upqwere

Qwirkle Cards arrive !

Schmidt Spiele a annoncé une édition multilingue du gros hit Qwirkle de Susan McKinley Ross, version cartes cette fois, j’ai nommé sobrement Qwirkle Cards. Et oui, on avait eu droit à une version dés (Qwirkle cubes) non dénudée d’intérêt d’ailleurs, et dans la même logique, voici maintenant la version cartes, en allemand, français, et italien prévu pour le 26 janvier prochain.

Le principe cartésien de Qwirkle Cards   

En termes de gameplay, Qwirkle Cards fonctionne toujours un peu comme le Rummikub : les joueurs posent des cartes de leur main sur la table et faisant évoluer les choses pour créer de nouvelles configurations, cherchant à faire des combinaisons gagnantes.

 

pic1313564_md

Le Qwircle de base, Spiel 2011

 

Vous commencez donc avec une main de 9 cartes (il y a en tout 108 cartes), chaque carte représente un symbole coloré (étoile, rond, trèfle…bleu, jaune, rouge…). Vous avez en tout 6 symboles qui apparaissent chacun en 6 couleurs. Celui qui a le plus du même symbole ou de la même couleur dans sa main de départ débute le jeu en posant 3 cartes visibles sur la table, formant ainsi une première configuration.

Love symbol

A votre tour, vous devez jouer au moins une carte. Si vous ne pouvez pas, alors vous devrez refaire votre main à neuf.

Quand vous posez, vous jouez autant de cartes que vous le voulez, tant qu’elles partagent au moins une couleur ou un symbole. Vous pouvez créer une nouvelle configuration si vous posez d’un coup minimum 3 cartes. Sinon, vous pouvez aussi les ajouter à ce qu’il y a déjà de couché sur la table. C’est comme vous le sentez en fait. Mais ce n’est pas tout, vous pouvez également déplacer des cartes d’une configuration à une autre, créant ainsi de nouveaux patterns.

Le but, c’est de créer des Qwirkles bien sûr ! C’est-à-dire un ensemble de 6 cartes qpic2365477_mdui contient soit chaque symbole dans une seule couleur soit chaque couleur via un seul symbole. Ni ! Mais non, c’est pas compliqué ! Je fais par exemple 6 étoiles de toutes les couleurs, ou j’ai 6 cartes rouges avec les 6 symboles présents, et bien, là je hurle « Qwirkle ! ». Vala. Le fait de pouvoir déplacer les cartes déjà posées change subtilement le gameplay par rapport aux autres versions du jeu.

On poursuit ainsi jusqu’à ce que les 108 cartes soient jouées, puis on comptabilisera les points et celui qui aura hurlé le plus « Qwirkle » l’emportera.

>> La qwiche

Un jeu de Susan McKinley Ross
Edité par Schmidt Spiele
Langue et traductions : Allemand, Francais, Italien
Date de sortie : 26/01/2015
De 2 à 4 joueurs
A partir de 8 ans
Durée moyenne d’une partie : 20 minutes

Laisser un commentaire