BanniereTU-FLIPok

FLIP un festival, des prix, un jury

Si vous nous suivez, vous savez que nous sommes allés faire un Flip et que nous sommes revenus sans entorse parce qu’on est hyper souples.

En effet, nous avons par exemple d’ors et déjà eu l’occasion de vous parler du jeu qui a gagné le prix jeune créateur (à savoir le petit jeu de cartes « Pièces Montées« ), mais aussi les lauréats de la section Expert (« Si vis pacem« ), et Divertissement (« Stéréotypes et préjugés »), ou encore d’un petit proto fort sympathique découvert par hasard là-bas (Boom bokken chez Playad).

Nous continuerons d’ailleurs de vous faire découvrir en détails les jeux de demain récompensés lors du festival. Daprès Mathilde de Gigamic qui faisait partie du Jury, le millésime des protos présentés cette année était d’exception. Mais tiens d’ailleurs, oui, qui était membre du jury ? Comment ça se passe quand on a cette responsabilité ?
 

Un jury choisit par Thierry Blais (coordinateur du Festival des Jeux de Parthenay) composé de :

Docteur Mops est président du jury depuis 2010 – en fait, il n’a pas pu être présent cette année – ; Matthieu d’Epenoux (Gérant de Cocktail Games) ; Mathilde Spriet (Responsable Communication et responsable des projets d’éditions chez Gigamic et Présidente par Intérim en l’absence de Mops) ; Benoit Forget (Grand méchant loup chez Purple Brain et membre du jury Trophée Créateur FLIP depuis 6 ans) ; Tom Vuarchex (auteur notamment de Jungle Speed et illustrateur (Skull), il participe au jury du Flip depuis 2013) ; Jérémie Caplanne (auteur de jeu -Tweegles, Baba Yaga- et doublement primé aux trophées FLIP) ; Christophe Loyre (ancien membre de l’association Ordalie, président de l’association de jeux « Damoclès », arbitre de Magic et membre du jury pour la 5e année) ; Yoann Mallet (rédacteur du journal éphémère du Festival nommé le Coin Coin, ex rédacteur pour Plato Mag et membre du jury FLIP créateurs depuis trois ans … et « Yo_h_a_n_n » sur notre site).

 

– Bonjour Yohann ! Peux-tu nous en dire plus, sur la vie d’un jury ?

« Nous avons reçu 127 règles de jeux anonymes cette année pour les trophées FLIP Créateurs, réparti dans les 4 catégories :expert, enfance, divertissement et réflexion. La catégorie qui a eu le plus de participants, c’était celle des jeux de réflexion.

Les auteurs ont pu envoyer leurs candidatures jusqu’au 21 mars. Ensuite nous avons eu un peu plus d’un mois et demi pour tout lire et décider qui serait sélectionné dans les 16 jeux (4 par catégorie – pas plus car pendant le festival nous n’avons que 2 après midi + 2 h pour tester tous les jeux).

Lors de la lecture des règles, chaque membre du jury prend en compte les règles reçues et donne une note sur un classeur partagé. Puis Moyenne et discussion à n’en plus finir pour savoir quels sont les jeux qui doivent être présent au festival pour le concours. C’est la catégorie Réflexion sur laquelle il y a eu beaucoup de débats cette année. Il y avait de très bons jeux et on ne pouvait pas tous les prendre.

Une fois le marathon passé, on peut se reposer jusqu’au FLIP 😉  »

 

– Comment ça se passe au niveau des tests de jeu ?

« Avant de commencer, chaque membre du jury reçoit le Coin Coin spécial trophée FLIP créateurs avec l’interview de chacun des participants ainsi qu’un document pour prendre des notes. Puis ensuite, ce sont des tests de jeux non-stop à partir de 14h et jusqu’à 20h.

On ne teste pas catégorie par catégorie, parce que 4 jeux à la suite de la catégorie expert, c’est un peu compliqué. On teste suivant les places et pas forcément tout le temps avec d’autres membres du jury. Le but est de se faire une idée du fonctionnement du jeu.

Généralement pour les jeux qui durent plus d’une heure et demie, on ne fait que quelques tours afin de se rendre compte du mécanisme (nous jouons généralement 1 heure à ce type de jeu).

Entre chaque jeu, prise de note et debrief rapide avec les autres jurés. Fin de la première journée, debrief des jeux testés. Généralement la veille de la remise des trophées, la plupart des jeux ont été testés. On peut essayer de commencer à délibérer si une catégorie est finie d’être testée.

Puis le samedi à 16h, nous devons donner nos résultats au Coordinateur du FLIP, Thierry Blais, pour prévoir le protocole. Enfin nous attendons la cérémonie de remise des trophées. »

> Au final, les jeux primés furent :

  • Catégorie Enfant – HAPPY BIRTHDAY – Wilfried et Marie FORT
  • Catégorie Divertissement – STÉRÉOTYPES ET PRÉJUGÉ – Romaric Galonnier
  • Catégorie Réflexion – BOOTY – Pierre-Yves Aigrault
  • Catégorie Expert – SI VIS PACEM – Cédric Riehl
  • Coup de Cœur du Public – DES BOURSE – Antonin Boccara

Mais ce n’est pas tout !

  • Catégorie « Jeunes Editeurs » : PIÈCES MONTÉES d’Allumettes Créations
  • Catégorie « Réflexion » : LES BATISSEURS de Bombyx
  • Catégorie « Divertissement » : CONCEPT de Repos Production
  • Catégorie « Enfant » : RIFF RAFF de Gigamic

 

 

Le FLIP, dont c’était la 29e édition et qui avait pour la 1ere fois 29 grands stands (hasard ou coïncidence ?), est un événement qui monte en puissance d’année en année. On a coutume de dire que c’est le plus grand festival de la galaxie ludique parce qu’il s’étale sur toute la ville de Parthenay, et dure 12 jours. « Cette année, nous avons largement dépassé la barre des 130.000 festivaliers pendant toute la durée du Flip » déclare Thierry Blais – un record peut-être en partie dû à l’arrivée du Tour cycliste des Deux-Sèvres, mais aussi à une meilleure communication autour de l’événement (ils ont désormais quelqu’un dans l’association qui s’occupe de ça) et un démarrage plus tardif dans la saison qui permet d’avoir plus de vacanciers. 

Pendant le festival, c’est le coeur de la ville entière qui bat au rythme du jeu. Les rues sont animés par troubadours et gens costumés, même sous la pluie. Dans la Taverne des loup-garous imaginé par l’éditeur Lui-Même (rue Béranger), on enlève ses chaussures, on s’assoit autour d’un verre et on joue à des jeux d’ambiance jusqu’à pas d’heure. Tous les soirs, des cadeaux sont à gagner dans une vente aux enchères publique qui utilise la fausse monnaie ludique du festival, les flippers. A plusieurs endroits de la ville, de grandes tentes sont installées où l’on peut choisir son jeu et faire une partie. Si on a soif, on se paie une p’tite canette mais le prix est fixé au dé. Oui, si on imaginait un paradis pour gamers, ça ressemblerait sûrement un peu à ça.

Autre petite particularité, le partenariat avec le festival de l’Alchimie de Toulouse. Pour en savoir plus là-dessus et sur beaucoup d’autres aspects du festival, rendez-vous sur les riches podcasts de Merlin notre reporter sans frontières made in Cholet !

>> REPORTAGE INTERVIEW PODCASTS

Laisser un commentaire