Les foulancements JDR : Février 2020

Ahhh…. Quel réveil agréable, cette douce bise printanière sur ma joue. L’hiver passé, je peux sortir de mon hibernation et me remettre en quête des meilleurs jeux de rôles proposés en financement participatif. Comment, nous ne sommes que mi-février ? Mais il fait 20°C, regardez, bon sang, y’a plus un hectare de neige dans les montagnes !

Me revoilà donc avec mon bâton de pèlerin, avec ma bourse de dés à la ceinture.

Repartons sur les routes.

Soyez pas ronchons dans les donjons

J’avoue être assez imperméable à la mode de l’Old School Renaissance (OSR), ce courant qui voue un culte à l’esprit de la boite rouge de Dungeons & Dragons. Moi qui suis déjà assez allergique au D20, il me faut encore supporter le poids d’un aléatoire meurtrier et injuste, un système de classe qui rend le roleplay toujours archétypal, et surtout des scénarios centrés sur le massacre d’un boss de fin de niveau et de ses sbires qui me font bailler au bout de 20 minutes. Mais la plupart des rôlistes ont commencé par D&D, et sont donc tout fou dès qu’un nouveau dieu du panthéon OSR surgit sur le sol français.

add

Dungeon Crawl Classics a une offre PDF fournie, notamment avec le livre de base + 3 scénarios pour 30 euros. Il est malheureusement encore rare de pouvoir acheter des jeux de rôles français en version digitale, alors je suis joie, et sens que mon hibernation n’a pas été écourtée pour rien. Malheureusement ça se gâte en regardant les points forts de cette interprétation de la boîte rouge : Ils disent s’inspirer d’auteurs classiques comme Vance ou Zelazny (lesquels n’ont pas beaucoup parlé de donjons, soyons honnêtes), pour ensuite dire qu’à la création, on va générer plusieurs personnages niveau 0 et ne garder que le meilleur survivant. Soit ils n’ont pas lu les auteurs en question, soit l’inspiration s’avère très très lointaine. Mon intérêt s’est également réveillé pour « une magie imprévisible donc dangereuse », « des scénarios plutôt que des suppléments », « une race est une classe » et « 10 niveaux en tout ». Vous l’aviez compris, le fait que ce soit « un jeu volontairement aléatoire et pas centré sur un équilibre » me fait dire que je devrais passer mon chemin. Mais si vous avez déjà épuisé Macchiato Monsters et que le concept d’OSR vous met en trance, ce financement participatif devrait vous intéresser !

304_xs2Qhyam-kX5okh_4Km-nra8Amqc

Pour accompagner ce retour dans les tunnels poussiéreux remplis de gobeloïdes à faible QI et de pièges sadiques, « les plus de 300 pages grand format de Lieux d’aventures vous ouvrent les portes d’endroits hauts en couleur ». Voilà 24 lieux médiévaux-fantastiques cartographiés et détaillés… La mode des livres de plans isométriques vendus comme aide de jeu générique a été popularisée sur le web français par Guillaume Tavernier (cf. mois précédents). Le recueil de lieux de cette campagne participative – déjà financée à 300% – est proposé dans un pack « duo », et la communication de l’éditeur (Black Book Editions) s’est surtout axée sur le second livre, Maze Rats, un système de jeu med-fan complet OSR conçu par Ben Milton. La description nous promet du prêt à jouer avec « plusieurs centaines de tables aléatoires pour générer à la volée des PNJ, des monstres, des sortilèges, des lieux, des bâtiments, etc. Cette édition française va plus loin en ajoutant une seconde version des règles plus étoffée et plus héroïque – jouée à la table des XII singes –, la description d’un univers de quatre nations autour d’un bassin maritime, un bestiaire et une campagne de six scénarios. »

Je vous laisse vous faire votre opinion car en plus de mon aversion naturelle pour l’OSR s’ajoute ici un livre de cartographies à l’utilité discutable, un côté « bi-goût » pour deux livres diamétralement différents dans leur proposition. Le ticket d’entrée en papier est à 129 euros. Je le trouve un peu cher. Ce type de campagnes participatives me questionne sur la capacité des produits de jeux de rôles à se renouveler. Moi qui fais mienne (un peu trop doucement pour cette rubrique) la lutte contre la surconsommation, ai-je vraiment envie de ces ouvrages certes très clés en main, mais que n’importe qui ayant compris comment on faisait une aventure med-fan pourrait créer lui-même ? À mon époque, on dessinait les plans sur des veleda, on s’amusait aussi bien sans les belles illustrations (qui vont surtout faire plaisir au MJ consommateur, moins au joueur qui va les apercevoir 10 minutes max). Mais si votre bibliothèque vous semble vide et que vous adorez la fantasy, cessez de m’écoutez et rendez-vous sur gameontabletop (GOT) !

 

Cocorico, les univers français qu’on aime tant reviennent à la mode

En parlant de GOT, je voulais vous parler d’une campagne plus originale sur cette plateforme. Malheureusement elle est déjà terminée. La seconde édition de Würm, le jeu de rôles inspiré de l’époque préhistorique, offre de magnifiques visuels et un matériel qu’on a envie d’avoir en main ou dans sa ludothèque. La gamme bénéficie d’auteurs qui continuent de travailler leur jeu jusqu’à atteindre l’excellence. « Malgré un Grog d’Or décroché en 2012, la réflexion sur les règles du jeu n’a pas cessé. »
Les univers où on peut monter sur les mammouths n’étant pas si fréquents, guettez la sortie en boutiques ou d’occasion de Würm, qui fait partie des pépites de création française qui n’ont pas d’équivalent ailleurs.

wurm

Les bonnes nouvelles arrivent souvent par grappes. Après la seconde édition de Würm, et en attendant le retour de Vermine (nous vous en avions déjà parlé, et là les souscripteurs viennent de recevoir leur intriguant kit de survie), ce sont les 10 ans de Metal Adventures qu’on fête sur Ulule ! L’univers d’Arnaud Cuidet a fait son chemin dans le cœur des rôlistes francophones, et cette campagne ouvre sur une vidéo animée qui présente très bien le concept du jeu. « Alors que la majorité de l’Humanité vit sous le joug des nations stellaires, vous incarnez des courageux et intrépides Pirates de l’Espace, seuls individus encore réellement libres dans la Galaxie. »
De prime abord, le pitch n’est pas si éloigné d’un Rogue Trader, mais les détails vous emmèneront rapidement bien plus loin que Warhammer 40K. Et puis la séductrice a largement plus de classe, non ?

metal adventure

 

Un Atout caché dans ta Sleeve

carbone modifiéPour les amateurs du genre cyberpunk et de la science-fiction en général, Carbone modifié avait déjà son petit succès parmi les ventes de Bragelonne (roman multi-récompensé, ça aide). Même si aujourd’hui, les gens connaissent davantage la série Netflix, rappelons que l’intégrale est disponible en version liseuse pour un prix modique de 10 euros.

Mais si je vous en parle, c’est que cette histoire est maintenant adaptée en jeu de rôles. Altered Carbon appartient à la mouvance transhumaniste, comme Eclipse Phase ou encore Nova Praxis, et propose de jouer un fantôme dans la matrice : l’esprit humain n’est rien de plus qu’un code numérique (Digital Human Freight). Depuis les datacenters du futur, vous allez pouvoir vous incarner à volonté dans des « Sleeves » (corps humains), et acquérir à travers les âges fortune et pouvoir. C’est dans ce transfert de personnage à un autre (en cas de mort pendant l’aventure) qui fait la particularité du jeu, tel un Nephilim qui jouerait avec les technologies visionnaires.

Je vous le dis, plus jeune, ça m’aurait vraiment fait triper. En plus, succès « série » oblige, l’illustration abondante aide à se projeter dans l’univers du jeu, le prix des pledges, bien que chers, sont justifiés par la finition des ouvrages, l’oeuvre transmédia permet à des débutants de commencer à jouer sans se noyer dans les descriptions…
Mais, il y a un mais…
Cette vision d’un futur gouverné par une technocratie qui ne prend en compte aucune autre réalité (écologique, sociale, et donc souvent viciée dans sa réflexion géopolitique) ne peut plus atterrir sur ma table de jeu, aucun rôliste qui regarde les informations en 2020 ne peut s’amouracher des thèses transhumanistes sans y mettre de sérieux bémols. Mais c’est un jeu américain… (vous savez ce pays gouverné par des climatosceptiques). Du coup, ça ne les choque sans doute pas. Si vous avez une bonne capacité d’abstraction du réel, et que jouer un immortel digital vous botte, foncez et récoltez les paliers !

hunter

Nous ne sommes pas si nombreux à avoir lu ou joué à Hunter en français chez l’éditeur Hexagonal. Dans le Monde des Ténèbres aujourd’hui bien connu, les chasseurs ont une place particulière, quelque chose de vulnérable, d’inutile ou de désespéré. Si vous kiffez Van Helsing et que vous en avez marre de ces joueurs qui nous bassinent tout le temps avec leur vampire 4ème génération, la campagne Hunter The Vigil second edition va surement vous intéresser. À réserver aux amateurs d’anglais, car j’imagine qu’il arrivera peu après dans le catalogue d’Arkhane Asylum.

Heureusement, il n’y a pas que des grosses productions à se mettre sous la dent : Mage Against the machine nous propose de jouer des magiciens qui voyagent dans le temps pour éviter une apocalypse robotisée. Pour 5 dollars le pdf, le fun devient très bon marché. Plus que quelques heures !

mage

 

Avant de vous donner rendez-vous pour le mois prochain (en espérant qu’on ne soit pas passé en été entre temps), je voulais parler du porteur du projet les Héritiers qui nous a contacté pour qu’on parle du lancement prochain de ce jeu sur Ulule. Cette résurrection du jeu d’Isabelle Périer, repris en main par ses proches amis et collaborateurs au Département des Sombres Projets, doit évidemment figurer dans vos radars, mais ce ne sera pas pour cet article. Partie remise ?

 

4 Commentaires

  1. Biz20100 18/02/2020
    Répondre

    Bonjour !
    Un petit mot sur aria, issu de l’actual play game of roles, qui bat actuellement tous les records de financement jdr sur ulule (235k€, 1673 contributeurs, encore 25 jours de campagne restant; a battu deux records ulule toute catégorie confondue : Atteindre 15k en 3min30 et atteindre 50k en 12min50.) ? 🙂
    https://fr.ulule.com/aria-game-of-roles/

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 18/02/2020
      Répondre

      Yes ! nous avons fait une petite news dédiée !

      mais en effet c’est un très joli succès !

      • Biz20100 18/02/2020
        Répondre

        Ah, je l’avais loupée 🙂

    • Photo du profil de FX
      FX 19/02/2020
      Répondre

      J’ai l’impression qu’ils n’ont pas vraiment besoin que j’en parle pour que ca marche 😉 Ne consommant pas d’Actual play et d’émissions vidéo, je ne pourrais pas en parler correctement de toute manière. Mais il est très bien conçu, et avec même des livres dont vous êtes le héros pour commencer, c’est royal. Une débauche de matos qui n’allait pas avec ma diatribe contre la surconsommation 😀

      Depuis la défection d’Aventures, il y avait une attente à combler. Les CF qui explosent le plafond ne sont pas toujours ceux qui sont les mieux gérés après, je pense à Laelith, Pavillon Noir, Interface Zero 2 en anglais… C’était ma minute vieux ronchon, je retourne regarder Croc 😉

Laisser un commentaire