TTMC ? Hein ?! Ben oui, tu te mets combien ?

Oyez oyez chers joueurs ! L’instant est important ! Vous n’êtes pas sans savoir que notre bon vieux roi des jeux de questions générales, le fameux Trivial Pursuit, voyait sa santé décliner depuis plusieurs années maintenant. Son heure est désormais passée. Mais réjouissez vous, car son digne successeur vient d’être annoncé, et il s’agit du prince Tu te met Combien ?, plus connu dans les milieux intimes par son surnom, TTMC ! Même si son plumage n’a jamais été vanté comme le plus impressionnant de la cour, sachez que son ramage est lui jalousé de beaucoup, tant son esprit vif et amusant fait des émules.

Approchez, je m’en vais vous conter ses mérites et son histoire !

TTMC Tu te met combien-jeu de societe-ludovox -5

 

Connais tu l’auteur de TTMC ?

TTMC, c’est un jeu édité par les éditions de base, une petite maison d’édition indépendante créée par les auteurs de TTMC pour s’auto-éditer. Pour la petite histoire sachez que le jeu à déjà eu une première vie, puisque fabriqué en petit tirage de 500 exemplaires en 2016, il a su trouver son public et même plus, car grâce au succès rencontré. Quelques années plus tard, le distributeur Pixie Games, au vu du potentiel de ce jeu, décide d’en récupérer la distribution française, non sans en amont proposer un coup de polish non négligeable. TTMC a subi une très nette montée en gamme sur la version actuellement disponible en boutique. Modification des typos, du plateau, de la boite, de la composition graphique des cartes… bref, grosse mise à jour pour faire mieux correspondre le jeu aux standards du marché. (Je vous laisses aller traîner sur internet pour voir à quoi ressemblait l’ancienne version.)

La version que je vous présenterai aujourd’hui sera donc cette dernière.

TTMC Tu te met combien-jeu de societe-ludovox -2

Évolution de logo entre les 2 versions du jeu

 

Coté illustrateur, il n’y en a pas de cité dans la règle du jeu, sûrement du fait qu’on est plus sur du graphisme/maquettisme pour ce jeu de questions où les illustrations ne sont pas un prérequis.

 

Sais-tu ce que contient la boite ?

Coté matériel, on trouve dans cette boite uniquement des cartes. Oui oui, c’est tout. Mais rien de moins que 540 cartes tout de même ! Ahhh oui ! Et avec 10 questions par carte, cela vous fera 4 132 questions (je n’ai pas de mérite, c’est mentionné sur la couverture). Il faut ce qu’il faut pour un jeu de questions, histoire d’assurer la longévité du jeu ! J’y reviendrai.

Un insert en plastique permet de ranger toutes ces cartes dans la boite, et il est plutôt bien pensé et efficace car il permet de garder les cartes classées selon les 4 catégories de questions que nous propose le jeu. Ce serait dommage de s’en passer.

TTMC Tu te met combien-jeu de societe-ludovox -4

Pas de plateau de jeu, vous me direz ? Eh bien si : c’est le couvercle aimanté et rabattable de la boite qui se transforme ingénieusement en un ensemble joint de plateau + range-cartes. Une idée appréciée et plutôt bien pensée, qui permet d’économiser sur le prix de la boite, et d’avoir un tout cohérent.

Pas de pions joueurs non plus ? Et bien non, et pour le coup c’est un manque voulu , et le jeu « joue » avec cela, puisqu’il vous propose de prendre tout ce qui vous tombe sous la main pour le remplacer, comme des clefs, un trombone, une pièce, une chips…. Dans un souci d’économie j’imagine, aucun pion n’a été inclus dans la boite. Sur le coup, on se dit que c’est radin, car 4 cubes de couleur ne coûtent pas grand-chose. D’un autre coté, je trouve que ce choix est cohérent et ne me dérange pas du tout. On a tous, dans les dizaines de boites de jeux qui nous entourent, des tas de boites avec des pions qui sont prêts à l’usage, et que vous pourrez rapidement utiliser pour le jeu. Et vous pourrez aussi prendre n’importe quoi, ce qui permet d’être à la fois drôle et personnel. Pourquoi ne pas utiliser cette petite miette de pain qui reste sur la table, qui est si petite qu’à chaque tour vous allez la chercher et en rigoler ! Bref, un « manque » qui s’avère à mon goût être un « plus ».

TTMC Tu te met combien-jeu de societe-ludovox -3

Pions du jour : un porte clef, un Chocapic® et une pilule.

 

Question à 10 points : comment on joue ?

Côté mécanismes, on est sur un jeu de questions tout ce qu’il y a de plus classique, à savoir que l’on joue seul ou en équipes, que l’on joue chacun son tour pour répondre à une questions, et y répondre correctement nous rapporte des points. Pas de surprises là dessus pour le moment.

Les cartes questions sont classées en 4 thèmes principaux :

  • Plaisir : plutôt orienté hobbies, sport, cinéma, TV, jeux vidéos, musiques…
  • Scolaire : sur des points tels de la géographie, l’histoire, conjugaison…
  • Mature : des thèmes assez divers, mais que les moins de 25 ans auront plus de mal à maîtriser, comme la démographie, la nature ou encore la nourriture.
  • Improbable : vous trouverez ici des thèmes tous plus fous que les autres, des bâillements aux cure-dents, en passant par les kebabs !

 

Ajoutez à cela quelques cartes challenge sur des sujets aléatoires, et vous êtes prêts. 

Ah non, pas complètement, car je ne vous ai pas dit en quoi le jeu se différenciait de son « parent » le Trivial Pursuit. En effet, le jeu ne se contente pas de se découper en 4 catégories au lieu de 6, loin de là !

TTMC Tu te met combien-jeu de societe-ludovox -7

Exemples de thèmes sur les catégories plaisir et scolaire

 

Là ou le jeu est vraiment original et se distingue de son aïeul, c’est que l’on ne soumet pas une question à un joueur, mais un thème, et sur ce thème, sont préparées 10 questions. Ces 10 épreuves sont de difficulté croissante, allant de la question 1 à laquelle tout le monde connait las réponse (ou dont l’absurdité fait pouffer), à la question 10 où seul un expert dans ce thème pourra espérer avoir la réponse. Ainsi, lorsque le joueur se voit proposer un thème, c’est à lui de s’auto-évaluer, et d’estimer la difficulté de la question qu’il pense pouvoir assumer sur ce sujet. Une fois la valeur choisie, un joueur lui pose la question associée à la valeur, et s’il y répond correctement il gagnera autant de points que la valeur de la difficulté de la question (1 point pour la question 1, 10 pour la question 10). En cas d’erreur, il ne marquera aucun point et c’est au joueur suivant.

Lorsqu’un joueur marque des points, il déplace ce qui lui sert de pion pour avancer sur la piste. La case sur laquelle il arrive indique la catégorie de la question qui lui sera posée au prochain tour.

TTMC Tu te met combien-jeu de societe-ludovox -6

Les cartes malus, bonus et challenge

 

Parmi ces cases, vous trouverez bien entendu les 4 catégories principales, mais aussi les cases challenges, ou vous aurez à vous mesurer à une succession de questions ou de choses à trouver pour marquer des points différemment, ainsi que des cases bonus/malus, qui vous feront piocher des cartes qui twisteront un peu les règles du jeu.

La partie commence sur un Toss assez humoristique, à l’image d’un Burger Quizz, qui met rapidement dans l’ambiance (quel équipe à le plus de points sur ses permis de conduire, hein, on vous le demande).

Bon c’est bien, vous savez jouer, on attaque le ressenti !

 

Tu te mets combien en Chaussettes de contention ?

TTMC, comme beaucoup de jeux de questions, peut se jouer à très nombreux, avec ou sans équipes (on conseille 4 équipes maximum), et c’est dans les configurations les plus nombreuses qu’on à plutôt envie de sortir un tel jeu. L’avantage de jouer en équipe est que les uns pallient le manque de culture spécifiques des autres, afin d’équilibrer au mieux tout cela. Pourtant ce n’est pas dans cette configuration que j’ai découvert le jeu, car nous avons joué à 4 joueurs, chacun jouant pour sa propre paroisse. Des conditions que je n’estime personnellement pas idéales, mais qui ne m’ont pas du tout empêché de découvrir pleinement le jeu et de l’apprécier. Je rajouterai de plus qu’à la fin de la partie, ma femme m’a proposé d’y rejouer à deux lors d’une prochaine session, ce qui était plutôt inattendu !

Dès la découverte des premiers thèmes du jeu, il y a de fortes chances que vous soyez un peu désarçonné. En effet le jeu pourra vous proposer des questions sur le thème des escargots, des cucurbitacées, ou encore des chaussettes de contention ! Et c’est bien là la puissance du jeu, car ces thèmes saugrenus offrent 2 situations de jeu principales :

  • Soit c’est un thème que vous ne maîtrisez assez peu, ce qui est souvent le cas il faut l’avouer, et à ce moment là vous tentez une questions à très peu de points, histoire d’assurer un minimum. Normalement, les 2 premières sont quasiment données, histoire de ne pas trop pénaliser les joueurs. Vous pourrez tenter 3 ou 4, mais il faut commencer à savoir pas mal de quoi l’on parle quand même, sous peine de vite être exposé à une question un assez difficile.
  • Soit c’est un thème que vous pensez maîtrisez pleinement, et là vous tenterez une question valant plus de points, voir beaucoup de points. Et à ce moment là, gare à la gourmandise ! Car maîtriser un sujet ne vous rends pas incollable, loin de là ! Vous pensiez maîtriser le thème « Kebab » car votre oncle en tient un ? Très bien, mais une question à 10 points vous demanderait par exemple le nom de l’inventeur du kebab ! Ahhhh, vous séchez ?! Vous regrettez d’avoir pris une question si potentiellement rentable, mais si difficile ? Et bien vous avez bien raison, car cette gourmandise vous coûte votre tour puisque vous ne marquez aucun point !

 

Et voilà, vous avez saisi l’essence du jeu, et toute la difficulté et l’excitation à se placer exactement entre le fait de gagner le plus de points possible et ne pas être trop gourmand. C’est une sensation très agréable, qui a le bon goût de vous faire porter vous-même la responsabilité de votre échec (ou votre équipe) lorsque vous avez été trop ambitieux, ce qui vous le constaterez, arrivera régulièrement.

TTMC Tu te met combien-jeu de societe-ludovox - 10jpg

Les thèmes choisis sont à la fois drôles et pertinents. On alterne des sujets de réels de connaissance générale, et d’autres qui sont vraiment hyper spécifiques sur des sujets improbables. 

Le fait de pouvoir choisir la difficulté des questions à surtout le grand intérêt de lisser la chance du tirage liée au thèmes justement. En effet, dans les jeux de question classiques, on pourra toujours pester sur l’oncle Michel qui est passionné de sport et qui aura toutes les réponses aux questions de ce sujet. Là, il sera peut-être trop sûr de lui, et échouera lamentablement, là où son petit neveu se contentera d’une question bien plus simple pour assurer les points. 

Ainsi, le système permet de lisser les connaissances de chacun des joueurs, et d’éviter le malaise que peuvent ressentir parfois certains joueurs qui pourraient avoir moins de connaissances que d’autres. Ce ne sont pas toujours les plus cultivés qui l’emportent – même si cela aidera toujours.

 

 

L’autre point important et intéressant du jeu est son plateau. En effet, les cases d’arrivée des pions des équipes marquent la catégorie des thèmes qui seront posés, de même que la présence des cases Challenge/Bonus/Malus. Ce simple élément de gameplay permet de tordre le jeu, car il oblige les joueurs à majorer ou minorer les valeurs des questions qu’ils vont tenter, quitte à prendre parfois des risques sur des sujets qu’ils ne maîtrisent pas tant que ça. Par exemple je tenterais bien la question 2 sur les « vrais noms de célébrités françaises », mais si je réussis, mon pion va finir sur une case malus, qui risque de fortement m’handicaper pour la suite (par exemple il faut parfois avoir à répondre correctement à 3 questions pour espérer avancer à nouveau). Je vais donc devoir tenter une question de niveau 4, ce qui va mécaniquement m’exposer à plus de chance de me rater. Un petit risque en plus qui met du sel dans la partie.

Ainsi, cet élément va être pris en compte en plus de nos connaissances potentielles sur un sujet pour savoir quel niveau tenter, et c’est très agréable à jouer.

Car oui, on s’amuse beaucoup durant la partie, et on rigole pas mal, aux questions posées autant qu’aux réponses lorsqu’elles sont révélées, ces dernières étant souvent saupoudrées d’humour.

TTMC Tu te met combien-jeu de societe-ludovox - 104jpg

La partie à 4 joueurs à duré environ 90 minutes, ce que j’ai estimé un poil long, mais qui aurait pu être deux fois  plus rapide avec 2 équipes de 2 joueurs. Il n’empêche que l’on a passé un bon moment, et que l’envie de rejouer était bien là.

Coté durée de vie, le nombre de cartes est plutôt conséquent, et devrait tenir plusieurs parties avant de poser un problème de redondance. Vous retomberez peut être rapidement sur des sujets déjà évoqués, mais très rarement sur les mêmes questions. Évitez par contre de lire toutes les questions possibles des sujets lorsqu’ils sont révélés pour éviter de gâcher le potentiel de la carte.

 

Petit bémol sur l’écriture des règles, qui est à mon goût trop succincte (même pour un jeu aussi simple), car il y a certains points de règles qui auraient mérité plus de clarté ou de description. Rien d’insurmontable, mais la structure n’est pas claire, et on aurait aimé plus d’explications sur le fonctionnement des cartes spécifiques, par exemple.

 

La partie se conclut avec un type de cartes spécifiques, qui sont assez difficiles, et qui permettront de garder de la tension jusqu’à la fin de partie en permettant aux autres équipes de rattraper un peu leur retard et tenter de voler la victoire, ce qui est plutôt le bienvenue.

À noter que pour les acharnés, il existe d’ores et déjà une extension comprenant 130 cartes afin de prolonger la durée de vie de votre jeu.

 

Combien tu lui mets ?

Eh bien, ce TTMC est une très belle découverte ! Un jeu de questions générales qui remplit parfaitement son rôle et qui trouvera naturellement sa place dans la ludothèque pour agrémenter les soirées entre amis ou en famille. Pour ma part, il risque de supplanter le Timeline Challenge de ma ludothèque, mais pour les familles plus classiques, j’aimerais qu’il remplace tous les Trivial Pursuit existants ! En effet, s’il est simple, efficace, et amusant, surtout, on ne se sent jamais exclu de ne pas être incollable sur tous les sujets du monde, ce qui est très appréciable.

Les sujets sont divers, variés et souvent inattendus, et cette gestion de la difficulté par soi-même est une idée originale et très bien exploitée. Seule ombre au tableau, les règles du jeu laissent planer quelques flous. Hormis cela, le jeu fait l’unanimité avec tous ses concepts malins et ses économies bien pensées. Je me suis tant amusé sur ce titre, j’ai trouvé son concept si astucieux, que j’ai régulièrement envie de le ressortir ! Bref, c’est une belle recommandation que je vous fais là.

MàJ Septembre 2019 : l’extension TTMC !

Extension TTMC, mon avis

Alors que trouves-t-on dans cette extension pour TTMC ?

Et bien pas de surprises, de nouvelles cartes questions, qui vont permettre de renouveler un peu vos soirées. Ainsi, les 4 catégories se voient agrémentées de 20 nouvelles cartes chacune, avec à chaque fois, de nouveaux thèmes drôles voire déjantés. Par exemple vous trouverez :

–          Categorie Loisir : Kad & Olivier, Spiderman, Anne-Sophie Lapix…

–          Categorie Scolaire : Pandas, Mots de 3 lettres, espérances de vie des animaux…

–          Categorie Mature : Les aubergines, Paul Bocuse, les drogues dures…

–          Categorie Improbable : Les punks à chiens, les licornes, les tétons…

Je sens que cette dernière catégorie a su attirer votre attention, et que vous vous mettiez au moins 6 sur 10. Pas vrai ? Allez je vous lis la question : « Le téton de Vénus possède une chair ferme et une saveur douce. De quel type de fruit est-il une variété ? ».

Aaaahh, vous ne vous y attendiez pas hein ? Bon je vous donne la réponse quand même : La tomate.

 

Bref, vous avez saisi, plein de nouvelles questions.

Mais pas que !
Vous trouverez également une trentaine de cartes challenge, et ça c’est assez bienvenu, car ces cartes défilent pas mal durant la partie, et on est assez souvent amenés à retomber dessus. Cet ajout en quantité est donc très pertinent pour le jeu.
Pour les avoir parcourues, elles sont plutôt efficaces, et tendent peut-être à se rapprocher d’un humour que l’on trouve dans le très connu Burger Quizz. (Mention spéciale à la suivante : « Indique si les propositions suivantes se rapprochent plus de Louis XIV, Louis XVI ou Emile Louis »…). Ce n’est pas pour me déplaire, mais il faut être prévenu.

De la même manière, 20 cartes « hésites pas à gagner » recto/verso sont ajoutées, et là aussi c’est une bonne idée, car son nombre un peu faible dans la boite initiale aurait pu devenir un problème dès lors que la boite sort souvent.
Avec cet ajout, on est sûr de ne plus avoir de redondance avant une trentaine de parties, et d’ici là, vous aurez oublié les réponses des premières.

Et voilà, c’est tout. Pas de mécanique en plus ou quoi que ce soit qui viendrait complexifier la base, on garde l’essence du jeu et on y rajoute juste un peu de durée de vie pour les joueurs qui en ont déjà fait le tour. Une extension efficace et à mon goût.

 

Pub-Tipeee-grand-format-copie

3 Commentaires

  1. Photo du profil de Prof Nuton
    Prof Nuton 15/02/2019
    Répondre

    bon article qui donne envie ^^

    Par contre, sans être titulaire de la médaille Field, 540 cartes * 10 questions par carte, ça fait normalement 5400 questions… J’imagine donc que le différentiel se fait sur les cartes twistant les règles et les challenges ?

     

    • Photo du profil de El Gringo
      El Gringo 17/02/2019
      Répondre

      Exactement, il faut compter les cartes challenge, les cartes bonus et malus, et les cartes hésites pas a gagner, qui ne comportent qu’une question/instruction. Bien vu, mon phrasé etait bien racourci !

  2. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette il y a 7 jours
    Répondre

    Article mis à jour avec l’extension !

Laisser un commentaire