MASSILIA-UPUPk

What ? Massilia : suite et fin !?

On tombe des nues. Ou l’on rit comme une jument nymphomane surmenée. Au choix.

Car oui, c’est un peu comme voir un ressuscité.

Massilia va bel et bien être édité.

C’est Gus qui lève le lièvre sur son fameux blog-leveur-de-lièvres : ce jeu dont on espérait plus rien depuis longtemps va finalement nous arriver.

Ha ! Vous aussi vous faites une tête de carpe congelée ? C’est normal. Si tel n’est pas le cas, c’est que vous ne suiviez pas le monde ludique de près il y a deux ans pour des raisons qui ne regardent que vous, vous ne connaissez pas la polémique Massilia qui a secoué notre microcosme.

Et vous vous en portiez pas plus mal à dire vrai.

Laissez-moi vous la faire courte.

Le projet, financé sur Uule à 123% grâce à 131 contributeurs (dont votre humble serviteuseresse), avait d’abord fait un joli buzz pour ensuite finir en eau-de-controverse assez nauséabonde, et pour cause, l’auteur-éditeur avait disparu dans la nature avec le butin sans donner plus aucun signe de vie, aucune communication, aucune explication.

Un cas sans précédent qui, faudrait être un peu chauve des neurones pour le ne pas le concevoir, a grandement agacé 131 personnes – et quelques autres aussi d’ailleurs.

Suite à une interview menée par un certain Sieur Fendoel -que vous connaissez bien maintenant si vous suivez la GenCon14 sur notre site-, Arnaud Burgot, le directeur général d’Ulule, était longuement revenu sur cette histoire, expliquant pourquoi le procès n’avait pas eu lieu, pourquoi une garantie fournie par la plateforme était complexe à mettre en oeuvre – pour ne pas dire contre-productive – et pourquoi ils ne pouvaient pas rembourser les utilisateurs hormis la petite commission, si j’ose m’exprimer ainsi (en moyenne 4 euros 50).

Bref.

Deux ans et une possibilité de se créer le jeu en print’n play plus tard, toute cette triste histoire semble pouvoir finalement connaître un épilogue satisfaisant, grâce aux néerlandais de Quined Games.

Ils n’étaient pas impliqués jusqu’ici, mais les voilà qui débarquent comme des super-héros sans les collants et déclarent éditer le jeu en partenariat avec A. Epron – le tout pour Essen.

Les backers recevront donc leur copie. Il y aura même une petite extension et un goodies pour ceux qui précommandent le jeu avant Essen, et ça, les backers le recevront aussi. Est-ce que cela suffira à se faire pardonner ?

En tout cas, vous comprenez mieux pourquoi on a un peu l’impression de voir un ressuscité.

Le matériel et les règles ont un peu changé au fil du temps (la boite est inspirée de l’artwork original) et Quined Games va bientôt mettre à disposition les nouvelles règles en 4 langues.

Le but du jeu, finalement, c’est peut-être le plus important dans tout ça ?

Dans Massilia, vous avez une semaine entière pour faire prospérer votre commerce et obtenir la meilleure réputation de toute la ville. Pour cela il vous faudra développer vos étals sur le marché et les alimenter avec les marchandises que vous récupèrerez au port pour répondre à la demande des clients très exigeants.

A défaut, vous pourrez toujours essayer de vous acheter une réputation. Mais il vous faudra faire attention au Consul qui pourrait venir contrarier vos plans. Cependant, pour vous aider dans votre tâche, vous allez pouvoir faire appel aux dieux, en leur faisant des offrandes. Cette aide sera souvent bien précieuse pour arriver à vos fins.

Les joueurs utilisent quatre dés de couleurs différentes pour effectuer des actions qui correspondent à l’une des couleurs. Les actions ? Quelles actions ? Et bhé, vous avez l’achat de marchandises dans le port, le déplacement d’un client ou du consul sur le marché, faire une offre ou acheter sa réputation. Et oui, ici bas, tout a un prix.

La valeur du dé correspond au nombre de foisl’action sera effectuée. Votre objectif est donc d’obtenir la meilleure réputation possible à chaque tour car cela vous ouvre aux meilleurs spots pour vendre vos produits aussi cher que possible !

Alors, ça vous donne envie de pledger de préco ?

7 Commentaires

  1. Photo du profil de Cormyr
    Cormyr 19/08/2014
    Répondre

    Voilà une bonne nouvelle. Je fais aussi partie des contributeurs. C’était mon premier financement participatif. Autant dire que cela a été le dernier via une telle plateforme jusqu’à Essen the Game. 

    L’auteur est quelqu’un qui apparaît antipathique dans sa communication mais que j’avais trouvé au contraire sympathique lorsque je l’avais rencontré à Cannes. La discussion avec lui et l’essai du jeu m’avait  finalement convaincu de soutenir ce projet à la fois pour aire l’auteur/éditeur et à la fois parce que le jeu m’avait bien plu. 

    J’avais regretté mon geste quand A. Epron a disparu sans dire un mot, même pas d’excuse à ses soutiens. Qu’une boîte se plante, ça arrive. Qu’on disparaisse ainsi est difficilement acceptable. 

    Finalement, il semblerait qu’Alain ait trouvé une solution pour tenir sa promesse en financement sur ses droits d’auteur la production et l’envoie des boîtes aux contributeurs. Dommage qu’il n’ait pas un minimum communiqué sur ses intentions. Mais tant mieux pour nous qui y avions cru. 

    J’espère qu’après deux ans, le jeu tiendra toujours ses promesses et n’aura pas pris ris un coup de vieux. L’utilisation des dés pour gérer les actions n’est plus vraiment au goût du jour et beaucoup à déjà été fait. On verra à l’usage 🙂

  2. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 19/08/2014
    Répondre

    En effet ! Moi j’avais soutenu pour les mêmes raisons, c’est drôle… c’était également mon 1er plegde… moi aussi … jusqu’à Essen the game !!! En tout cas, j’avais soutenu massivement à l’époque, j’étais censée recevoir aussi une boite de vanuatu ET Regents.. ouais ouais.. je ne sais pas si je dois espérer en voir la couleur un jour…

     

  3. Photo du profil de zedzed
    zedzed 20/08/2014
    Répondre

    A l’époque je ne m’interessais pas au crownfunding et étais complètement passé à travers ce jeu que je n’ai découvert que via sa polémique.

    Je viens de jeter un oeil à la vidéo explicative de l’auteur, effectivement c’est tentant. Si j’en ai l’occasion, je le testerai à Essen et peut-être reviendrai-je avec une boite si il y en a en vente. Mais vu le passif et malgré l’arrivée de Quined Games, aucune chance que je pré-commande.

  4. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 21/08/2014
    Répondre

    Poisson d’avril démasqué !

  5. Photo du profil de DoM
    DoM 24/08/2014
    Répondre

    Et visiblement Vanuatu et son extension devraient suivre en 2015… vu sur BGG.

  6. Photo du profil de GeekLette
    GeekLette 25/08/2014
    Répondre

    Bien belle nouvelle que voici. Je vais le précommander je pense et j’irai le chercher à Essen :p

    confirmation de l’édition ici : https://www.quined.nl/index.php/onze-spellen/81-massilia-gp 

Laisser un commentaire