Zoom sur Star Wars Legion

Souvenez-vous, FFG préparait une “petite” surprise pour la Gencon comme à leur habitude, on vous avait d’ailleurs parlé des fuites d’info, et ensuite de la confirmation lors de l’In-Flight Report. C’est désormais acté, le jeu de figurines pour deux joueurs sous licence Star Wars est dans les tuyaux. Pour ce que l’on en sait actuellement, la première boîte de Star Wars “Legion” sortira fin 2017/début 2018 aux US, et “prochainement” également en France. Revenons plus en détails sur la bête maintenant que les choses se sont un peu posées.

Déjà, pour ceux qui s’inquiètent, cette nouvelle saga Star Wars qui débute ne devrait pas mettre un terme au suivi d’Imperial Assault (en tout cas pas de suite !) puisque des extensions sont dans les tuyaux et l’application “companion” annoncée l’an dernier avance bien – pour rappel, elle permettra de remplacer le maître du jeu par votre device électronique, comme c’est déjà le cas dans les Demeures de l’épouvante V2 et Descent V2 avec l’application Road to Legend (qui devrait arriver en français incessamment sous peu…).

Star Wars Legion-Materiel-Jeu-de-societe-ludovox

Dans une boîte de Star Wars Legion, vous trouverez 33 figurines (normalement elles seront simples à assembler). Faute d’échelle similaire, elles ne seront pas compatibles avec Imperial Assault, voilà qui est bien dommage si vous voulez notre avis ! À noter aussi : contrairement à celles d’X Wing les minis seront vendues non peintes, mais sachez que FFG prévoit des tutoriels en vidéo et pas mal d’articles pour aider et encourager les joueurs à peindre leurs figurines.

Bref, si vous avez toujours rêvé de bâtir et de peindre votre petite armée de stormtroopers, d’AT-RT et de rebelles, “Legion” sera peut-être pour vous l’occasion de vous lancer, sachant que la boîte de départ vaudra dans les 90€. Oui, il va falloir prévoir un budget. Et du temps ! S’il vous en reste, entre les Runewars, A Song of Ice & Fire, X-wing, Armada, Fallout Wasteland Warfare, le prochain Jeanne d’Arc ou les bons vieux Workshop…

Star-wars-LEGION-FFG jeu de societe

 

Que la force soit avec ta mini

Une partie de Star Wars Legion se déroule sur 6 tours qui devraient s’étaler sur une heure (voire moins), 6 tours durant lesquels vous vous battez pour des objectifs sur un champ de bataille. À la fin des six tours, le joueur ayant le plus de jetons de victoire (obtenus par des objectifs) l’emporte. Le tout prend place dans le contexte de la première trilogie Star Wars.

 

Le positionnement de vos unités est évidemment un élément clef du jeu. Vous manoeuvrez vos armées avec l’aide de réglettes articulées, et pour une fois, vous n’aurez pas besoin de mesurer les mouvements pour chaque unité une à une. Une fois que vous l’aurez fait pour votre chef d’unité, on considère que tous les soldats derrière suivent le déplacement en cohésion, ce qui rend les manoeuvres plus rapides.

cartes star wars legion

Sabre laser, lance-flammes, grenades… Pour chaque attaque, vous choisirez les armes que vous souhaitez que vos soldats utilisent. Ainsi, vous pourrez par exemple choisir entre un blaster et un lance-roquette à la volée, selon la situation. Chaque arme a ses propres dés customs, sa propre portée, et des capacités spéciales. Le choix des armes est donc essentiel. Quand vous lancez vos dés d’attaque, votre adversaire lance un jet de défense pour chaque touche, ce qui lui permet potentiellement d’éviter des dégâts grâce à son armure ou sa couverture. Les coups qui frappent les unités adverses causent des blessures et éliminent les soldats.

star wars legion_upgrade_stormtrooper

Mais si une attaque ne cause pas de dégâts à votre cible, soyez-rassuré, c’est le moral des troupes qui sera atteint. Toute unité ciblée par une attaque à distance doit prendre un jeton dit de suppression après la résolution de l’attaque. Ces jetons représentent vos soldats qui se mettent à couvert pour éviter le feu ennemi – bien que cela augmente votre couverture contre les attaques à distance, cela limite également le nombre d’actions qu’une unité peut effectuer. Si votre unité prend trop de ces jetons sans s’en débarrasser, elle risque d’aller à la rupture et de fuir.

star wars legion décor

Bon les décors ça sera à vous de les faire hein !

 

Le fait de choisir d’attaquer ou de se positionner sur la défensive pour attendre une meilleure opportunité d’assaut sera une décision vitale sur le terrain. C’est évidemment le chef d’unité qui donnera les ordres. Chaque joueur commence avec une main de 7 cartes de commandes, l’une d’elles est sélectionnée et révélée simultanément au début de chacun des six tours. Elle dicte votre tactique pour le tour, permet de savoir qui joue en premier, et combien d’unités peuvent être activées. Chaque leader aura bien entendu son style de jeu particulier (strikes calculés et serrés, grandes attaques de troupes…).

 

Boost ton empire

Les cartes d’améliorations permettent par ailleurs de pousser la personnalisation de votre armée plus avant. En effet, chaque unité sera modifiable via des cartes d’upgrades qui coûteront des points supplémentaires lors du déploiement. Dark Vador pourra jeter son sabre laser, votre AT-RT pourra se munir d’un canon rotatif, vos soldats pourront se spécialiser dans les armes lourdes, Luke utiliser la Force, etc.

Star-wars-LEGION-FFG jeu de societe partie

Ensuite, il y a deux façons d’activer les unités. Les joueurs peuvent choisir d’activer leurs troupes dans l’ordre défini ou de tirer des jetons de manière aléatoire depuis un sac pour utiliser n’importe quelle unité qui correspondra au rang indiqué sur le jeton. Ce système permet de jouer la prise de risque si nos options planifiées semblent moins avantageuses. 

 

army swl

Chaque unité a deux actions, comprenant le mouvement et l’attaque bien sûr, mais aussi le fait de viser pour augmenter ses chances de succès, d’éviter le feu ennemi, ou de prendre le temps de se remettre sur pied. Il est aussi possible de garder son action pour plus tard afin de l’utiliser à un moment plus opportun.

Comme nous le disions ci-dessus, les unités se déplacent comme des escouades : les dirigeants de chaque groupe se déplacent à l’aide d’une règle articulée et leurs compagnons d’escouade sont ensuite placés dans une certaine proximité sans avoir à mesurer leurs mouvements séparément (on aligne leur réglette – qui change selon leur vitesse de déplacement – avec la base de leur chef et on les place ensuite dans cette zone). Ce système signifie que les troupes peuvent être réarrangées à chaque mouvement, ce qui leur permet de se mettre à couvert ou de prendre un avantage tactique selon l’environnement. Côté décor, 8 barricades en plastique sont fournies dans la boîte de base.

Star-wars-LEGION-FFG fig

De façon très classique, Star Wars Legion nécessite de construire son armée avant le combat. Ainsi, avant le début de la partie, vous choisirez les héros, les méchants, les soldats et les véhicules que vous souhaitez utiliser. Dans le Core Set, vous aurez donc 33 figurines, y compris Luke Skywalker, Dark Vador, des Rebelles, des Stormtroopers, des AT-RT et des 74-Z Speeder Bikes. FFG explique : “Vous pouvez choisir de construire une armée qui utilise des tactiques d’essaims avec un grand nombre de soldats, ou vous pouvez vous concentrer sur une armure améliorée et la puissance de tir de vos véhicules, mais que vous planifiez une escarmouche à petite échelle ou une bataille entre plusieurs dizaines d’unités, le jeu vous permet de construire une armée qui correspond à la façon dont vous voulez jouer.”

Star Wars Legion-Couv-Jeu-de-societe-ludovox

 

« Star Wars: Legion est l’aboutissement de beaucoup d’efforts et d’aspirations », a également déclaré le chef de studio de Fantasy Flight Andrew Navaro. Aussi épiques que puissent être les parties, la question de savoir si les fans de la licence de Lucasfilm n’ont pas déjà tout investi dans X Wing, Imperial Assault, Armada, et/ou Rebellion reste ouverte. En tout cas, depuis l’annonce, la communauté semble partagée sur le sujet. Par ailleurs, Star Wars: Legion sonne-t-il le glas de Runewars, le jeu de figurines sorti chez FFG dernièrement et qui entre en concurrence direct avec ce nouvel opus ? Beaucoup de joueurs ne misent déjà plus trop sur l’avenir de ce jeu pourtant fraîchement édité. Alors, ce Legion, est-ce le jeu Star Wars de trop ou un life changer ? À vous d’en décider !  

 

À lire aussi :

Tous les articles de l’auteur 

Gencon50 : quelques pépites

Twilight imperium 4, la preview

La fiche de jeu 

 

9 Commentaires

  1. Photo du profil de Umberling
    Umberling 22/08/2017
    Répondre

    Runewars et Star Wars ont deux différences majeures : la licence et le genre. Certains sont allergiques à la science fiction comme d’autres à la fantasy. Certains en ont marre de Star Wars alors que d’autres adorent et achèteront plus facilement de ce fait. Du coup, ça ne vise pas exactement les mêmes niches. Même si ce sont des niches qui sont très proches… Non ?

  2. Photo du profil de Miki
    Miki 22/08/2017
    Répondre

    Ça me semble très bien pour débuter en jeu de figurine mais si je dois faire mon rabat-joie, je dirai que pour le prix j ‘aurai rajouté des décors en plus.

     

  3. Davix 22/08/2017
    Répondre

    Ayant déjà une petite fortune dans Impérial Assault (et ses 150 000 extensions/figurines), je crois que je vais faire impasse sur un jeu très ressemblant…
    Et puis si ca se trouve, il suffira d’adapter un peu le mode escarmouche d’Imperial Assault pour avoir une version relativement proche de Legion (bon ok là ce sont des supputations).
    Bref sans moi, je ne me ferai avoir cette fois-ci.

  4. Photo du profil de Geldaar
    Geldaar 22/08/2017
    Répondre

    Ce qui est surtout dommage, de mon point de vue, c’est que le parti pris d’un X-wing (figurines montées et peintes) n’est pas été reconduit.

  5. JeanBaptiste 22/08/2017
    Répondre

    Il serait sortie dix ans avant, j’aurais craqué sur ce jeu de figurine à la place de warhammer et warhammer 40k. Aujourd’hui j’hésite, j’ai déjà Assaut sur l’Empire, X-Wing, Rébellion, Destiny et j’essaye de vendre le JCE. Si je m’achète Légion, se sera pour le plaisir de peindre les figurines, plus que le jeu.

    • Photo du profil de 6gale
      6gale 23/08/2017
      Répondre

      Mon cher JeanBaptiste, si tu lis mon commentaire plus bas, je te confirme que ce jeu est sorti 10 ans plus tôt ;).

  6. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 23/08/2017
    Répondre

    Moi c’est surtout les 90 Euros pour 33 fig qui me font grincer des dents… la licence SW est si chere… Je prefere mon Conan, et sa modularité avec les nombreux scénars…

  7. Photo du profil de 6gale
    6gale 23/08/2017
    Répondre

    Ce jeu d’escarmouche (1pour1), me rappel fortement Star Wars miniatures sorti en 2007 chez Wizards of the Coast (je possède la version « rebel storm »).

  8. Photo du profil de Cormyr
    Cormyr 24/08/2017
    Répondre

    Le système de jeu est bien différent de Runewars qui se rapproche plus de D-Wing avec ses roues tout en renouvelant avec la double roue et les modifications apportées à l’initiative ou la puissance de l’action.

    Là on est plus proche d’un jeu de figurine classique, plus proche d’armada avec son système de déplacement en nuée.

    J’ai fait l’impasse sur Armada et sur Runewars miniature, mais je crois que je vais me laisser tenter par celui-ci.

    Au fait la news de ffg.fr a été mise à jour et la traduction est prête, manque juste la mise en production. On peut espérer fin d’année 2017 (dixit la news) et donc plus sûrement début 2018.

Laisser un commentaire