bannière

SAPIENS: l’âge dominolithique

Les âges farouches

Très cher lecteur, tu te souviens comment c’était avant ? Je veux dire, bien bien avant?

 

Ah ! la la… on en a parcouru du chemin depuis, non ? Rien qu’au niveau langage, tu trouves pas ? Ou alors sur les avantages sociaux, ça n’a rien à voir quand-même! Et puis bon dieu de bon dieu ! Niveau fringues quoi !!! Des peaux de bêtes, tu penses comme ça devait sentir la violette dans les campements. Franchement, on est mieux maintenant, ya pas photo ! Et puis aussi, les longues soirées d’hiver, ils devaient pas discuter philo dans les grottes. Imagine un peu le niveau intellectuel.

Sauf que, on t’a menti.

Ben ouais, on t’a menti quoi ! Les manuels scolaires c’est du pipeau.

Pourquoi tu crois qu’on les appelait sapiens nos ancêtres ?  Et même sapiens sapiens, hein ? Pourquoi qu’on les appelait comme ça ? C’est parce qu’ils en avaient sous la caboche, tiens !

Toi, on te donne une peau de bête et un silex, tu tiens pas une semaine dans la nature. Alors que eux, t’imagines même pas comme ils assuraient. Je veux dire, ils devaient forcément réfléchir à mort pour s’adapter…

 


Sapiens est un jeu de Cyrille Leroy, du tout nouvel éditeur Catch up games, et qui sortira normalement en 2015 pour le festival de Cannes.

Pour 2 à 4 joueurs, voici un jeu qui réussit le pari de s’adresser à la fois aux familles et aux gamers, puisque tu peux jouer en mode détente, ou alors en cramant des synapses, au choix.

Il faut environ une heure pour tenter de survivre mieux que les autres.

Le topoc’est que tu joues une tribu préhistorique, et que tu dois te développer dans une vallée en trouvant de la nourriture et des abris. Le principe de base, c’est un genre de domino amélioré. A partir de ta grotte de départtu devras te développer en posant des tuiles avec l’obligation de faire correspondre l’une des scènes de la tuile que tu poses avec la scène d’une tuile déjà sur ton plateau (exemple : feu contre feu). Le truc en plus, c’est qu’à chaque fois que tu le faistu actives le pouvoir de la scène en question.

Plusieurs manières de scorer, de l’interaction mesurée, du combo, de l’élégance dans les choix:

C’est simple, c’est deep, ça envoie du gourdin.

Voici le site de l’éditeur

​Et par-là c’est leur facebook

Et enfin là, un petit lien vers l’article de Ludovox sur Octogônes avec une interview de CatchUp Games

 

Attention! Les photos sont faites à partir d’un proto, et même si les règles et les illustrations sont très abouties, il est susceptible que s’opèrent quelques modifications sur le produit final.

 


Comme d’hab, je me débrouille toujours pour trouver des guides du tonnerre pour t’expliquer les jeux, et là, tu vas pas croire qui j’ai déniché !

Eh mec ! C’est Crao, le père de Rahan !

 

MeepleGaut: Salut Crao! Mon Dieu comme je suis trop content de vous rencontrer, sans déconner j’ai suivi toutes les aventures de votre fils, vous savez?

​Crao: modère ta joie gaut, parce tout ce qu’on a dit sur lui, c’est rien que du flan.

MeepleGaut: Sans dec?

Crao: pour se faire mousser, ça oui il était là! mais pour le reste….  il a pas fait la fierté de la famille…

Du menhir en carton

Crao: Ok bon, alors déjà, faisons un petit tour du propriétaire…

 

    

Crao: Pas d’inquiétude, j’expliquerai les différentes actions un peu plus tard. Vous avez pas déjà envie de savoir comment on joue? 

La survie de l’espèce

Crao: ah, m’enfin… l’indomptable fougue et l’ignorance crasse de la jeunesse…  mon fils n’a pas toujours eu le sens des priorités, et effectivement, pour prétendre à la victoire, il ne faudra pas passer son temps à contempler son reflet dans l’eau.

  

 

Le coutelas a parlé!

La première tuile part nécessairement d’une grotte et ne permet de gagner que les points d’abri qui y sont associés. Par la suite, chaque pose de tuile permettra de gagner de la nourriture et d’effectuer une action.

 

Et ainsi de suite: à chaque pose de tuile, je marque des points de nourriture, éventuellement des points d’abri si cette tuile connecte une grotte, et je peux effectuer l’action de la scène « active ».

Pour la grotte de départ et toutes celles que l’on atteindra par la suite, il y a une contrainteil faut y poser une scène qui correspond au jeton montagne qui s’y trouve. C’est ainsi qu’on récupère les jetons montagne. A chaque tour, on peut dépenser un des jetons montagne que l’on a récupéré pour bénéficier d’un action supplémentaire.

 

Crao: tu vois, c’est vraiment pas compliqué, et en même temps très subtil: au départ tu n’as que peu d’actions à ta disposition, et il te faudra ouvrir ton jeu pour multiplier les options, et en même temps, bien choisir tes emplacements pour ne pas te faire distancer au score. Dans ce jeu, chaque décision nécessite de peser le pour et le contre.

Scènes de vie…

Crao: non, non, rassurez-vous, je ne détaillerai que les huit scènes de la vie préhistorique qui permettent d’effectuer des actions à SAPIENS.

 

 

La brute permet de poser sur une tuile de la réserve générale ou de la réserve d’un autre joueur un de ses jetons brute: lorsque cette tuile sera jouée par l’un des joueurs, on lui volera 1 point de nourriture au score!

 

 

 

Le feu permet de poser un ours sur la case d’une vallée adverse pour la bloquer, ou alors de retirer un ours de son propre plateau

 

 

 

L’eau permet d’échanger une de ses tuiles avec la tuile d’un adversaire ou de la réserve générale.

 

 

 

La forêt est une contrainte de pose: on ne peut la poser que sur une case forêt de la vallée. Mais si c’est la scène active, elle rapporte un point de nourriture supplémentaire

 

 

L’os (ou le repas) permet de jouer immédiatement une deuxième tuile. Cette tuile ne scorera pas de nourriture et ne permettra pas d’effectuer d’action, mais elle permet de rallier plus vite les grottes (et éventuellement de marquer des points d’abri)

 

 

 

Le rocher (ou le shaman) permet de récupérer le jeton montagne d’une grotte ou d’une cascade: la grotte ainsi libérée n’aura plus de contrainte de pose, mais rapportera moins de points lorsqu’elle sera connectée

 

 

La cabane permet de scorer 3 points d’abri.

 

 

 

La chasse au mammouth permet de récupérer un jeton steak de mammouth, et offre l’opportunité de convertir tout son stock en points de nourriture. Attention toutefois, car l’occasion de tout convertir ne se présente que lorsqu’on active cette scène, et les steaks de mammouth ne valent rien en fin de partie…

 

 

 

 

 La fin des âges farouches

Crao: La partie s’arrête lorsqu’il n’y a plus de tuiles à piocher. Chaque joueur ne garde alors que le plus faible de ses deux scores pour déterminer le vainqueur…

​MeepleGaut: Franchement Crao, merci, merci! Moi qui suis plutôt enclin à monter dans un viper pour fendre le vide intergalactique, j’avoue que j’ai vraiment kiffé les âges farouches, même si du haut de mes trois parties j’ai plus joué comme Rahan que comme Magnus Carlsen…

​Crao: mais c’est une des forces du jeu, tu peux jouer comme Rahan ou tu peux jouer comme Magnus Carlsen et les deux marchent tout aussi bien. En plus -je dis ça pour allécher les lecteurs- certains petits équilibrages de règles que je n’ai pas forcément détaillé font que chaque action peut être déclinée: ça devient smart sans être compliqué. Par exemple: lorsque tu pose un ours chez l’adversaire, tu marques un petit bonus de points égal au nombre de tuiles en contact avec l’ours. Du coup, tu as le choix entre bloquer une entrée de grotte ( et ne marquer qu’un point ou rien du tout si le joueur est encore loin de sa grotte), ou bien poser l’ours entre deux ou trois tuiles, sur une zone qui ne gênera pas ton adversaire, mais qui pourra te rapporter quelques précieux points supplémentaires. Le double score à la « tigre et euphrate »,  le « stop ou encore » des steaks de mammouth, le domino, finalement que des mécaniques que l’on a déjà vu mais qui se marient vraiment bien et créent de nouvelles saveurs ludiques…

​MeepleGaut: Ouaahhh Crao! l’envolée lyrique de malade, là! Mais t’as raison force et fondance à la fois: comme le saint agur finalement. Au bout du compte vous êtes pas si cons que vous en avez l’air…

Crao: Méfie-toi: je manie aussi bien le gourdin que la langue française

​MeepleGaut: Ok, pardon, no harm please. Bon c’est pas tout, je vois que le soleil se couche (enfin je veux dire que la terre tourne quoi), et qu’il est carrément l’heure de terminer mon billet. Du coup ben j’ai envie de dire, j’espère vraiment qu’on pourra se revoir à la fête du mammouth, dans quelques lunes à Cannes, quoi!

Parce qu’au fond, on a tous notre petit côté Rahan, Tounga, Pierrafeu ou Capitaine Caverne, bien enfoui au fond de nous. Le cerveau archaïque qui ressort, tout en muscle et en alerte quand vient le danger. L’appel de la chasse, le feu qui crépite, et quand les mots nous manquent, peindre la vie à coups de crachats et pigments dans les boyaux de la terre… La vie quoi!

Allez! le coutelas a parlé: l’année prochaine, tout le monde en slip de peaux sur la Croisette!

 

12 Commentaires

  1. Photo du profil de Umberling
    Umberling 20/10/2014
    Répondre

    Testé la semaine dernière, et boudidiou. C’est sacrément chouette.

  2. ShamanKad 20/10/2014
    Répondre

    Merci pour cet éclairage monsieur Gaut 😉 ça rend bien hommage au boulot des loustics !

  3. Photo du profil de Potus
    Potus 20/10/2014
    Répondre

    Pas eu le temps de tester pendant Octogones, mais cette preview détaillée donne bigrement envie de tâter la bête!

  4. Photo du profil de LAuCoBa
    LAuCoBa 21/10/2014
    Répondre

    Merci pour la découverte … et la qualité de ta présentation.

    Reste plus qu’à espérer que le proto tourne dans nos contrées lointaines (ah la Lorraine … )

  5. Photo du profil de SleuthGames
    SleuthGames 22/10/2014
    Répondre

    Superbe présentation.

     

  6. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 22/10/2014
    Répondre

    mais oui ça me plait ton collier et ta coiffure mdr !! en tout cas j’étais assez fan étant gamine ^^

    • Photo du profil de Sha-Man
      Sha-Man 23/10/2014
      Répondre

      « Déconne pas c’est la meuf du Sha-Man »

      Pour reprendre tes mots cher Rahan 😉

  7. Photo du profil de Seb Catch-Up
    Seb Catch-Up 23/10/2014
    Répondre

    Merci beaucoup pour l’éclairage! Clairement un gros gros boulot! On est décidément gâtés, c’est un bel honneur pour nous, dans notre position et encore autant en amont de la sortie, que de bénéficier d’un traitement aussi détaillé .

    C’est difficile de dire exactement où on sera en goguette et quand avec le jeu à cet instant précis car on est bien bien dans le jus à très court terme de terminer ce qui doit l’être pour que le jeu puisse partir en prod’, mais ce qui est sûr c’est qu’on va essayer de participer à autant d’évènements ludiques qu’il nous sera possible. dans les semaines et mois qui viennent.

    LAuCoBa, je suis lorrain d’origine, si ça t’intéresse je peux te faire signe quand j’aurai l’occasion de remonter manger de la quiche et de la potée!

    Umberling, on a eu le plaisir de te rencontrer sans le savoir ou bien tu y as joué sur un des exemplaires qui se ballade actuellement dans la nature? Merci en tout cas pour le commentaire sympa!

    • Photo du profil de LAuCoBa
      LAuCoBa 23/10/2014
      Répondre

      Quand je trouverai comment t’envoyer un MP je te laisserai mon mail …

  8. Photo du profil de Seb Catch-Up
    Seb Catch-Up 23/10/2014
    Répondre

    A priori je pense que je t’ai laissé avec succès et brio (évidemment!) un MP (ça se gère dans « mon profil », je pense)

    • Photo du profil de Sha-Man
      Sha-Man 23/10/2014
      Répondre

      Mon profil, messages, rediger.

      Faut ensuite taper le nom de la personne.

      On est en train de rajouter les ptits pictos « envoyer un message » sur tous les avatars du site, ça va pas tarder 😉

    • Photo du profil de LAuCoBa
      LAuCoBa 23/10/2014
      Répondre

      Je confirme que j’ai bien reçu…

      J’ai essayé ce matin mais je devais mal taper ton pseudo 🙁

Laisser un commentaire