GENESIA | Concours-nouvelle | Partie 3

EXPLICATION-OK-PARTIE-3

09_DronesLa capsule aéroglissante, lancée à vive allure, fait défiler sous mes yeux le paysage en un kaléidoscope de couleurs éclatantes. Pourtant, je parviens à me rattacher à certains éléments : des buildings tous plus hauts les uns que les autres, des Commandos Bioniques en permission, des drones de surveillance et leur ballet incessant…

La route est longue, mais je m’émerveille toujours au même moment, lorsque la capsule surplombe le Jardin des Délices. Bien que je n’aie jamais pu y pénétrer, je ne me lasse pas d’y observer quotidiennement les arbres resplendissants, foyers d’une foule d’oiseaux bariolés. Je me surprends même à guetter les remous venant perturber la surface paisible du lac azuré, indices de la présence de majestueux cygnes. J’ai toujours rêvé de parcourir les sentiers s’enfonçant dans les confins du jardin, comme autant de veines et d’artères salvatrices, de fouler l’herbe tendre et tasser l’humus sous mon poids.

36_Garden of Delights

 

Je soupire : le Jardin des Délices ne restera qu’un mirage à travers la vitre d’une capsule.37_Ecological Disaster

Longtemps comparée au paradis, on dit qu’auparavant tout Génésia était à l’image de ce Jardin. Un véritable havre de paix où seule la nature régnait. Mais ça, c’était bien avant l’arrivée des Hommes. Avant la colonisation de ces Terres Sacrées. Avant les nombreuses guerres qui les ont meurtries. Avant  l’industrialisation et l’urbanisation qui les ont défigurées.

Le Jardin des Délices, aujourd’hui réserve naturelle protégée de toute griffe humaine, est l’un des derniers vestige d’antan de Génésia.

 

33_Sharing EconomyD’aucuns disent qu’il existe, dans des endroits très reculés de Génésia, des territoires où la nature a repris ses droits. Appelées les Terres de Fraternité, elles regorgeraient d’hommes et de femmes ayant renoncé à nos sociétés consuméristes, polluées et informatisées pour adopter un mode de vie basé sur l’économie du partage, ainsi qu’une production écologique et respectueuse de l’environnement.

Je me souviens même d’avoir aperçu des images circuler sur les réseaux parallèles : des gens troquant des cageots entiers de fruits contre des vêtements tissés main, de simples paysans nourrissant des gallinacées dans une étendue verdoyante à perte de vue…

Certains disent que c’est un mythe, un tissu de mensonge, des images fabriquées de toutes pièces par les opposants au régime. Après tout, la plupart des espèces animale n’ont-elles pas été éradiquées avec l’avènement de l’alimentation synthétique ?

 

27_Ecological Transition

 

Le ralentissement brutal de la capsule interrompt le fil de mes pensées. La voix métallique répète inlassablement le nouveau terminus : Quartier Militaire et Scientifique. Place de la Bourse. Quartier Militaire et Scientifique. Place de la Bourse.01_Cryptocurrency

A peine la capsule est-elle stabilisée, que ses portes déversent une dizaine de personne sur le quai. Comme souvent, je suis le dernier à descendre, tandis que des nouveaux voyageurs me bousculent pour monter et scanner la petite puce insérée dans leur poignet. Leur ticket d’entrée virtuel, puisque grâce à la crypto monnaie, même les ressources sont devenues numériques.

Les gens fourmillent sur le quai, chacun essayant de se rendre le plus rapidement possible dans le service qui lui est attribué. Je regarde avec regret ceux qui se dirigent vers l’énorme corridor vert. Le quartier Scientifique.

03_Epic of Genetics

 

21_House of InnovatorsJ’y ai moi-même travaillé durant de nombreux mois, avant que l’on ne m’affecte au quartier Militaire. Personne ne s’est jamais donné la peine de m’expliquer les obscures raisons qui rendaient mon remarquable esprit d’analyse plus indispensable à la guerre qu’à la science.

Pourtant, de nombreux défi m’attendaient encore derrière les portes du quartier Scientifique, où j’avais fait mes débuts dans le décodage et le séquençage du génome humain. Mes recherches n’avaient pas tardé à dépasser tous les espoirs, au point même que nombre de mes découvertes avaient trouvé une place au sein de la Maison des Innovations. Il ne m’avait alors pas fallu longtemps pour prendre la tête de l’équipe à l’origine des premiers Transhumanistes. Mettre la science et les technologies au service de l’Homme pour offrir une source d’espoir aux personnes atteintes d’un handicap ? Un véritable jeu d’enfant, au final. Et que dire de nos exosquelettes ayant offert une seconde vie à des milliers de paraplégiques ?02_Transhumanists

Malheureusement, le but premier de nos recherche a été dévoyé lorsque la section militaire y a vu une occasion inespérée d’augmenter les capacités physiques et mentales de ses hommes. Elle s’est emparée de ces travaux dans un tout autre but : créer des surhommes capables de reconquérir Génésia.

Echanger un bras par un lance missile, remplacer un œil par une caméra infrarouge, implanter des inserts cérébraux capables d’analyser les données en temps réel. La création de machines de guerre est ainsi devenue mon quotidien.

 

25_Exoskeletons

 

“ Bon Emil, tu te décides à aller travailler ou tu restes planté là ? “

Perdu dans mes pensées, je n’ai pas entendu Alec approcher. Il est l’un des premiers Commandos Bionique que j’ai créés, probablement celui avec lequel je m’entends le mieux.

28_Bionic Commandos“ Eh Emil, je me disais… Tu penses que tu pourrais le remplacer par le dernier modèle sorti ? Tu sais celui qui tire 200 balles à la minutes ? “ me demande Alec à voix basse, en caressant l’arme chromé qui remplace son bras droit.

“ Je vais voir ce que je peux faire Alec,  je réponds d’une voix lasse et éraillée, le Conseil m’attends.” 

“ Oh oui, bien sûr, bien sûr, je t’accompagne ! “

Nous fendons la foule rapidement, avant de passer devant l’escouade de Commando chargée de surveiller le quartier Militaire. Si je n’y fais pas l’unanimité, eux m’ont toujours traité avec déférence, c’est grâce à mon savoir qu’ils sont devenus de précieuses armes de combat.

 

Après quelques minutes de marche et de nombreux contrôles d’identité, j’arrive enfin devant la large porte blindée. La reconnaissance faciale n’émet qu’un seul rayon avant de me donner accès à la salle.

Mon entrée met un terme à toutes les conversations, et me vaut quelques regards voilés d’une ombre malveillante. Je ne prête plus attention à ce genre de réaction. Ma présence a toujours mis les gens mal à l’aise, mais jamais autant que chez les militaires.20_Biomimetic Hologram

“ Emil, nous vous attendions, lance le Maréchal en rompant le silence pesant. Installez-vous, nous sommes prêts à commencer.”

D’une démarche raide, je me dirige vers le dernier siège libre, non sans saluer les hauts gradés qui n’ont pas détourné le regard sous mon passage. En comptant les hologrammes biométriques, reproduisant à la perfection le visage de ceux qui n’ont pas pu faire le déplacement, nous sommes plus d’une vingtaine.

“ Bien Mesdames et Messieurs, comme vous le savez, l’Opération Tango touche à sa fin, et ce fut un franc succès ! Tenez, Emil, toutes les données sont regroupées là-dedans, vous pouvez les analyser ?”

 

18_Operation Tango

 

05_Digital DisruptionIl ne me faut que quelques secondes pour accéder et décrypter les dossiers en question. Quelques secondes supplémentaires pour prendre connaissance des données.

J’interromps le compte-rendu du Maréchal sur les retombées de l’Opération Tango en projetant une carte holographiques.

“ D’après les informations collectées par les soldats, et les images capturées par les drones, nos ennemis semblent préparer une attaque sur ces 4 points stratégiques.

“ C’est idiot, pourquoi prendre le risque de diviser ses unités de combat, alors qu’ils se savent déjà en infériorité numérique ?  me demande l’un des Général, d’un air goguenard.

– Parce qu’ils comptent sur un affaiblissement de notre peuple par l’intérieur…”

Le Maréchal lève une main autoritaire pour faire taire la vague de vitupérations naissante, tandis que je me connecte au réseau informatique des hôpitaux. Sous le regard noir des militaires, je ne tarde pas à trouver et à afficher une carte de notre territoire ornée de plusieurs points lumineux.

“ Ils ont même déjà commencé… Chaque point correspond à un cluster, un foyer d’apparition d’une maladie encore inconnue. Les premières d31_Right of Asylumonnées montrent une propagation fulgurante et les urgences semblent faire face à de nombreuses vagues de malades depuis seulement 48 heures…

– Et ces clusters … ? commence le Maréchal.

– … correspondent à nos centres d’accueil des réfugiés climatiques.

Acerbe, je m’abstiens cependant d’ajouter  » Je vous avais bien prévenu ! ».

Autour de la table, je sens toutes les mâchoires se crisper, les poings se fermer. Ils cherchent un coupable. Ce sera sans doute moi. Pourtant, tous ici savent que mon boulot inclut d’envisager toutes les possibilités, d’en évaluer chaque probabilité.

14_Climatic RefugeesLa guerre bactériologique était l’une d’entre elle. Ils n’ont pas voulu prendre cette éventualité en compte, et doivent aujourd’hui affronter les conséquences de leurs incuries.

Comme je l’avais prédit, l’ennemi n’a pas hésité un seul instant à inoculer un agent pathogène à quelques volontaires de son peuple, avant de les faire passer pour des réfugiés climatiques ou des demandeurs d’asile à la recherche de conditions de vie plus clémentes dans nos terres hospitalières fécondes. De parfaits chevaux de Troie indétectables.

Un peu à l’image de la cyberattaque menée par mon peuple, il y a quelques mois, qui a anéanti sans difficulté la défense des hackers ennemis, entérinant une nouvelle ère de guerre ouverte.

Une guerre sans précédent. Une guerre d’un genre nouveau. Une guerre où tous les coups sont permis.

 

38_Cyberdefense

 

“ Emil, statistiquement, quelle est la meilleure option ? demande le Maréchal, sombre.

– Dans un premier temps, le dépistage massif et le confinem…

– EMIL ! Je me fiche des vies civiles, laissez donc ça aux scientifiques ! rugit le Maréchal en abattant le poing sur la table. Mon unique préoccupation est Génésia. Inutile de vous préciser qu’il est hors de question que nous en perdions le contrôle ! Pour ceux qui l’ignorent encore, cette tablette d’argile est un symbole de notre suprématie.”

Ce faisant, il désigne d’un doigt tremblant un vieux morceau d’argile, placé en sûreté sous une cloche.

Tellement ancienne qu’elle est effritée par endroits. Tellement ancienne que certains des symboles qui y sont gravés sont illisibles. Tellement ancienne que son langage s’est perdu dans les méandres du temps.

Certains la voient comme une relique sacrée, d’autres la pensent créée de toute pièce par l’Etat pour galvaniser ses troupes. Moi, je sais de source sûre que le général nous raconte la vérité.15_Nuclear Dissuasion

“ Cette tablette a été arrachée au cadavre de l’un des premiers clans adverse à avoir foulé Génésia dans l’espoir de la conquérir. Hérésie ! Ils ont été massacrés comme il se doit. Si depuis, notre peuple n’est pas parvenu à empêcher l’accès à cette terre promise aux autres clans, nous n’avons eu de cesse de les empêcher d’en prendre le contrôle, assurant par là même notre suprématie. Génésia est nôtre, et j’entends qu’elle le reste sous MON commandement, suis-je bien clair ?”

 

Après quelques hochements de tête, l’un des Général ose enfin prendre la parole :

“ Maréchal, ne serait-ce pas le moment d’employer l’arme nucléaire ? ”

Ce dernier réfute l’argument d’un mouvement de main.

07_Supersonic Train“ Et prendre le risque de transformer Génésia en un cratère fumant ? Non, le nucléaire restera une arme de dissuasion pour le moment. Nous ne pouvons pas non plus risquer de rompre nos alliances de longue date, la paix est affaire fragile… Non, il nous faut envoyer des soldats sur les 4 fronts, vitesse et effet de surprise seront nos seuls atouts. Emil, combien de temps si nous envoyons nos hommes par hyperloops et trains supersonniques ?

– Si je peux me permettre, il faudrait …

– Emil, combien de temps ?

– Neuf heures et vingt quatre minutes pour un déploiement total de notre armée… Enfin, à plus ou moins onze pour cent.

– Nos chances de réussite, Emil ? ”

Les données défilent, sous le regard accusateur de nombreux militaires.

– Environ 72 %, moins à mesure que l’épidémie se propage. 24_Hyperloop

– Très bien Emil, merci de votre participation, vous pouvez disposer. ”

Lorsque je quitte la pièce, la tension est montée d’un cran. Tous préfèrent blâmer ma capacité d’analyse et croire à une défaillance technique plutôt que d’admettre leur erreur.

Si je pouvais, je rirais jaune, en pensant au prix Nobel de la Paix, tout fraîchement décerné par le Maréchal en personne, après un fervent discours sur l’empathie…

 

06_Nobel Peace Prize

 

08_Airfoil CapsuleLe chemin du retour me plonge dans un mode automatique, tant les événements de la journée m’ont vidés d’énergie. Littéralement.

J’oscille entre veille et conscience jusqu’à ce que la capsule s’arrête enfin devant chez moi.

Les membres engourdis, les gestes saccadés, je pousse la porte de l’entrepôt.

Je m’aventure entre les allées A, B, C, D… Je ralentis le pas en m’engouffrant dans la E.

Presque machinalement, je m’avance en prêtant à peine attention aux cabines réparties de part et d’autres, surmontées de numéro.

32, 34, 36.

Ma journée est terminée.

143 , 145.

Il n’y a plus qu’à se préparer pour la suivante.

320, 322.

Mais je suis las de tout ça.

511, 513.

J’aimerais couper le cordon qui me relie à la vie.

726, 728.

Extraire toutes ces données qui m’envahissent continuellement.

998, 999

Recharger mes batteries.

… 1000

Je lève les yeux sur le panneau surmontant ma cabine.

E1000.11_Humanoid Robots

Les portes s’ouvrent automatiquement. A peine entré, un long fil blanc darde son port vers moi. J’ouvre la petite trappe au sommet de mon crâne, et insère la connectique délicatement.

Le câble entreprend alors de recharger mes batteries et de mettre à jour ma base de donnée tandis que j’entre en veille prolongée.

 

Stay tuned vous pourrez bientôt gagner des jeux et des goodies 🙂

 

 Partie 3/3

Lire la première partie

Lire la deuxième partie

   

Laisser un commentaire