Professeur Evil et la Citadelle du Temps : On ne discute pas avec un voleur. On le cambriole.

Le professeur Evil a volé des vestiges de notre passé, la Pierre de Rosette, le crâne de cristal, l’arche d’alliance, Excalibur, La Joconde… Tout est sous clé dans son manoir. Notre équipe d’aventuriers (de cambrioleurs oui !) va les lui dérober. Attention aux pièges et surtout au temps qui passe…

La partie de ce coop’ se termine quand les joueurs obtiennent 4 trésors ou quand le professeur Evil arrive à protéger 4 de ses trésors et à les enfermer à tout jamais.

Professeur_Evil_etla_citadelle_du temps_Jeux_de_societe_ludovox (4)

Très joli plateau illustré par Biboun

 

Notre équipe de monte-en-l’air va donc entrer par les fenêtres du manoir pour dérober les trésors.
Le manoir est bourré de pièges, les portes sont fermées et le temps presse.

À son tour, un joueur peut réaliser 3 actions parmi les suivantes :

  • Ouvrir une porte
  • Se déplacer vers une pièce ouverte
  • Désactiver un piège (il est retourné sur son côté off)
  • Récupérer un trésor (si tous les pièges sont sur off)

 

Pour gagner un trésor, il faut désactiver tous les pièges qui le protègent. Par exemple le Sabre de Morimoto est accessible si l’on coupe toutes les scies et les cadenas.

Professeur_Evil_etla_citadelle_du temps_Jeux_de_societe_ludovox (1)

 

  • Vous pouvez aussi à tout moment jouer une de vos deux cartes actions piochées préalablement.

Celles-ci nous donnent des capacités intéressantes, mais on ne pourra en jouer qu’une seule sur les deux.

 

Professeur_Evil_etla_citadelle_du temps_Jeux_de_societe_ludovox (2)

 

Tic, tac,tic, tac …

Ensuite, c’est le professeur Evil qui va faire son apparition, il était paisible dans son laboratoire, mais il subodore qu’il se passe un truc louche dans son manoir, probablement une porte qui couine, ce n’est peut-être rien, mais il va aller voir ce qui se trame… On lance les 3 dés du professeur qui vont déterminer les déplacements de celui-ci. Les chevrons indiquent combien de déplacement il va réaliser, et la couleur indique par quelle porte il va passer.
Enfin, le dé noir indique le temps qui va avancer et rendre les trésors hors de notre portée.

 

Professeur_Evil_etla_citadelle_du temps_Jeux_de_societe_ludovox (3)

 

Bien sûr, quand il rentre dans une salle, il va refermer les portes et réactiver les pièges que l’on a patiemment désactivés. Il y en a qui ne respectent vraiment pas le travail des autres !
S’il rentre dans une pièce où un pion joueur est présent, celui-ci a le temps de s’échapper et sort du manoir.

Le temps passant on pourra débloquer un de nos perso en retournant sa tuile, comme la situation devient de plus en plus compliquée, ces pouvoirs vont vraiment nous aider. J’y reviens plus bas. 

Mon avis

Professeur_Evil_etla_citadelle_du temps_Jeux_de_societe_ludovox (5)Les illustrations de Biboun sont vraiment somptueuses, le plateau central représente la maison du Professeur Evil vu du dessus et les personnages sont dans un style steampunk très classieux.
Le thermoformage est bien pensé, on installe le jeu en 5 min. Idéal pour un jeu qui se joue en 30 à 45 min.

On passera sur le côté thématique un peu étrange, il faut quand même rappeler que l’on va cambrioler un voleur qui lui pour gagner doit voler 4 trésors qui sont déjà chez lui… Heu ?

Chaque personnage possède ses pouvoirs qui vont permettre une bonne rejouabilité. Et nous en avons 5 différents (2 de plus avec l’extension).

Le jeu n’évite absolument pas l’effet leader, car il faut se coordonner au mieux. Mais au risque de poser la question qui fâche, est-ce que c’est un défaut du jeu ou des joueurs ?
Par contre le gros élément perturbant et agaçant, c’est le hasard, le professeur se déplace selon des résultats des dés et cette IA peut vraiment tout ficher en l’air. C’est un élément que l’on retrouve dans beaucoup de coopératifs, mais souvent on peut arriver à le contrôler partiellement, ou a estimer le risque (par exemple Pandémie où l’on connait les cartes qui sont passées) ou Ghost Stories où l’on doit se doter de jetons taos et non jouer avec uniquement le hasard des dés (HS :  Non Ghost Stories n’est pas difficile, ni hasardeux il est juste très exigeant /fin du HS).

Dans Professeur Evil et la Citadelle du temps, le seul contrôle que le jeu nous offre c’est nos cartes personnages, Destiny Bradshaw, maîtresse du hasard peut choisir une face du dé professeur, l’empêcher de se déplacer ce tour-ci. Leroy Johnson peut lui échanger la position de deux pièges. Mais parfois on ne peut rien faire, le professeur s’est déplacé dans la pièce où l’on doit aller et on reste bloqué. On doit changer de plan.

Professeur_Evil_etla_citadelle_du temps_Jeux_de_societe_ludovox (2)

Au final, ce hasard incontrôlable peut vraiment heurter les joueurs classiques, mais ça en fait un bon jeu pour jouer en famille et surtout avec des enfants. Le thème s’y prête bien et l’honneur et la morale sont saufs (on vole des voleurs après tout, ça vaaaa). La mécanique est très simple surtout si vous jouez l’IA. Et vous allez gagner leur attention si en plus vous agrémentez ses déplacements de petites phrases du style :

« Oh mais où ai-je la tête, je croyais vraiment avoir fermé cette porte ! ».

Finalement, malgré ces défauts, ce Professeur Evil joliment édité a fait mouche chez moi, avec mes enfants. Une bonne alternative si vos rejetons ont poncé l’excellent Zombie Kidz Evolution.

 

Pub-Tipeee-grand-format-copie

6 Commentaires

  1. snaketc 26/07/2019
    Répondre

    « Au final, ce hasard incontrôlable peut vraiment heurter les joueurs classiques »… Ça résume parfaitement mon cas. Voir ses planification constamment remises en cause, c’est trop pour moi.

    • Photo du profil de atom
      atom il y a 27 jours
      Répondre

      C’est pour cela qu’il est plutôt bien adapté avec des enfants.

  2. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 26/07/2019
    Répondre

    Si Ghost Stories est difficile, quand on joue en mode cauchemar 😀 bien nomme le mode masochiste.

    • Photo du profil de atom
      atom il y a 27 jours
      Répondre

      Paradoxalement, je trouve le mode cauchemar plus facile quand on connait le jeu. En effet il y a 3 Wu Feng et on peut utiliser et récupérer plus souvent son Ying Yang. Mais il faut avoir une certaine habitude du jeu, évidemment pas avec des débutants ^^

  3. Photo du profil de Mahg
    Mahg 26/07/2019
    Répondre

    « On passera sur le côté thématique un peu étrange, il faut quand même rappeler que l’on va cambrioler un voleur qui lui pour gagner doit voler 4 trésors qui sont déjà chez lui… Heu ? »
    Ahaha! j’ai pas réussi à aussi bien résumer l’absurdité du pitch quand je l’ai expliqué à mon entourage!

    Pareillement gêné par l’aspect chaotique du jeu (On passe de partie facile gagnée par 4 à 0, à des parties hardcore où on perd 4 à 0 cette fois…)
    Après il est vraiment très bien pour les enfants, pas trop complexe, et finalement très amusant pour eux de voir ce « Prof Evil Destruction » faire n’importe quoi sur le plateau!

  4. Photo du profil de saori
    saori il y a 11 jours
    Répondre

    De mon côté, flop total chez ma fille de 9 ans…

    LE jeu n’est qu’hasard et c’est clair qu’il divise les joueurs. Ceux qui aiment avoir le contrôle devront passer leur chemin.

Laisser un commentaire