Praetor : Veni, Vidi, Vici ?

Praetor : Veni, Vidi, Vici ?

Ave Cesar, ceux qui vont construire le mur te saluent !

'Nous sommes en 122 après Jésus Christ et l'empire romain est à son apogée. L'empereur Hadrien n'est plus en guerre contre les barbares, il bâtit des villes et des fortifications pour assurer une longue domination de la culture et de la richesse romaine.'

Un jeu entre Lords of waterdeep et Kingsburg qui mêle pose d'ouvriers, construction d'une cité, gestion de ressources, contentement de la populace ? Sur le papier ça a l'air plutôt alléchant. La bonne nouvelle c'est qu'il devrait sortir en français d'ici avril/mai 2014 si tout va bien, peut-être un peu plus tard si la mer est agitée. Lex Games & NSKN Games sont à l'édition et David J. Coffey, Agnieszka Kopera, David Szilagyi aux manettes.

Gloire à Rome !
L'empereur Hadrien a déjà commencé la construction du mur pour protéger l'empire des invasions du Nord mais il a aussi ordonné la création d'une nouvelle ville qui rappellera à tous les habitants l'ampleur de la gloire de Rome (voilà qui me rappelle à moi un autre jeu). Il a nommé cinq de ses hommes de confiance pour prendre des ressources et des travailleurs et il a envoyé tout ce beau monde construire une cité – oui, faudra travailler ensemble mais à la fin un seul d'entre vous sera désigné préteur et dirigera la province au nom de l'empereur.

Panem et circenses
Vous allez donc tenter de construire une belle ville qui saura satisfaire les habitants du coin (sinon ils le feront savoir !). Vous gérerez vos ressources (or, bois, pierre, marbre, armes), vous recruterez de nouveaux bras tandis que vos anciens travailleurs expérimentés prendront leur retraite (ce qui vous apportera des points, mais vous coutera de l'argent aussi), sans oublier les Dieux, qu'il faudra prier si vous voulez obtenir leur faveur.
Si, avec tout ça, vous arrivez aussi à aider l'empereur dans la construction de son fameux mur, vous augmenterez vos chances de devenir préteur…

(à gauche, la Carrière, artwork non définitif)


Le côté Lords of waterdeep de la bête réside dans le fait que vous allez placer vos travailleurs sur les tuiles de la Ville que vous aurez bâti précédemment et ce afin d'obtenir des ressources, du moral, des travailleurs bien frais ou des points de faveur. Certains travailleurs pourront aller construire de nouvelles tuiles, histoire d'augmenter les possibilités de la Ville.
Le côté Kingsburg tient dans le fait que les ouvriers sont représentés par des dés. Ici, plus la valeur du dé est haute, plus le travailleur est expérimenté. Malin. Quand ils arrivent à 6, l'heure de la retraite a sonné…

Assurance retraite

La plupart des actions que vos travailleurs effectueront les aideront à acquérir de l'expérience. Ils seront de plus en plus compétents pour la collecte des ressources. Vos travailleurs plus expérimentés finiront par se retirer et vous apporteront des Points de faveur supplémentaires, mais vous aurez toujours à faire preuve de solidarité et vous devrez les payer jusqu'à la fin de la partie.

IMPERATOR•CAESAR•TRAIANVS•HADRIANVS•AVGVSTVS

La boite avoisinera les 40 sesterces et le jeu sera donc jouable de 2 à 5 ingénieurs. Alors, envie d'une petite promotion ? Pourquoi pas devenir magistrat pour Rome?

Laisser un commentaire