Mon premier guide pour ma Première Aventure !

Les livres dont vous êtes le héros (LDVELH) ont depuis quelques années bien repris du poil de la bête, que ce soit en version Bande Dessinée ou modifié et incorporé à de plus vastes gameplays, comme dans le 7Th Continent par exemple.
Parmi les déclinaisons du concept, celle qui m’a le plus marqué est celle proposée par la maison grenobloise Game Flow dans sa collection Ma première aventure : le livre dont vous êtes le tout petit héros. Il s’agit de LDVELH, mais ciblant les enfants, à partir de 3 ans. Le premier opus avait déjà conquis la rédac’ chef, et s’était même invité dans nos Coups de coeur en 2019.

Depuis, la gamme a grandi et comporte à l’heure actuelle six titres différents. Personnellement, je ne me pose plus la question et les prends pour mon fils dès que ceux-ci sont disponibles. Jusqu’à présent, je n’ai pas été déçu et tous m’ont séduit. Voilà, c’était mon guide, j’espère qu’il vous a plu ! 😉

Plus sérieusement, je vais me permettre de compiler un peu mes avis sur les différents opus : certes, je les ai tous aimés (donc quand je dirais que l’un est un peu en-dessous, gardez en tête que je le lis quand même avec plaisir à mon fils), mais malgré tout j’en recommande certains plus que d’autres. Une petite mise en garde néanmoins : contrairement à un jeu de société, où nous sommes plusieurs à jouer, où nous pouvons beaucoup varier de configurations et où il est possible de comparer ses ressentis sur la partie, ici on est plus proche de la lecture et j’aurai donc uniquement mon propre avis et celui de mon enfant. Ce guide est donc très (très) subjectif, j’insiste, et il est possible que vous ayez des retours bien différents. Si c’est le cas d’ailleurs, surtout partagez-les en commentaires !

En préambule, rappelons que les six livres sont construits globalement sur le même modèle : un choix de personnage au début est réalisé, puis l’histoire est segmentée en deux parties. Les trois premières grandes étapes (de « préparation ») permettent au joueur de s’équiper, en fonction de ses choix et du personnage choisi, de façon à avoir ce qui lui faut pour passer les trois dernières étapes (de « résolution »), pourvu qu’il fasse là aussi les bons choix. Chaque étape de préparation est en général associée à une étape de résolution : les objets que l’on a pris dans l’une serviront exclusivement dans l’autre. Les roues sur le bord permettant de suivre les objets récupérés et nos réussites/échecs sur les dernières étapes. Je ne préciserais que les écarts à ce modèle général dans ma description des livres.

Cette fois, c’est parti pour le guide !

 

En quête du dragon

Univers : Le premier livre de la collection fait le choix de rester dans le thème classique des LDVELH, l’Héroic Fantasy. On retrouve ici les classiques du genre : dragons, gobelins, nains, homme-chat, magiciens, etc. On a le voyage qui commence au village avec la rencontre de ses habitants, puis la traversée de marais et de montagnes avant d’affronter le dragon. Mais la collection commence déjà à nous montrer qu’elle se jouera gentiment des stéréotypes : on rencontrera par exemple un bélier-ours et son berger, le personnage du « barbare » est une fille, et on cherche à adopter le dragon, pas à le vaincre. Bref, même si le but est de ne pas nous perdre, cet univers sympathique réserve quand même une ou deux surprises.

Illustrations : L’univers est très bien servi par ses illustrations, qui réussissent là aussi à donner un côté original à des éléments pourtant vus et revus. Une franche réussite.

Avis général : Ce premier opus est une excellente entrée en matière. On découvre les principes de la gamme en douceur, dans un univers familier mais pourtant traité avec personnalité. Je le recommande sans hésitations, sauf si vous cherchez tout de suite quelque chose de plus original que de l’Héroic Fantasy. Cela reste une introduction intéressante à ces univers, en évitant pourtant les clichés les plus dérangeants qu’ils peuvent parfois véhiculer.

 

La découverte de l’Atlantide

Univers : Cette fois on s’aventure dans un univers un peu moins traditionnel des LDVELH, mais plus présent dans les livres pour enfants : les fonds marins. On est à bord d’un sous-marin pour trouver l’Atlantide. En revanche, on déroule les classiques en rencontrant une bonne partie de la faune sous-marine : le grand « méchant » est sans surprise un Kraken poulpesque. L’accent est plus porté sur la découverte des attributs des animaux marins que sur de l’aventure.

Illustrations : Les illustrations sous-marines me convainquent en général sans difficulté, et c’est le cas ici. On retrouve toute la beauté de cet environnement magique. Un petit bémol néanmoins : deux des premières et deux des dernières grandes étapes sont très similaires selon moi en termes d’illustrations et on a donc un peu l’impression de passer deux fois au même endroit.

Avis général : Ici, on aura probablement le livre le plus « documentaire » de la collection. On se promène dans les océans un peu au hasard et on y rencontre des animaux qui vont nous inspirer pour faire évoluer notre sous-marin. Une introduction au bio-mimétisme pour les petits ? Reste que j’ai un petit peu moins apprécié celui là. Il faut dire qu’il est très semblable au précédent dans les réussites/échecs des étapes finales : les blessures ont été remplacées par les fuites, mais l’idée est la même. L’univers reste assez conventionnel, avec peu d’éléments surprenants. Les choix me semblent un peu plus aléatoires et moins « logiques ». Comme je l’ai dit, deux étapes sont tellement similaires qu’on a l’impression que l’une est de trop. On sent que l’auteur a voulu nous parler des merveilles des créatures océaniques, mais il n’était pas forcément facile de montrer comment les utiliser. Bref, à choisir, peut-être pas pour l’aventure, mais plus pour faire découvrir les créatures des océans à ses enfants.

 

L’Odyssée du Phobos

Univers : Après l’Héroic Fantasy, et les abysses, place à la Science-Fiction. Nous partons donc dans l’espace pour sauver notre ami BeeBop le robot qui est en difficulté dans sa navette. À nous donc tout d’abord de le retrouver puis de lui venir en aide. Au menu, nous aurons de l’exploration spatiale, avec visite d’une nouvelle planète, et rencontre de robots et d’extraterrestres. Il est toujours difficile en si peu de pages de créer un univers spatial avec une vraie identité, et j’ai ici du mal à m’y plonger personnellement. Néanmoins, la somme des éléments donne une ambiance assez sympathique, sans l’angoisse que peut parfois générer l’espace.

Illustrations : Clairement le livre a choisi un parti pris graphique particulier, avec des personnages assez stylisés. J’avoue ne pas trop accrocher personnellement, mais il est je pense très adéquate pour des enfants.

Avis général : Ce livre me semble relativement difficile : en effet, les choix à faire ne sont pas toujours évidents, et il sort de la structure habituelle préparation puis résolution, avec des pages de résolution au milieu de l’histoire. C’est assez déstabilisant, mais très intéressant aussi. Avec la structure du récit, on a l’impression de faire beaucoup de choses et je me suis surpris à vérifier que le livre ne comportait bien que 6 étapes principales habituelles, ayant l’impression qu’il était plus long. On sort aussi du décompte des échecs des livres précédents pour voir si on a réussi ou non. Il se démarque donc singulièrement de ses prédécesseurs. Même s’il est un peu difficile de comprendre la logique attendue dans les choix que l’on doit faire, je dois dire que son originalité peut réellement séduire.

 

Voyage en Terre d’Ocre

Univers : Voilà la première aventure dans un univers complètement original, sortant des sentiers battus. On est dans un monde africain imaginaire, où l’on doit retrouver ce qu’il se passe qui met en danger notre arbre village. Nous voilà donc dans une quête dont la destination est cette fois inconnue. On choisira là aussi un personnage parmi trois, qui eux aussi changent des archétypes et clichés habituels. On retrouvera bien là aussi l’idée du voyage initiatique, avec la rencontre d’esprits en chemin dont on ne sait pas encore en quoi ils pourront nous aider. Ce livre-ci parvient à trouver sa cohérence interne, comme pour En Quête du Dragon, et donne envie de vivre d’autres aventures dans son monde.

Illustrations : Celles-ci m’ont beaucoup plus, car elles créent plein de lieux et d’ambiances différentes et plus inhabituelles, très propices à l’immersion et à l’imagination. 

Avis général : J’ai vraiment accroché à ce Voyage ! On retrouve de l’originalité dans l’univers, à travers cette fable plus ou moins écologique et où on ne sait pas vraiment à quoi s’attendre. Les illustrations sont vraiment sublimes, et la seule chose que l’on regrette c’est qu’il n’existe pas d’autres ouvrages pour découvrir cet univers !

 

La course des Casse-tout

Univers : Le premier opus à ne pas nous raconter un voyage ! Nous voilà à la tête d’un bolide pour une course dont on ne sait pas grand chose, à part que visiblement, tous les coups sont permis. Il faudra trouver les bons raccourcis, et surtout les équipements à utiliser pour vaincre les trois concurrents les plus hargneux. On retrouvera plusieurs références à Mario Kart dans ce livre, où l’univers est tout de même joyeusement foutraque (lave, dinosaures, robots, temples maudits, etc). Mais c’est aussi le but, de créer des personnages et des lieux hauts en couleur et un peu délirants. On retrouvera avec surprise BeeBop notre ami le robot, que l’on pourra cette fois incarner.

Illustrations : En voilà un autre qui me laisse un peu froid dans le style. Néanmoins, on a beaucoup de détails à voir dans cette course et l’on peut passer un bon moment à trouver toutes les situations plus ou moins cachées et cocasses de la course.

Avis général : Je suis très peu sensible au thème et aux illustrations. Néanmoins, je dois trouver des mérites à cet opus. Tout d’abord, avec le côté inclusif des personnages à incarner (vivement qu’un jour nous n’ayons plus à signaler les efforts dans ce sens). Ensuite, le jeu fait un vrai effort pour se démarquer des autres dans le sens où il récompense un peu plus le fait d’être un peu méchant, là où les autres mettaient plutôt en avant la bienveillance. Ici les tours pendables et un peu fourbes nous permettront de passer devant les autres et d’arriver le premier. Il y a par conséquent un côté un peu jouissif à cette course parce que parfois, c’est bon de ne pas être gentil 😉 Enfin, je dois le dire : c’est tout simplement celui que préfère mon fils. La course de voiture, après Cars, a vraiment le vent en poupe et l’Eclair rouge est vraiment le héros qu’il veut systématiquement jouer.

 

La reine du Champ-fleuri

Univers : Oh voilà une surprise ! Et si cette fois on incarnait une abeille partie pour créer sa propre ruche ? Oui on peut dire qu’en termes d’originalité ça se pose là.  On a tout de suite envie de poursuivre les aventures de cette petite abeille et de la voir explorer le monde. On aura moins de choix de personnages que dans les autres opus, mais ce n’est pas si grave. On a plaisir à voir le monde à taille minuscule et à changer de perspectives. On aurait pu imaginer retrouver le côté documentaire du troisième livre, mais non, cette fois on reste bien dans de la pure fiction.

Illustrations : Le style très bande-dessinée un peu cartoonesque convient très bien à cette aventure où tous les animaux ont leur personnalité. Très sympathique.

Avis général : J’ai bien aimé ce livre dans un univers que je n’attendais pas du tout. On trouve aussi une petite variation par rapport au traditionnel « je fais le bon choix = j’ai un objet pour la suite/ je me trompe = je n’ai rien » dans la préparation. Cette fois il y a des récompenses intermédiaires et l’on peut un peu s’en sortir même si on a « raté » quelques choix. Le jeu me semble un peu moins punitif ainsi que peuvent l’être d’autres opus, où si l’on se trompe une fois on sait qu’il ne sera plus possible de « gagner ». Le jeu semble ainsi un peu plus léger que les autres, un peu plus frais. Encore un opus que je recommande donc !

 

En conclusion

Pour finir, il me faut répondre à la question que l’on se pose forcément à la lecture d’un petit guide comme celui-ci : « Je ne peux en acheter qu’un, lequel me conseilles-tu ? ». Sans aucun doute, mon préféré est Voyage en Terre d’Ocre, suivi par En quête du dragon et enfin La Reine du champs fleuri. Les trois autres sont encore une fois très chouettes, mais ils m’ont personnellement moins séduits. Après, tout dépendra bien sûr de votre enfant et de ses affinités. 

Si vous optez pour la collection entière, sachez qu’un « jeu » supplémentaire vous attend : la plupart des livres contiennent des allusions aux autres opus avec de petits détails dans les illustrations. Je ne peux pas affirmer qu’il y ait une allusion à tous les opus précédents dans chaque, parce que je ne les ai pas tous trouvé. À vous de voir si vous pouvez faire mieux que moi !

 

   

5 Commentaires

  1. frédéric ochsenbein il y a 8 jours
    Répondre

    Nous avons succombé à l’appel de ma première aventure pour un enfant de 5 ans et il a adoré (bon du coup on les fait en boucle ^^). Les histoires sont bien écrites, les illustrations magnifiques, le livre est d’excellente qualité et résiste à notre enfant un brin « brusque » ^^. Nous avons commencé par la quête du dragon, il permet de bien appréhender les mécaniques de la série. Beaucoup de parents nous ont conseillé voyage en terre ocre. En effet le thème abordé et la féérie de l’histoire sont un cran au-dessus des autres…pour un adulte. Chez les quelques enfants que je connais qui ont la série ce n’est pas leur préféré, ils préfèrent apprivoiser du dragon, faire une course de voitures ou explorer les fonds marins. Pour le notre c’est la courses des casses tous sont préférés (un brin brusque je vous disais ^^).

    Tous sont excellents et feront le bonheur des enfants 🙂

    • fouilloux il y a 8 jours
      Répondre

      C’est vrai, il y a forcément une vision d’adulte dans ce que je dis.

       

      Bon moi par contre j’ai du en réparer 3 déjà 🙂

  2. Meeple_Cam il y a 8 jours
    Répondre

    Mon p’tit meeple a été aussi un adepte dés ces 2 ans. La quête du dragon a été un franc succès, même si, les premiers mois, c’était TOUJOURS le même chemin qu’il fallait emprunter. J’ai découvert certains embranchements que très tardivement… La découverte de l’Atlantide a peu marché au début, je pense faute aux illustrations moins visuelles pour un petit (ou alors c’est moi qui avait plus de mal à m’immerger), mais a fait un retour fracassant vers les 4 ans, où il fallait le faire tous les soirs. L’odyssée du phobos a beaucoup plu aussi, déjà parce nous l’avons préféré au précédent, mais aussi car c’était une bonne introduction à la SF. Le voyage en terre Ocre est aussi surement mon préféré, le plus poétique. La course des casses-tout a aussi eu son succès, mon petit étant pas mal dans sa période « petites voitures » à sa sortie. C’est bip-bop (déjà présent dans l’odyssée du phobos) qui fut le personnage de prédilection.  J’ai, par contre, fait l’impasse sur le dernier, passant sur des séries un peu plus poussées comme Chatons&Dragons.

  3. TheGoodTheBadAndTheMeeple il y a 8 jours
    Répondre

    J’aimerais ca lire l’avis des enfants ici, pas celui des parents… Who cares ?

    Voila l’avis de ma fille de presque 6 ans qui lit ces livres depuis ses 2,5 ans

    – Le dragon a ete son premier, elle ne le regarde quasi jamais a la maison, il n’est pas tres beau, tres convenu, et le theme chevalier n’a pas la cote dans les livres a la maison.

    – Les profondeurs est plus apeurant, moins logique, plus decouverte, il sort regulierement en gradissant, se rapproche un peu des octonautes, la serie.

    – L’espace est un titre que ma fille affectionne car sa mecanique est bien differente, bien logique et un peu atypique. L’histoire est cool.

    – Voyage en terre d’ocre est celui a la plus belle histoire et propose des clins d’oeil entre les pages (ce qui n’est pas le cas des autres) Ma fille le lit encore tres souvent

    – Les champ fleuris est recent, il sort beaucoup, c’est sympa pour compter, mais il faut avoir un enfant qui a envie ! La mienne adore ca.

    – Les casse-tout aussi est recent, ma fille l’aime bien, mais c’est un theme qui l’attire moins.

  4. Shanouillette il y a 4 jours
    Répondre

    Ici, le préféré de MiniSha c’est Voyage en terre Ocre, elle est totalement fan des illustrations et aime beaucoup l’histoire qui lui parle beaucoup tout en la dépaysant. Et elle adore la fille archère évidemment puisqu’elle aime le tir à l’arc ^^
    Après En quête du dragon arrive en deuxième position, celui-là, c’est bien sûr le tout premier qu’elle a eu entre les mains il l’a beaucoup marquée, elle le connait sur le bout des doigts !

Laisser un commentaire