Rencontre avec la prototeam de Paris Est Ludique

Le PEL 2015 approche à grandes enjambées !

L’équipe qui gère la zone « proto » du grand festival parisien est, disons-le, ultra motivée. Nous les croisons de festival en salon, et un jour nous avons décidé de réaliser leur interview, histoire de vous présenter leur démarche, leur état d’esprit. Le PEL, c’est à la fois un espace de jeux convivial (« le festival de jeux où l’on joue », c’est leur slogan) et de rencontres pro, le tout, organisé par une bande de passionnés. C’est peut-être pour ça qu’il monte en puissance d’année en année.

L’édition 2015 s’annonce riche en bonnes surprises du côté des Jeux de demain (la zone dédiée aux auteurs en devenir), et ça, c’est grâce à eux : Stéphane Gallani, Antoine Pempie et Matthieu Doaré. Avec cette petite interview, vous en saurez plus sur ces trois loustics et leur travail. Présentation.

« Stéphane est tombé dans le jeu ado à la grande époque de Casus Belli avec le jeu de rôle et les wargames. Après un bref passage dans le monde du jeu vidéo, il est revenu dans le monde du jeu de société pour promouvoir les auteurs et leurs protos. Et c’est justement pour cela qu’il organise, désormais avec l’aide son équipe de choc, l’espace proto de Paris est Ludique depuis les tout débuts du festival ».


Salut les gars ! Alors, dites-nous, comment cette idée des Jeux de demain est-elle née ?

Tout est parti d’Olivier et Mike, les organisateurs et fondateurs de Paris est Ludique, qui ont pris contact avec Stéphane pour lui proposer de s’occuper de la zone proto, devenue ensuite l’espace « Jeux de demain ». Stéphane était déjà impliqué dans la cause des protos et des auteurs car il faisait partie de l’association « Les Protoludiques » et avait travaillé sur la co-organisation de la zone proto du festival de Toulouse. L’espace jeux de demain a connu un franc succès dès la première édition du festival et du coup, la prototeam s’est étoffée avec l’arrivée d’Antoine, puis de Matthieu.

Briefing de présentation des prototypes sélectionnés

Briefing de présentation des prototypes sélectionnés

 

Comment s’articule t-elle aujourd’hui, cette zone proto ?

Depuis deux ans, nous mettons en avant notre prix décerné par le public, le Pari Ludique. Les prototypes peuvent concourir dans 2 catégories de prototypes : les jeux «  Expert » et « Famille ».

Durant le festival, les visiteurs viennent jouer aux prototypes présentés et votent pour le jeu qu’ils ont préféré dans chacune des catégories. Plus un joueur a essayé de prototypes, plus son vote comptera. Il est important pour nous que ce soit les joueurs eux-mêmes, et non un jury, qui donnent leur avis et votent. C’est totalement dans l’esprit du festival qui se veut ouvert à tous.

Les prototypes de chaque catégorie avec le plus de points remportent chacun un prix et un joli trophée illustré par Martin Vidberg.

Trophées Le Pari Ludique 2014

Depuis l’année dernière, nous avons également ouvert un espace international pour faire découvrir des auteurs et des jeux venant de divers horizons : Italie, Russie, Belgique.

Enfin, nous recevons des auteurs connus et déjà édités qui nous font le plaisir de venir montrer leurs derniers protos, comme par exemple Florian Fay (Skeleton Island), Alain Rivollet (Concept) ou Hervé Marly (Skull & Roses).

 « Devenu bénévole pour la première édition de Paris est Ludique au hasard d’un clic sur internet, Antoine a rejoint Stéphane à l’Espace Jeux de Demain lors de la deuxième édition pour l’aider à mettre en place les Paris Ludiques. Le reste de l’année, il travaille pour la Mairie de Paris et essaie de cacher à ses camarades qu’il est un rôliste avant tout. »

Et la sélection des protos, ça se passe comment ?

Les auteurs s’inscrivent tout d’abord via un formulaire en ligne sur le site de Paris est Ludique. Ensuite, nous étudions toutes les règles des prototypes afin de décider de noRésultats Paris Ludique 2014_Familletre liste de sélection. En effet, vu le nombre de protos inscrits, nous n’avons pas le temps de tous les tester (sans parler des frais d’envois !). C’est un travail difficile que de choisir des jeux sans y jouer, mais on arrive à déceler les forces et faiblesses des prototypes à partir de leurs règles.

Ensuite nous nous réunissons et échangeons nos avis sur les jeux pour savoir quels sont nos coups de cœurs, les jeux les plus aboutis… Evidemment, nous sommes des joueurs avant tout et nous avons chacun nos goûts. Mais notre souci permanent et d’avoir une grande diversité de jeux, que ce soit dans les thèmes ou dans les mécaniques, pour pouvoir proposer aux visiteurs une large variété d’expériences de jeux.

Le choix de la liste finale des sélectionnés est toujours très difficile, car les jeux prometteurs sont nombreux et nous voudrions toujours en proposer un maximum, mais la place est limitée. Il faut faire des choix, parfois déchirants ! Les réunions de sélection finissent souvent tard…

Que recherchez-vous à travers ce travail-là ?

Notre volonté est d’être un véritable tremplin pour les auteurs. L’espace « Jeux de demain » est d’ailleurs visité chaque année par tous les éditeurs présents sur le festival qui viennent jeter un regard curieux et intéressé sur les prototypes, dans l’espoir de trouver la future pépite. Nous avons même eu la visite deux années de suite du sélectionneur de jeux de l’éditeur Hans im Gluck qui nous a fait l’amitié de venir d’Allemagne.

Nous espérons qu’au fil du temps, notre prix, le Pari Ludique, va gagner en notoriété et reconnaissance et qu’il permettra à des auteurs inconnus de se faire éditer.

En tout cas, nous avons connu de belles success stories de jeux qui sont passés par chez nous. Pour n’en citer que quelques-unes, il y a par exemple « Archeologia » d’Olivier Laffont qui s’est auto-édité et connait un grand succès, « Elemon » qui a permis de créer un nouvel éditeur, Elemon Games, ou encore « Madsteam » de Gregory Olivier, édité par Ludonaute et sortira pour Essen 2015. [NDLR : le projet devrait aboutir plutôt pour la Gencon 2016].

Une partie des auteurs de la cuvée 2014

À partir de quand peut-on y participer ?

Chaque année, les inscriptions s’ouvrent 2 à 3 mois avant le festival. Tout est gratuit, que ce soit l’inscription des jeux ainsi que la participation au festival pour les sélectionnés.

Les inscriptions sont terminées début avril et nous sommes actuellement en phase de sélection. La liste des jeux retenus sera communiquée sur le site du festival le 3 mai prochain. Suspens…

« Ingénieur de 26 ans, Matthieu est un passionné de jeux de société depuis sa plus tendre enfance, notamment grâce à Magic. Il est également un grand fan de théâtre et de cinéma. Il a rejoint l’équipe de Paris est Ludique depuis 2013 en tant qu’animateur, puis en tant qu’organisateur de la zone prototype ».

Et comment s’annonce le millésime 2015 ?

Surprenant ! Déjà par le nombre d’inscriptions, qui a doublé par rapport à l’année dernière, avec plus de 170 prototypes inscrits, ensuite par certains thèmes abordés qui sont parfois … inattendus et très originaux ! Nous sommes certains que cette année encore, nous pourrons offrir aux visiteurs de Paris est Lusique 2015 des expériences ludiques uniques.

OKAY-La-prototeam-lors-d'une-réunion-pour-préparer-PeL-2014-

Merci à vous tous d’avoir répondu à nos petites questions !

Nous avons bien hâte de vivre cette nouvelle édition et de découvrir tout ce que vous nous réservez… Pour en savoir plus, il y a un lien :

>> Site du festival

SAMEDI 13 JUIN 2015 10h-20h 
DIMANCHE 14 JUIN 2015 10h-18h
Boulodrome Léo Lagrange,
Route des fortifications
75012 PARIS

 

   

2 Commentaires

  1. Max Riock 03/05/2015
    Répondre

    Merci de mettre en avant tous ces bénévoles qui font un travail de fous !!

  2. Shanouillette 03/05/2015
    Répondre

    C’est clair qu’ils font un travail de dingue !

Laisser un commentaire