Raise Your Goblets‬ !

Raise Your Goblets‬ est un jeu d’ambiance à paraître pour la fin de l’année, mais des visuels commencent à être diffusés du côté de l’éditeur, j’ai nommé Horrible Games à qui l’on doit Dungeon Fighter ou Steam park (pour lequel ils préparent une extension d’ailleurs mais cela, c’est une autre histoire que je vous compterais une autre fois, si vous êtes sage !). 

 Raise Your Goblets‬ jeu de société 2

Les joueurs campent donc des Nobles bien fardés et bien apprêtés, chacun avec son propre petit programme de vendetta personnelle, comme il se doit. 

« Chaque joueur a des jetons Vin, Poison et Antidote : ils peuvent les verser dans les gobelets des autres, en essayant d’empoisonner leurs ennemis tout en restant en vie eux-mêmes. Chaque noble dispose également d’une capacité spéciale permettant de détourner ou même briser une règle. Utilisez toutes vos actions pour devenir le plus influent Noble à la table ! » Voilà de quoi se faire d’ores et déjà une petite idée de l’ambiance à la tablée ! On sait que le jeu mixe mémoire, déduction et gestion de main… Pour tâter la chose en vrai, il conviendra d’être patient jusqu’à Essen !

Raise Your Goblets‬ jeu de société

 

Raise Your Goblets,

Un jeu de Tim Page
Illustré par Nick Miles
Edité par Horrible Games
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 10-2016
De 2 à 12 joueurs
A partir de 8 ans
Durée d’une partie entre 20 et 45 minutes

1 Commentaire

  1. Thierry ‘kipik’ Trégaro 06/07/2016
    Répondre

    Pour info, il s’agit d’un projet KS annulé pour prendre la voie d’une sortie directe en boutique. Vu les compétences de l’auteur en matière de design/esthétique/mise en page, personne ne va s’en plaindre 😀

    On sait aussi que Horrible Games a modifié les règles (qui étaient un peu minimalistes).

     

    Un tarif préférentiel devrait être offert aux soutiens du KS (mais aucune idée de l’intérêt réel de la chose avec l’ajout de frais de port).

     

    Projet très intéressant en tout cas, il y avait une excellente idée mais visiblement pas les compétences d’édition…

Laisser un commentaire