enrichissez. Vous devez donc faire en sorte que ce processus ne s’interrompe jamais, car tous les types de produits sont interdépendants. Le blé doit être livré au moulin pour fabriquer le pain qui nourrira les employés de la forge, qui fondront le métal dont a besoin le forgeron pour façonner les épées des chevaliers… Votre but est d’établir des chaînes de production efficaces, et si possible d’empêcher vos adversaires d’en faire autant. »

La praite se dréuole en 4 tuors, dvisiés en 4 paheses :

1/ Début du tour : chaque joueur pioche 5 cartes

2/ Marché aux cartes. Piochez 6 cartes et posez-les face visible au milieu de la table. Chaque joueur peut soit échanger l’une des cartes de sa main contre une carte du marché, soit passer. Lorsqu’un joueur choisit de passer, il ne peut plus échanger de cartes tant que le tour de jeu n’est pas fini. La phase d’échange de cartes peut se poursuivre pendant plusieurs tours de table, et ne s’achève que lorsque tous les joueurs passent leur tour sachant tout de même que le premier échange de cartes est gratis pour chaque joueur, mais les suivants nécessitent de remettre 2 pièces à la banque – hey faut pas se leurrer.
Les joueurs peuvent également choisir de défausser toute leur main et tirer 5 cartes de la pioche, à la place de leur premier échange de cartes gratuit. C’est vous qui voyez.

3/ Actions des cartes. Dans l’ordre et la discipline siouplé. D’abord, tous les joueurs choisissent simultanément une carte de leur main et la placent face cachée devant eux. Ensuite, tous les joueurs révèlent leur carte. Les joueurs commencent par résoudre les cartes Action, puis les cartes Bâtiment. Avant de résoudre une action ou un bâtiment, vous pouvez acheter et/ou vendre une ou plusieurs ressources sur votre plateau Ressources. Si vous résolvez un bâtiment, vous recevez immédiatement les points de victoire indiqués dans le drapeau orange de la carte. Vous déplacez alors votre petit marqueur Joueur en conséquence sur le plateau de score, mais ça, vous avez l’habitude.

4/ Fin du tour. Quand tout le monde a passé son tour, c’est la fin du round. Les cartes jouées sont défaussées, et les joueurs peuvent défausser aussi des cartes en main, tout ou partie. Il leur est aussi possible de vendre autant de ressources sur leur plateau Ressource qu’ils le souhaitent pour recevoir des pièces de la banque.

Exemples de cartes Action

Le jeu sera donc présent à Essen pour 23€, sur le stand de Lifestyle (stand 1-D144). Et puisque vous avez été gentils et qu’on est le début de la semaine et que j’aime les débuts de semaine surtout quand vous êtes gentils, je vous donne le lien vers la page officielle du jeu. Et c’est pas tout !

>> Et la fiche du jeu c’est juste là

>> Retrouvez ce jeu et tous les autres du salon Essen sur notre page spéciale ici pour vous amuser à cliquer sur les icones et nous dire quels jeux vous branchent et quels jeux vous voulez absolument

1 Commentaire

  1. Photo du profil de Antony
    Antony 13/10/2014
    Répondre

    Bien vus les titres des paragraphes 😉 Vriament asumant !

Laisser un commentaire