Zoom sur Trambahn dispo en français

Arrivée en gare prévue pour demain, la localisation française de Trambahn (un jeu à deux d’Helmut Ohley illustré par Klemens Franz) est désormais chose effective, jugez-en par vous-même avec le communiqué officiel de Funforge

Trambahn_funforge-ok

Que nous dit le pitch ?

Le jeu se déroule à Munich, à la fin du 19e siècle. Le nouveau tramway est un succès et le réseau doit être agrandi. De nouvelle lignes sont créées, des stations sont construites, et des trains sont rajoutés sur les lignes les plus fréquentées.

« Vous et votre adversaire êtes chacun à la tête d’entreprises concurrentes, mais à la fin il ne pourra y avoir qu’une seule compagnie de tramway.

Qui l’emportera ? »

trambahn_materiel

Il vous faudra développer votre réseau en construisant des lignes de Tramway de couleurs différentes, après quoi vous déclencherez des phases de score au moment opportun de façon à gagner des points de victoire sans en faire gagner trop à leur adversaire. 

 

Comment on joue ? 

Vous avez des cartes Station qui forment une pioche, ces cartes sont jouables de trois façons dans le jeu : soit pour créer des colonnes Station (créer vos lignes de tramway), soit comme des Passagers (pour compléter des lignes), soit comme de l’argent pour acheter des Tramways. 

Sur la table, au centre, 4 cartes Terminus sont placées, elles forment le début de 4 lignes, de 4 couleurs.

À votre tour, vous devrez poser une ou deux cartes de votre main à droite d’un de ces Terminus.

Il y a soit des cartes « Stations » posables si elles sont de la même couleur que le Terminus, soit des cartes « Conducteurs », posables plus librement, n’importe où.  

 

trambahn_materiel jeu

Crédits BGG

Pose ta station !

Le joueur peut aussi développer son propre réseau de tramway en créant des colonnes Station devant lui, et ce, en posant autant de cartes qu’il le souhaite (complétant une colonne déjà débutée auparavant, ou débutant une nouvelle). Une fois la carte de valeur 10 posée sur une colonne, on considère que celle-ci est complète.  

Mais attention, pour valider une colonne, il est nécessaire d’y associer une carte Tramway (pour ça il faudra donc acheter un Tramway dans la réserve en payant le prix indiqué).

Enfin, deux points importants à savoir pour pouvoir poser une carte Station : une colonne Station ne peut contenir que des cartes d’une même couleur et les cartes doivent être posées par ordre croissant de valeur. 

trambahn_materiel jeu 1

Crédits BGG

Score 10 fois et puis s’en va 

Dès qu’on pose une quatrième carte après un Terminus, on enclenche une phase de scoring. Les deux joueurs comptabilisent alors les points de toutes les colonnes Station de la même couleur que la rangée complétée. On additionne les points de victoire des cartes Station de la colonne et on multiplie le total par la valeur de la carte Tramway associée. 

Dès qu’un joueur pose la huitième carte dans une colonne Station, une autre phase de score dite « Bonus » est déclenchée. Le joueur qui l’a déclenchée calcule alors les points de la colonne qui a généré la phase de scoring, c’est-à-dire qu’il fait la somme des PV des cartes multipliée par la valeur de la carte Tramway associée. Chaque colonne ne peut déclencher qu’une seule et unique phase de score Bonus – et ici seulement le joueur qui l’a déclenche en profite.

Enfin, sachez qu’il est possible de vous servir de vos cartes côté Billet pour pouvoir augmenter votre réserve d’argent dans le but d’acheter des Tramways. Sachant qu’une colonne Station qui n’a pas de Tramway n’est pas valide comme je vous le disais plus haut. Si vous avez devant vous des colonnes invalides, à la fin d’un tour, elles sont défaussées dans la réserve d’argent, transformées en billets. 

On arrête le jeu quand on a scoré pour la 10e fois, et celui des deux qui a le plus de points l’emporte. 

 patchwork funforge

 

Tramway avec ses illustrations historiques est donc un jeu d’optimisation tactique qui n’est pas sans rappeler Lost Cities, un classique s’il en est des jeux à deux. Le titre est désormais dispo (enfin, dès demain) en français via Funforge, qui s’était déjà occupé de nous apporter l’excellent Patchwork du même éditeur (Lookout). 

 

Trambahn

Un jeu de Helmut Ohley
Illustré par Franz Klemens
Edité par FunForge, Lookout Games
Distribué par FunForge
Langue et traductions : Allemand, Anglais, Français
Date de sortie : 2015
De 1 à 2 joueurs , Optimisé à 2 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d’une partie : 30 minutes

 

2 Commentaires

  1. Nicolas Guibert 12/07/2016
    Répondre

    C’est en effet très proche sur le principe du chef d’oeuvre « Les Cités Perdues » (Lost Cities).

    Le jeu est bon et certains le préfèrent même aux Cités Perdues ce qui n’est pas peu dire.

    Les parties sont nettement plus longues ce qui permet sans doute d’augmenter les chances du meilleur des 2 joueurs. Le jeu me paraît sensiblement plus technique que les Cités perdues, même si cela reste à vérifier. Voilà en tout cas ma courte expérience.

    N’hésitez donc pas à l’essayer !

Laisser un commentaire