Ukronium 1828 : une boutique hors norme à Lyon

Ukronium 1828 : une boutique hors norme à Lyon

J'avais envie de vous faire découvrir un lieu ludique vraiment particulier. Ouvert depuis 1828 ou presque dans Lyon (7e arr), cette boutique de jeux à l'atmosphère totalement Steampunk est un superbe lieu d'échange qui transpire la passion authentique et le sens du détail.

Ici, on trouve de tout : des jeux de société toutes catégories bien sûr, mais aussi des bibliothèques bien remplies essentiellement dédiées aux jeux de rôle, absolument tout ce qu'il faut pour les fous de figurines, des espaces pour jouer…

Nous avons été reçus très chaleureusement – à l'instar de toutes les personnes qui franchissent ces portes. Que vous veniez pour faire un tournoi Magic, un atelier figurine, un warhammer 40.000 (oui il se passait tout ça en même temps ce samedi là) ou un simple achat, vous serez reçu avec la même bienveillance. Cette ambiance chaleureuse… oui, ça doit sûrement venir des vapeurs steampunk.

Voici Ukronium 1828.

 
Appelez Ukronium, Cedrick vous répondra depuis l'an 1828

Faisons les présentations

"Bonjour Cédrik ! Si je ne m'abuse, tu es le gérant de la boutique Ukronium 1828. Peux tu te présenter à nos chers lecteurs ?"

– Bonjour Marilyne ! Effectivement, je suis le gérant d'Ukronium 1828, mais plus que le titre pompeux de gérant je préfère me qualifier en tant que coordinateur de toute notre fine équipe de passionnés ! Voilà près de 18 ans que je travaille dans le commerce, et j'ai pu acquérir une certaine expérience en travaillant par le passé dans diverses structures similaires à la nôtre, chez des indépendants, mais aussi notamment chez Games Workshop, et même en tant que traducteur Anglais/français dans la presse spécialisée ou les jeux.

Cedrick version Steampunk

" Alors la question qui tue… Es-tu joueur ? "

– Bien entendu ! Certains me qualifieraient de casual Gamer, car le temps me manque pour jouer comme je le souhaiterais, mais avec plus de 25 ans d'expérience de jeu, de société, de figurines ou de rôles …

Je peux dire que j'ai roulé ma bosse dans quelques domaines ludiques !

" Qu'est-ce que tu préfères dans le merveilleux monde ludique ?"

– Je suis avant tout je pense un amoureux du voyage ludique. J'aime les jolis jeux, qui me font voyager ou rêver, mais aussi les jeux où l'ambiance est très présente.

Je pense que j'ai mis le doigt dans l'engrenage alors que j'avais 8 ans et demi à peine en Classe de neige avec Talisman, qu'une amie, Anne avait apporté. La mécanique simple, l'aventure et affronter un terrible dragon ont été pour moi des révélateurs ! Ce jeu m'a fait découvrir les univers fantastiques, mais aussi le jeu de plateau.

Depuis ce jour j'ai toujours été très prosélyte pour faire découvrir toutes sortes de jeux à mon entourage, famille, amis … Aujourd'hui encore, je ne peux imaginer une soirée entre amis sans au moins un party-game à l'apéritif.
J'aime en général les jeux à la prise en main simple mais qui ne sont pas pour autant dénués de stratégie, je craque d'ailleurs beaucoup en ce moment sur des Smallworld ou des Mice and Mystics qui allient pour moi plaisir de jeu, identité visuelle et prise en main aisée, mais je ne dis jamais non à un Visual Panic ou un Timeline pour mettre un peu d'ambiance."

Autour d'un jeu ! What else ?

240 m² dédié aux jeux…ça vous parle avouez !
 

"Parlons d'Ukronium si tu veux bien. Peux tu nous raconter un peu comment est né le projet de cet incroyable endroit ? "

– Ukronium est né dans mon esprit brumeux il y a de cela presque 15 ans. J'ai eu l'occasion de travailler dans une boutique similaire à l'époque et lorsque l'aventure s'est arrêtée je n'avais de cesse de vouloir la renouveler, mais différemment. Je souhaitais avant tout un lieu qui soit fédérateur, autant pour le joueur averti que pour le non initié. C'était pour moi le challenge à relever.

Souvent les boutiques de jeu sont réputées, à tort, pour être des huis clos, avec une impression, souvent fausse, d'élitisme. Je voulais vraiment en créant Ukronium que les gens y entrent par curiosité mais surtout y restent parce qu'ils s'y sentaient bien.

Pendant de nombreux mois j'ai pris des notes, peaufiné mon étude de marché, réfléchi à l'image que je voulais véhiculer, et puis, un soir, autour d'un apéritif ( avec party game !) avec mes amis, j'ai lancé un "Je voudrais monter une boutique de jeu, qui en est ?". C'est là que tout à commencé.. Autour d'un jeu.

I have a dream

"Que s'est-il passé ensuite ?"

– Le plus simple était alors fait, trouver la motivation et surtout l'équipe de doux dingues prêts à me suivre. Puis nous avons abordé la phase la plus sérieuse, prévisionnels et démarchages de partenaires financiers.

Chacun de mes six associés ayant les capacités pour porter le projet tel que je l'imaginais : webdesign, comptabilité, graphisme, toutes les petites mains de l'ombre, mais surtout l'énergie nécessaire pour aller au bout du rêve.

Ensuite entre le papier et l'ouverture d'Ukronium il a fallu compter une bonne année, de démarchage, de visite de locaux et de travaux pour arriver à concrétiser notre vision commune de la boutique.

I have a bank loan

"Quelles sont les difficultés inhérentes à un tel projet ?"

– Cela peut sembler long, mais il n'est pas facile de convaincre des banques notamment, lorsqu'il s'agit de nous suivre sur un tel projet. La conjoncture actuelle étant plutôt orientée vers un pessimisme général, nous avons dû bétonner notre dossier pour arriver à avoir des accords. L'autre point litigieux était la surface de la boutique.

Trouver dans une grande ville comme Lyon un local abordable qui puisse accueillir un tel projet n'est pas évident. Je voulais minium 200m² afin de faire une place tant aux joueurs qu'aux jeux eux même.

" Pas une mince affaire déjà !…"

– Oui et il y a eu ensuite tout le suivi des travaux, car pour trouver les artisans à même de créer une ambiance si particulière sans se faire prendre pour un fou, ce n'est pas chose aisée ! Toutes les démarches de création et d'implantation ont été une source de travail à temps plein… Et une fois tout cela fini, pas la peine de songer à se reposer… C'était l'ouverture ! Nous avons d'ailleurs terminé de mettre les produits en rayon la veille de l'ouverture… Enfin au petit matin de celle-ci.

 
Ronald R. L'image d'Ukronium c'est lui

Section pipeul

"Vous avez l'air d'une sacrée escouade la-bas dedans ! Comment cette équipe s'est elle montée ?"

"L'équipe est constituée de 7 associés, qui ne travaillent pas avec moi mais qui sont les hommes de l'ombre. Beaucoup avaient déjà leur fonction, et il était impensable de l'abandonner pour venir travailler chez Ukronium. Je suis le seul à travailler en boutique parmi nos associés. Il a donc fallu trouver des personnes motivées, mais pas que !

L'un de mes associés m'a grandement aidé au début en travaillant à mes côtés, mais il s'est vite avéré que nous ne pouvions pas faire tourner Ukronium, avec notre volonté de service et de conseil client à deux personnes. L'un de mes amis, avec qui j'avais travaillé par le passé nous a rejoint. Puis l'équipe s'est renforcée au fil du temps. Un client tout d'abord, passionné spécialiste dans les jeux de figurines, puis un stagiaire qui a été embauché en alternance.

Ce n'est pas tant le CV ou les diplômes qui m'intéressent lors d'un recrutement, mais vraiment le relationnel, la motivation et les connaissances ludiques."

Le club 1828

Jeudi c'est Late Tea Party !

" Raconte nous à quoi ressemble la semaine type chez Ukronium !"

– Les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas vraiment. Il y a des événements constants à la boutique. Soirées jeux, tournois, ateliers, expositions, événements en dehors de nos murs.

Plus qu'une boutique nous voulons créer un lieu de vie, et cela impose de devoir innover en créant des événements intéressants pour les joueurs.

Mais foncièrement le lundi, jour de fermeture d'Ukronium, nous nous occupons de tout ce qui est backoffice ( petite compta, commandes, réassorts, ménage, mise en place de plannings … ) Ce qui prend de loin toute la journée et la soirée avec ! Le Mardi est le premier jour d'ouverture, plus calme il nous prépare à la semaine.

Chaque jour ensuite est typé sur une catégorie de jeu. Le Mercredi, c'est atelier décor pour les jeux de figurines, le jeudi ce sont nos Late Tea Party, des soirées jeux gratuites autour du jeu de société, le vendredi c'est la journée Magic avec les soirées dédiées, et le samedi la figurines est au coeur de la boutique. Nous avons des amplitudes d'ouverture larges ce qui permet à chacun de trouver son compte toute la semaine pour jouer à ses jeux favoris.

Et surtout en permanence, il y a notre Club 1828, la salle de jeu d'Ukronium qui nous permet d'accueillir toutes sortes de joueurs gratuitement pendant nos horaires d'ouverture.

Rétrofutur2000

Le précieux Ukronium dont les cristaux sont devenus une monnaie d'échange dans le quartier
 

"Alors comme ça, fan de steampunk ?"

– Oui. Indubitablement. L'esthétique du Steampunk est vraiment présente chez Ukronium qui oscille entre le chic du Victorien et le fantastique de machines improbables pour exploiter les minerais d'Ukronium. Nous souhaitions donner une vraie identité à la boutique. Qu'il s'agisse plus d'un lieu pour prolonger l'expérience ludique.

On voulait un endroit où le temps n'existait pas. Faire une boutique médiévale aurait été "réchauffé", et pas forcément accueillant, un lieu futuriste aurait sans doute été froid. Le Steampunk, conjuguait ce chic et cette fantaisie qui parleraient, à mon avis, à plus de personnes. Les non initiés trouvent Ukronium chaleureux et accueillant, alors que les passionnés s'attardent sur nos vitrines interactives qui racontent les fabuleuses propriétés du minerai d'Ukronium.

Nous avons régulièrement des associations vaporistes qui viennent faire des shootings photos, ou juste profiter du lieu en costume… Et tout cela rend le lieu très vivant ! Nous avons même poussé notre concept à décerner en guise de carte de fidélité des certificats de manipulation d'Ukronium et donner des minerais à nos clients. L'ukronium est presque devenue une monnaie alternative !

…Un dernier mot ? "

– …Et si vous changiez l'Histoire ?

Laisser un commentaire