Frosthaven, ce qu’il faut savoir

Vous avez raté le tintamarre qu’a fait Gloomhaven (sélectionné aux As d’Or expert 2020, rien de moins que ça), sur notre site comme dans le web plus large ? Vous avez de quoi vous rattraper avec tous les articles afférents (accessibles depuis la fiche du jeu) ou, à partir du 31 mars, avec le Kickstarter de Frosthaven, la suite de Gloomhaven. Cette grosse boîte ne nécessite pas Gloomhaven mais le complète.

Comme ce n’est pas un jeu au prix ni au poids léger (100$, hors frais de port), on décrypte pour vous quelques infos qui pourront vous faire réfléchir à pledger ou non ce titre (un test pour vous convaincre ? c’est ici !). Nos conseils pour bien débuter ? C’est là. Et pour les mordus qui veulent se frotter à l’accès anticipé de l’appli sur Steam, j’ai été moyennement convaincu, même si ça va un peu mieux depuis.

 

Rétro-compatibilité & Disponibilité

Frosthaven est une nouvelle campagne, mais vous pourrez y intégrer les personnages de Gloomhaven (et vice-versa). En revanche, il faudra recommencer niveau 1 ! La boîte serait à peu près de la même taille, quoi que peut-être légèrement plus haute, la faute à quelques tuiles en plus. Certains monstres seront redondants avec Gloomhaven – ceux qui font sens : les gardes de ville, les esprits et squelettes, par exemple. Vous pourrez acheter Gloomhaven (en anglais) pendant ce nouveau KS.

Le mode solo ne verra aucun ajustement ou presque, et cette campagne KS ne sera que pour l’anglais, les partenaires étrangers seront contactés par la suite.

frosthaven-fishfish-ludovox-jeu-de-societe-concept

On dira ce qu’on veut sur la faune du nord mais perso je m’y risquerai pas

 

Améliorations

L’équilibre de nombreux points (le haut niveau, les améliorations de carte, les mécanismes de malédiction, de « tuer ») sont réétudiées et affinées (et intègrent la Régénération) de l’extension Forgotten Circles. Un nouvel état, Bane, ne fait rien, puis se déclenche en début de tour pour infliger 10 dégâts s’il n’est pas soigné. L’aspect storytelling est amélioré, ainsi que le système de butin. Les mécanismes en cours d’aventure sont affinés sans être totalement revus.

Enfin, le système d’Avantage (tirer deux modifieurs) sera revu pour mieux interagir avec les cartes modifieur déclenchant d’autres pioches. Et ça, c’est bien.

frosthaven-box-art

 

Storytelling

L’histoire se racontera toujours en scénarios, mais la construction de Frosthaven se fait petit à petit, et de façon tout à fait différente : ainsi, la ville pourra être améliorée lorsque les personnages ramèneront des composants de construction en ville. La campagne se constitue en saisons (été/hiver) et le temps s’écoule entre les scénarios. Si jamais l’hiver vous prend au dépourvu, sachez qu’une vague d’éléments néfaste viendra corser votre jeu : pensez à bâtir des palissades et des foyers chauds ! Exit le système de hauts-faits, qui n’avait pas de but de gameplay et servait uniquement à marquer la progression des joueurs. Ici c’est la ville et son évolution qui sont importantes et agissent en tant que témoin.

Le jeu se souviendra de plus de choses, notamment de choix précis effectués pendant certains scénarios, ou de conditions de retraite de personnages joueurs. Les actions des joueurs devraient aussi avoir des conséquences sur le développement et la population des scénarios.

Enfin, le butin change un peu : plutôt que comporter seulement des pièces, le butin va vous faire tirer d’un paquet de cartes comprenant de la caillasse sonnante et trébuchante, mais aussi des composants de craft qu’il faudra utiliser pour construire la ville ou pour des effets en jeu. Le butin ne deviendra pas un objectif accessoire et sera très important. Attention aussi, il sera possible de mettre des butins dans une réserve commune à tous les aventuriers, évitant les personnages qui se retrouvent pauvres par manque d’implication dans l’action (trop à distance notamment).

 

frosthaven-necromancer-ludovox-jeu-de-societe-concept

Nécro vénère. Fallait pas la déranger avant le deuxième café.

 

Personnages

Il y aura seize classes de personnages jouables dans Frosthaven. Voici les six de départ :

La Banner Spear est une humaine qui gagne en force si elle est bien positionnée vis-à-vis de ses alliés. Elle place des bannières qui offrent soin, réconforts et bonus sur le champ de bataille et invoque un alliés via une carte réutilisable, qui lui sert à activer ses capacités en effectif de joueurs réduit ou à encaisser des attaques.

La Deathwalker est une assassine valrath qui invoque des ombres qui ne prennent pas de place sur le plateau. Elle peut ensuite lancer des attaques dévastratrices via ces ombres, ou se projeter de l’une à l’autre un peu à la manière de la Devineresse de Forgotten Circles. Elle peut placer des ombres en brûlant ses cartes, ou en utilisant la mort d’ennemis ou d’autres conditions plus complexes.

La Nécromancienne est – ô surprise – la maîtresse des invocations, avec des squelettes et autres cadavres ranimés à son panel. Pour les invoquer, elle versera son propre sang et elle pourra leur donner de nombreux pouvoirs. Maîtrisant la vie avant tout, elle sera aussi la principale soigneuse de ce groupe de départ. Considérée comme légèrement trop complexe pour Jaws of the Lion, la version retail et simplifiée de Gloomhaven à paraître en boutique, elle a été placée ici.

Le Géminé (Geminate) est un personnage atypique, un Harrower. Mélange de deux colonies d’insectes ayant pris forme humanoïde, elle propose de jouer deux decks, l’un plutôt en mêlée, l’autre plutôt à distance. Il faudra alterner entre les deux gameplays pour gagner ! Ce personnage n’est pas recommandé pour les débutants de Gloomhaven mais l’auteur et les développeurs ne voyaient pas de raison, narrative comme de gameplay, pour décaler son apparition.

frosthaven-blink-blade-ludovox-jeu-de-societe-concept

Blink blade qui se la raconte

 

Le Vagabond inox (Drifter) est un survivant, se basant sur des effets de renforcement personnel. Ces effets renforcent le Vagabond de bien des manières et il aura même la possibilité de faire reculer le jeton d’avancement sur les pistes. Vous perdrez en flexibilité en jouant trop de bonus, et vous aurez des cycles plutôt courts, mais vous serez tenace.

La Lame-Éclair (Blink Blade) : les cartes action de cette classe sont des cartes doubles ! Cette fois-ci, vos cartes ont des initiatives variables, rapides ou lentes. Les actions rapides sont surpuissantes mais en nombre très limité. En revanche, vous pourrez récupérer des actions rapides en effectuant des actions lentes, souvent au coût de malus. Les actions rapides voient parfois leur fonctionnalité tout à fait changées. Il faudra ainsi se préparer, frapper, puis fuir !

 

Mon avis sur la question

Le jeu devrait être produit en septembre-octobre si tout va bien, pour être livré au cœur de l’hiver… et occuper les soirées auprès de la cheminée ! Alors, les mercenaires, tentés ou pas ?

Personnellement, après avoir joué à la campagne entière et l’extension, je m’attendais à être blasé par ce nouvel opus… il n’en est rien : je trouve les mécanismes décrits innovants, chouettes, répondant bien aux bémols que j’apposais à l’aîné. Le tout pour un prix qui n’est pas si inabordable que ça, étant donné la profusion d’heures de jeu que Gloomhaven peut procurer ! À titre personnel, Gloomhaven est mon investissement ludique le plus rentable en termes d’heures/prix, bien que la mesure doive être indexée au fun (qui est bel et bien là). Je pense que si les personnages semblent un poil plus complexes que ceux du jeu de base, on aura tout de même une expérience aux petits oignons, pure, réglée, mûre : parfaite pour les débutants comme les confirmés. Je regrette presque que Frosthaven ne soit pas sorti plus tôt, c’est dire.

   

Laisser un commentaire