Retours des grands vénérables Feldiens

Deux grands et vénérables jeux sont réédités chez Ravensburger, et ça c’est une bonne nouvelle déjà parce que ça met un coup derrière la nuque des vils spéculateurs qui, comme dans un jeu de société, achètent à bas prix et attendent que l’argus remonte pour revendre au prix fort une fois le jeu plus édité ! Deux Feld introuvables sont donc réédités dans une version anniversaire « 10 ans » : L’année du dragon et Notre Dame
 

L’année du Dragon, et bien, c’est 2017

On commence par L’année du Dragon (Hoo moment nostalgique… Et oui cher lecteur, L’année du Dragon fut mon premier vrai jeu post Monopoly !).
Chaque joueur incarne un prince d’une province de l’antique Chine qui va chercher à acquérir autant de prestige que possible (ce sont des points de victoire). 
Pour cela, il faudra se faire aider par les personnages de la cour : les savants, les guerriers, les moines, les artificiers, les collecteurs d’impôts, les courtisanes, les médecins et les riziculteurs. Chacun d’entre eux va nous servir pour les événements qui vont survenir. Et oui, « Celui qui ne prévoit pas les choses lointaines s’expose à des malheurs prochains » disait Confucius !
Puisque l’on parle des événements, soyons plus éloquents. Ce sont un peu comme les 7 plaies d’Égypte en fait. Ce jeu se joue en 12 mois (ou tours de jeu), et à chaque mois un événement va arriver. S’il y a de l’aléatoire quand on place les événements, c’est bien le seul hasard que le jeu impose. On commence en connaissant tous les événements et leur ordre d’arrivée : à nous de nous y préparer du mieux que l’on peut !
Les deux premiers tours, c’est le calme plat, c’est justement le bon moment pour se préparer aux calamités qui vont survenir… Les impôts, l’épidémie, la sécheresse, l’attaque mongole mais aussi la fête du dragon, qui est le seul événement joyeux au programme puisqu’il permet de gagner des points de victoire.
 
anneedragon02

Comment ça se joue ?

À chaque tour, on prend les 7 tuiles action, on les mélange et on divise en autant de groupe d’actions que de nombre de joueurs.

Le premier joueur dans l’ordre du tour peut choisir de jouer une action d’un de ces groupes, il pose alors son jeton dragon sur le groupe sélectionné, les autres joueurs feront de même à leur tour, sauf qu’ils ne pourront plus faire l’action de ce groupe-là, à moins qu’ils ne payent 3 Yuans.

► Les actions 

On commence chacun avec deux tuiles personnage différentes.
On en met un dans chacun de nos palais.
À savoir : L’architecte permettra de construire d’autres palais par la suite. 
À son tour, on choisit une action parmi les 7 qui nous donnera une contrepartie en ressources ou en avantage en jeu.
Si j’ai le personnage assorti à l’action en question, j’ai un bonus. 
anneedragon01
Ensuite, le joueur actif choisit une des cartes de son paquet de cartes (on a tous les mêmes cartes en mains).
 
On prend la tuile qui correspond au personnage choisit, il va se placer dans un de nos palais vides, et on avance son pion sur la piste de tour en fonction de la valeur du personnage. Cela a son importance puisque le premier sur l’ordre du tour choisira l’action du tour prochain. 
Il ne faut pas choisir son personnage à la légère car il va nous permettre de préparer les tours suivants, de monter toute une stratégie.
Ensuite, c’est le moment où l’événement survient, et c’est le côté punitif du jeu : si on n’a pas ce qu’il faut pour faire face, on peut perdre un personnage (ou plusieurs !), et si jamais un de nos palais est vide d’occupant, il se délabre et perd un étage.
 
Par exemple, je peux jouer ma carte « courtisane » mais je ne vais avancer que de 1 sur la piste du tour, par contre je vais marquer 1 point par tour, si j’arrive à la garder jusqu’au bout. Et c’est là toute la difficulté du jeu, car si on ne gère pas les événements on perd un occupant, un occupant qui pouvait nous aider pour les événements à venir…
 
Phase suivante : on fait un décompte et on marque autant de points que d’étages de palais, auxquels on ajoute les privilèges et les courtisanes.
Et voilà, on continue pendant 12 tours. À la fin on établit un ultime décompte et pour chaque personnage encore dans son palais on marque 2 PV + 1PV pour 3 Yuans ainsi que pour les bouddha sur ses palais en fonction du nombre d’étages.

Ce que j’en pense

C’est le jeu le plus punitif auquel j’ai jamais joué ! On subit les calamités en cascade. Je ne peux pas payer le percepteur d’impôts, admettons qu’il me manque un Yuan, je dois alors licencier un de mes personnages. Vais-je alors virer le docteur qui va me permettre de survivre à l’épidémie qui pointe ? Ou l’agriculteur dont j’ai aussi besoin pour la sécheresse à venir ? Tous nos choix se paient cash. À part ce point là qui pourrait en rebuter certains, c’est un excellent jeu !   

Cette version anniversaire rajoute une extension :

Extension : La grande Muraille (sans Matt Damon et c’est très bien)

Lorsque que vous rajouterez l’extension de la Grande Muraille, chaque joueur prend les 6 tuiles de la grande Muraille à sa couleur. Ensuite, quand un joueur choisit la nouvelle action « construire la grande Muraille », il se saisit d’une des tuiles restantes et reçoit une récompense selon le symbole présent dessus. On place la tuile sous un de ses palais. Les tuiles donnent : 1 riz, 1 feu d’artifice, 2 yuans, 1 niveau de palais, 3 PV, et 3 espaces sur la piste de tour.

Il y a aussi les « super event » (le super événement qui tue). Vous mélangerez les dix tuiles « super event » puis en choisirez un aléatoirement. Il sera placé sur le 7ème événement et devra être résolu après.

 

Notre Dame

Dans Notre Dame, les joueurs sont des chefs de famille influents vivant dans le Paris de la fin 14ème siècle.

Ils concourent pour la prospérité et la réputation. Chaque famille contrôle un des arrondissements qui entourent « Notre Dame ».

notredamescover

En tant que patriarche, chaque joueur va faire progresser le prestige et la prospérité de sa famille, cela à l’aide de cartes « action ».

Tout d’abord, on pose le plateau avec la cathédrale, et on va placer ensuite autant de plateaux que de joueurs : ce sont les quartiers.
 
notredamesdisposition
 

Une partie se joue 9 tours, eux même subdivisés en 3 phases.

Au début du tour, on révèle 3 personnages que l’on pourra éventuellement « soudoyer » à la fin du tour.
Chaque joueur a en main 9 cartes, un pour chaque quartier + Notre Dame et un joker.
 
On mélange et pioche 3 cartes, et on réalise un petit draft. À la fin on aura donc 3 cartes, mais on en jouera que deux, il faudra donc renoncer à l’une des actions.
Chaque carte permet de placer un cube de sa réserve sur un de ses quartiers (sur le bâtiment correspondant) et on active le pouvoir du bâtiment plus ou moins de façon puissante, en fonction du nombre de cubes placés sur le quartier.
notredamescartes

Les bâtiments ?

Certains permettent de récupérer de l’argent, d’autres des points de victoire, ou de réduire le niveau de peste, etc. Oui, la peste est présente ! Si son marqueur « peste » dépasse 9 (et ça va vite !) c’est la catastrophe, on prend des pénalités (non, non, on n’est pas malade, on perd juste des points de victoire).

Une carte permet de se placer sur Notre Dame (dans le thème cela signifie que vous faites un don à la Cathédrale).
 
À la fin d’un tour, c’est-à-dire quand tout le monde a joué ses deux cartes, on peut soudoyer un des 3 personnages disponibles et réaliser l’action de ce personnage.
Puis, on augmente le marqueur « peste » de chaque joueur en fonction de son niveau de peste.
Tous les 3 tours, il y a un décompte, on regarde les joueurs qui sont allés faire un don à la Cathédrale, ceux-là vont marquer des points sur un principe de majorité. 

Ce que j’en pense

Je vais vous paraître sévère, mais si je comprenais l’intérêt du jeu à l’époque où il fut édité pour la première fois, pour moi rien ne méritait de le ressortir de son placard aujourd’hui, surtout sans remettre son look à jour. Je ne trouve pas qu’il apporte grand chose. Son gros point fort, c’est qu’il est rapide à jouer vu que l’on s’active presque tous en même temps. 
Ceci étant dit, je vous invite à lire le test du Prince Eolean, beaucoup plus positif que moi :

eolean-bpfull« Notre-Dame est un petit bijou au prix modique. Si vous aimez l’eurogame et les jeux de gestion alors celui-ci est pour vous. Si vous aimez le jeu de société et que vous vous demandez si vous aimeriez ce genre, alors vous pouvez vous y essayer avec Notre-Dame : c’est un jeu familial + qui a tout d’un grand. Malgré son âge et toutes les sorties dans sa catégorie, et nonobstant un thème inexistant, Notre-Dame reste une référence incontournable dans le familial eurogame. « 

La réalité est probablement entre les deux. 🙂 

 

Cette version anniversaire est prévue pour mars et elle est vendue avec une extension : « The new person » de nouveaux personnages qui ajoutent de la variété à vos parties.

notredamespersonnnages

 

Le jeu est aussi vendu avec une extension pour les Châteaux de Bourgogne ! C’est pour ceux qui ont la carte de Feldélité ça ! « Routes commerciales » offre 12 nouvelles cartes pour de nouvelles actions.
À noter : une version « dés » des Châteaux de Bourgogne débarquera en mai prochain…

Feld n’a pas dit son dernier mot !

 

chateauxbourgogne

 

 

14 Commentaires

  1. Photo du profil de Grovast
    Grovast 24/01/2017
    Répondre

    Dommage que je les ait déjà, car je les aurais bien rachetées. Rien que pour les mini-extensions ça me ferait presque hésiter 🙂

    L’Année du Dragon est vraiment un bijou, juste un tout petit peu terni par la semi-vraie-fausse martingale de l’ouverture « Grand Privilège » (qui n’en est pas une mais bon commencer par ça c’est quand même une bonne option). Dans mon top 3 Feld !

    Je te trouve un peu dur avec Notre Dame. Perso j’en ai des souvenirs vraiment sympas, même si c’est vrai qu’il a du mal à ressortir (tellement de jeux…) et qu’avec les années de recul, on n’est pas sur un méga-indispensable. Il y a malheureusement un ou deux bâtiments un peu moins performants (en particulier l’Auberge) ce qui rend certaines cartes un peu moins désirables et augmente donc l’impact de la « chance » au tirage. Mais j’adore la contrainte des rats (typique de Feld) et la nécessite de fournir en or pour l’utilisation des personnages, toujours un régal de dilemmes/renoncements permanents.

    On sait si ce sont des rééditions multi-langue avec un livret en VF ?

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 24/01/2017
      Répondre

      Oui, il s’agit bien de versions multilingues avec livret VF.

      • Photo du profil de Grovast
        Grovast 24/01/2017
        Répondre

        Ok. Vous pouvez supprimer la news le temps que je revende mes vieilles versions sur Okkazeo SVP ? 🙂

        • Photo du profil de atom
          atom 24/01/2017
          Répondre

          Oh un délit d’initié ^^

          • Photo du profil de atom
            atom 25/01/2017

            En tout cas c’est parti il y a déja des gens pour essayer de le vendre a des prix prohibitifs avant que le jeu ne sorte. Ah quel bel esprit.

    • Photo du profil de atom
      atom 24/01/2017
      Répondre

      Si je ne me trompe pas, on pourra les acheter pour une 30taine d’euros. C’est vrai que les extensions peuvent être sympa. J’ai l’impression que pour l’année du dragon ça peut donner un sérieux coup de pouce.
      Pour Notre Dame oui j’avoue je suis sévère, c’est pour cela que je suis allé chercher l’avis de eolean. J’avais bien apprécié ma premiére partie et ma deuxième beaucoup moins, j’ai eu l’impression de bénéficier de beaucoup de chance, si bien que j’ai roulé sur les 4 autres joueurs(c’est rare très rare) , du coup personne ne s’est amusé et mon intérêt pour le jeu s’est étiolé.
      Tu penses quoi de l’année du dragon a 2 joueurs ?  Cette petite news m’a donné envie d’y rejouer, mais je ne sais pas si ça tient bien la route.

      • Photo du profil de Grovast
        Grovast 24/01/2017
        Répondre

        Ça se joue bien mais ce n’est pas la meilleure config.

        La lutte pour l’ordre du tour (qui est super centrale à 3/4) peut être vraiment tronquée. Une fois décroché, être second à 3 cases ou à 15 cases derrière ne change rien.

        De plus comme il n’y a que deux groupes d’actions, c’est pas mal de la réussite pour le second joueur. Si toutes les bonnes actions du moment sont dans le même groupe, pas de bol.

        • Photo du profil de atom
          atom 24/01/2017
          Répondre

          Oui c’est pour ces raisons que je n’y ai pas beaucoup joué, je vois pas trop l’intérêt a deux joueurs ou il peut y avoir un effet win to win violent. d’ailleurs les meilleurs parties que j’ai faite c’est sur Bga a 3 ou 4 joueurs en ligne, mais j’ai fini en slip ^^

          D’ailleurs j’ai oublié de dire que ce vénérable est dispo online sur Bga et que c’est une bonne occasion pour l’essayer.

  2. Photo du profil de eolean
    eolean 24/01/2017
    Répondre

    Je te rejoins sur l’année du dragon qui est l’un des jeux les plus tendu qu’il m’ait été donné de voir. Là où d’habitude on fait sa popotte et on s’affranchit de quelques actions pour combler ou non une contrainte, ici c’est l’inverse, on joue contre les immenses contraintes du jeu et on essaye de placer quelques actions qui feront la différence ! Tendu comme un string de dragon ce jeu ! ^^ Et malgré ça, tellement agréable dans ces choix !

    Notre-Dame est un monument ludique selon moi (non non pas de jeu de mots foireux inside), certes, il souffre d’un design et d’un thème pour le moins creux. Mais il y a tout ce qu’on aime en condensé dans ce jeu. Du placement d’ouvrier, du déplacement, de la gestion de ressources, du draft, etc… Sans oublier le système de jeu qui est également contraignant (feld quand tu me tiens). Alors malgré les années, je persiste à penser que c’est un excellent jeu gateway et si vos joueurs l’aiment, alors c’est qu’ils sont mûrs pour l’eurogame ! 🙂

    En tout cas, je vois ça d’un bon oeil de voir ressortir des feld ! A quand Luna ? T_T

    • Photo du profil de atom
      atom 24/01/2017
      Répondre

      Pour Luna il est trouvable car édité chez TMG, par contre ça coute un bras (60 €).

  3. Photo du profil de 6gale
    6gale 24/01/2017
    Répondre

    Deux très bons jeux.

  4. Photo du profil de Dr. Jacoby
    Dr. Jacoby 24/01/2017
    Répondre

    Merci pour l »article, je ne suis pas un fan ultime de Feld, j’aime beaucoup Les Chateaux de Bourgogne et Trajan mais du coup j’ai l’impression que ces 2 jeux me sont largement suffisants, vous confirmez les spécialistes ? En plus je ne suis pas grand fan des jeux très/trop punitifs comme semble l’être L’année du Dragon.
    En tout cas j’apprécie l’effort de ressortir un jeu sans bling bling , j’aurais presque tendance à trouver ça courageux vu les obligations esthétiques / esthétisantes du moment !

    • Photo du profil de atom
      atom 24/01/2017
      Répondre

      Moi je rajouterais Bora Bora et dans une moindre mesure Aquasphére.

  5. Photo du profil de morlockbob
    morlockbob 25/01/2017
    Répondre

    ah merci pour cet article, je n’arrivais jamais à me souvenir de « l année du dragon ». Voilà, c’est fait, il ressort… Celui là, je le prends. « Notre dame » est plus frais dans ma mémoire mais même s il a beaucoup de qualité (satanée peste), il passera en second. En tous cas, bonne idée de les remettre sur le devant de la scène, surtout à ce prix.

Laisser un commentaire