up-verone-ok

Vérone le voilà !

Maintenant que Essen vient juste de se terminer, certains jeux vont commencer à débarquer dans vos boutiques. Hey, il n’y a pas que la pré-co dans la vie ! Vérone arrive donc pour environ 12 € dans sa version simple (une petite boite avec les cartes personnages). A Essen nous avons pu contempler son édition collector numérotée (en bois et en verre). Bellissimo.

Vérone à Essen – une anomalie géographique mais une beauté ludique

Vérone (édition française de Concil of Verona de Michael Eskue sorti en anglais l’année passée) est jeu signé Ferti et illustré par le très talenteux Matthieu Leyssenne (Souk, Bonbons, Animalia…). Dans la même veine que Complots, d’ailleurs sorti chez le même éditeur, Vérone est ce qu’on appelle aujourd’hui un jeu minimaliste qui n’a de petit que son boitage (big up to Mascarade, Love Letter, Secret Moon, Braverats, etc).

L’édition anglaise de Vérone

Scrivimi il pitch per favore !

« Les citoyens de Vérone ont enfin l’opportunité de réécrire l’histoire de Roméo et Juliette. A eux de déterminer une fois pour toutes qui des familles Capulet ou Montaigu règnera en maitre sur Vérone.

A vous de parier et d’envoyer l’un des 17 protagonistes au Conseil ou en Exil afin d’atteindre vos objectifs secrets. Chacun tentera de manipuler les personnages les plus influents de Vérone tout en déjouant les plus vils objectifs adverses. »

« Qu’y a-t-il dans un nom ? Ce que nous appelons rose, Par n’importe quel autre nom sentirait aussi bon.  »

Alors, comment on joue ? C’est pas compliqué. Chaque joueur commence par choisir une couleur et prendre les jetons d’Influence correspondants.

Les cartes Conseil et Exil sont placées au centre de la table. Voilà, comme ça. Houla que c’est dramatique !

Les cartes Conseil et Exil forment une coupe brisée évocatrice…

Puis, s’en suit une phase de draft où chaque joueur va choisir discrètement une carte personnage parmi celles qu’on lui propose. On continue à faire tourner le paquet jusqu’à ce que tout le monde possède un certain nombre de cartes en main (3 par joueur dans une partie à 4). Sachez qu’il y a en tout 8 cartes Personnages à Objectif (comprenant 3 zones de paris et un objectif) et 9 cartes Personnages à Pouvoir (sans zone de pari, ni objectif mais avec un pouvoir spécial d’où le nom).

Puis, le tour de jeu est relativement simple : on va d’abord jouer une carte soit au Conseil soit à l’Exil en lisant à haute voix l’énoncé de la carte en question, on peut ensuite se servir du pouvoir de sa carte (c’est optionnel) et enfin, on peut placer un jeton d’Influence (face cachée, de valeur 0, 3, 4 ou 5) sur la zone de pari vide de n’importe quel personnage à Objectif déjà en jeu (au Conseil ou à l’Exil).

Les pouvoirs et les objectifs des personnages

C’est là que le thème prend toute son ampleur.

Les Capulet et les Montaigu vont chacun chercher à réunir le plus de membres de leur propre famille au Conseil. Les Lady des deux familles peuvent échanger de place des jetons d’influence déjà posés, tandis que Roméo et Juliette veulent être réunis (mais pas dans la mort si possible), et n’oublions pas leurs proches, Tybalt & Benvolio, qui peuvent déplacer des persos du Conseil vers L’Exil. On sent bien que ça va tirer dans les pattes et que l’interation sera au rendez-vous ! Heureusement, au milieu de tout ça, il y a quelques personnages pacifiques (la Nourrice de Juliette, Frère Laurent…) qui souhaitent la paix des familles et peuvent ramener des cartes de l’Exil vers le Conseil. Et puis, il y a les personnages totalement égocentriques comme Rosaline qui va chercher à séparer Roméo et Juliette, ou l’apothicaire, qui est l’ami de tout le monde et ne rapportera de points que s’il fait partie du plus grand groupe de personnages. Ha bravo !

À la fin d’une manche, tous les jetons (Influence, Poison et Antidote) sont révélés. C’est là que certains personnages vont irrémédiablement mourir (s’il y a plus de Poison que d’Antidote sur des personnages, ils sont retirés du jeu avec tous les jetons posés dessus…). C’est là aussi qu’on compte les points de victoire ! Si un Personnage à atteint son objectif et que vous aviez pariez dessus avec votre jeton d’influence, cela vous rapporte autant de points que la valeur du jeton, pondérée par la valeur inscrite sur la zone de pari où il était placé (+1, 0, -1, -2). Chafouin n’est-il pas ?

Je vous laisse avec la vidéo de présentation pour le plaisir d’écouter du Prokofiev !

4 Commentaires

  1. Photo du profil de jim
    jim 22/10/2014
    Répondre

    Han c’est une de mes musiques préférées ca !! dance of the knights ! En même temps vu le thème, pas étonnant qu’ils aient choisis cette musique 🙂

  2. Photo du profil de SleuthGames
    SleuthGames 22/10/2014
    Répondre

    Superbe article (comme souvent) !

  3. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 22/10/2014
    Répondre

    Merci 🙂 @Jim tes goûts musicaux sont vraiment au top, quand est-ce qu’on monte un groupe ?

  4. Photo du profil de Ed
    Ed 22/10/2014
    Répondre

    Ce jeu fait partie d’une préco, on l’a pris complètement à l’aveugle même si le romantisme de ma femme a beaucoup joué. Là comme ça j’ai un sentiment plutôt bon voire très bon et je n’attends que de voir ce que ça va donner.

Laisser un commentaire