[Table ronde] jeux vidéo et jeux de société : quelle perméabilité ?

Dernièrement une passionnante table ronde menée par le designer jeu vidéo Aurélien Lefrançois a eu lieu sur le sujet de la perméabilité entre les mondes ludiques. Le postulat de départ était le suivant : « D’un côté, le jeu de société. Intemporel et matériel, il représente un lien social puissant et un public très spécifique de passionnés. De l’autre côté, le jeu vidéo. Dynamique et numérique, il représente une industrie forte et une expression sous de multiples formes… Mais les choses sont-elles vraiment aussi simples que ça ? ». 
 

POUR EN PARLER

Pierre-Yves Martin – Auteur de jeu de plateau, ancien du jeu vidéo mais qui a gardé une manette dans la main.

Emmanuel Corno – Game Designer à Amplitude studios, passionné par le jeu de société et co-concepteur du jeu Little Furious sur cubes Sifteo (http://littlefurious.com/).

Etienne Mineur– Dirigeant et directeur créatif des Editions Volumiques, studio de conception et d’édition de jeux et livres mêlant tangible et numérique, tels que le Monde de Yo-ho. 

James Blanc – A la fois ludothécaire et illustrateur jeunesse, c’est un fervent défenseur de la culture enfantine. Il promeut le jeu physique aussi bien que virtuel. 

Note : Bruno Faidutti a pris la parole plusieurs fois depuis le public. C’est pour cette raison qu’on ne l’entend pas bien, le micro était situé près des intervenants.

MODÉRATEUR – Aurélien Lefrançois : Game Designer du monde du jeu vidéo, Aurélien a voyagé en Europe pour animer des ateliers de création de jeux de société. En permanence entre deux univers, la question de la perméabilité des milieux l’intéresse tout particulièrement.

 -no-ha-jugado-visto-o-por-lo-menos-escuchado-hablar-de-mario-bros-293080

 

 

 

► Voici aussi quelques éléments mentionnés durant la Table ronde :

Le trailer de Little Furious 

– Le site des Editions volumiques 

– Le Jenga Donkey kong 

– Citation (mise à mal par James !) de C. Balestra : « We want to redefine what our medium is even called. ‘Video game’ is not an accurate name anymore. It is not necessarily a game with rules and a winner and a loser. It’s an experience. » 

Bonne écoute !

Laisser un commentaire