Mysterium sur Steam : on manque de vision

Sorti à la fois sur iOS, Androïd et PC (via Steam), l’adaptation numérique de Mysterium par Asmodée digital fait l’objet d’une campagne de communication intense. On peut le comprendre connaissant le succès indéniable de la version boîte avec plusieurs centaines de milliers de ventes. Devez-vous craquer pour jouer aux médiums et fantômes devant votre écran ? Voyons tout cela en détails…

mysterium-appli-4

 

Mystérium pour les novices

Tout d’abord, un petit rappel du principe du jeu pour ceux qui ne le connaîtrait pas encore : comme l’avait dit Shan quand la VF de Libellud n’existait pas encoreMysterium propose un mélange de Dixit et de Cluedo. En effet, vous devez retrouver le coupable d’un meurtre, l’arme utilisée et le lieu du crime (Cluedo donc) en observant des images oniriques et en faisant des associations d’idées à partir d’elles (Dixit).

carte-dixit

Carte Dixit

carte-mysterium

Carte Mysterium

 

Un joueur incarne la victime revenant vers les mortels sous forme d’un fantôme qui envoie des « visions » aux autres joueurs qui eux, campent des mediums. Ces derniers sont capables de communiquer par la pensée avec lui. Le fantôme, silencieux, envoie donc une série de visions aux joueurs (les images dans le jeu) et ceux-ci devront, à partir de ces splendides dessins, résoudre l’enquête. Lors de la première phase en désignant le coupable, l’arme lors de la suivante et le lieu dans la troisième. Mais le temps est compté et ils n’ont que 7 heures (en fait 7 tours) pour faire tout cela !

À la fin de la partie, chaque medium aura donc son propre trio et un vote aura lieu pour déterminer quel est le vrai coupable parmi tous. Si leur accusation est exacte, c’est gagné et le coupable ira finir ses jours en prison, sinon… le fantôme ne sera jamais vengé.

 

Que donne donc sa version numérique ?

La technique

 

Les Graphismes

On voit depuis quelques temps les adaptations Asmodée Digital fleurir sur nos machines et je dois reconnaître que le travail sur les graphismes est toujours de qualité. C’est encore le cas ici.

Mysterim_jeu_de_societe-image-accueil

 

La page d’accueil résume bien à elle seule le jeu et l’atmosphère surnaturelle début XXème siècle. Légèrement animée, avec les arbres se balançant mollement sous l’effet du vent et la brume se dispersant dans le ciel nocturne, elle est du plus bel effet. Malheureusement rapidement cachée par l’imposant menu principal, tout cela sent bon le paranormal et la peur liée au meurtre.

 

Mysterim_jeu_de_societe-vision-fantome

Une fois en jeu le régal pour les yeux se poursuit avec une représentation fidèle des cartes visions et suspects. La résolution sur mon écran est très bonne (je suis en 1920 x 1080) et il est même possible de zoomer pour voir certains détails cachés dans les images qui pourraient vous orienter vers une hypothèse plutôt qu’une autre. La pendule qui fait passer les tours et tous les petits détails sur les cadres des cartes sont plein de circonvolutions très « napoléoniennes » du plus bel effet.

Mysterim_jeu_de_societe-zoom-image

Bref, nous avons là une application qui fait plaisir à l’œil, sans aucun doute.

L’ergonomie

Grace à la souris (j’ai testé le jeu sur PC), tout est simple. Vous choisissez les cartes ou faites glisser les indices sur les médiums que vous souhaitez. On fait de même pour les jetons clairvoyances.

On peut tout de même regretter qu’il n’y ait pas d’indicateur clair pour montrer que le fantôme réfléchit. Parfois j’ai trouvé confus le fait que rien ne bouge à l’écran, que rien ne puisse me dire simplement que les autres réfléchissent ou bien que c’est le fantôme qui agit.

Mysterim_jeu_de_societe-jeton-clairvoyance

De même lorsque tous les médiums ont choisi leur carte, il se passe quelques secondes avant que l’écran de résultat n’apparaisse sans que l’on comprenne bien pourquoi. Comme si le programme était bloqué alors que pas du tout.

Mis à part cela, tout est fluide et ne pose pas de problème particulier. Les menus sont parlants et vous n’aurez aucun doute sur ce que vous pouvez faire à l’écran.


Les sons

La musique est plutôt réussie. Elle met tout de suite dans l’ambiance angoissante du thème et bien qu’un peu trop répétitive – j’allais dire comme toujours…-, les sons cristallins qui s’en dégagent sont plutôt plaisants. Vous ne la couperez pas forcément immédiatement.

En revanche rien de bien folichon à se mettre dans les oreilles, mis à part quelques bruitages anecdotiques lors de certaines actions. Mais je n’ai pas senti de manque à ce sujet, le jeu ne réclamant finalement rien de plus.


L’IA

 Je ne saurais vous dire comme les développeurs ont réussi à coder des intelligences artificielles pour interpréter votre propre interprétation d’une image particulièrement onirique, mais ils y sont arrivés !

J’imagine qu’un système de tag pour chaque détail de chaque vision est comparé à d’autres tags pour chaque image des suspects, armes et lieux et fait le rapprochement au mieux.

Mysterim_jeu_de_societe-recapitulatif-choix-coupable

Étonnamment, cela fonctionne plutôt bien et je reconnais avoir été surpris par les choix tout à fait probants de l’IA en tant que fantôme pour vous proposer une image. En tant que medium, l’IA s’en sort également plutôt bien en interprétant souvent aussi correctement vos propres visions.

3 niveaux de difficultés sont proposés et le mode expert vous opposera sans aucun doute pas mal de résistance. Je n’ai pas encore gagné une seule partie à ce niveau, mais je suis peut-être particulièrement sous-doué… Dites-moi si vous vous en sortez mieux que moi !

 

Les règles

Rien à redire ici même si au départ, je trouvais étonnant que l’on ne puisse pas voter pour les autres médiums lors du choix des cartes. En effet, c’est un des moyens d’obtenir des bonus de clairvoyance et donc plus de cartes lors du vote final si l’on voit juste. Mais je me suis rendu compte que c’était en fait lié à une option du créateur de la partie qui peut, ou pas, activer la clairvoyance. Le nombre de joueurs également autorise ou pas cette option : elle n’est activée qu’à partir de 4 joueurs.

 

Mysterim_jeu_de_societe-jeton-clairvoyance2

Vous les voyez les jetons clairvoyances blanc et bleu. L’un croit en moi, l’autre pas…

 

 

Les modes de jeu

Lorsque l’on lance l’application on peut se dire que l’on est gâté… En effet on nous propose un mode histoire en plus du jeu en ligne ou solo.

Mysterim_jeu_de_societe-menu-general

Si vous lisez régulièrement mes articles, vous savez que je suis un fervent défenseur de la thématisations des jeux et pas de simples adaptations directes des mécaniques et des règles. Le récent Colt Express est un exemple flagrant d’une réussite en ce sens.

Mode Histoire

Le mode histoire attire donc instantanément mon attention. Malheureusement j’ai vite déchanté en découvrant que ce mode n’est en fait qu’un simple tutoriel pour vous apprendre le jeu et son ergonomie, rien de plus…

 

Mysterim_jeu_de_societe-scenarios

Mysterim_jeu_de_societe-histoire-machine-ecrire

4 pauvres scénarios, comme 4 enquêtes qui s’enchaînent, de la plus facile à la plus dure, où vous prendrez tour à tour le rôle de médium puis du fantôme. Dommage que ce ne soit pas plus développé !

 Mysterim_jeu_de_societe-histoire2

Mode Online

Les modes en lignes sont heureusement plus étoffés :

Nous avons droit à rejoindre une partie rapide, à créer ou rejoindre une partie classique, ou à tenter un mode « Blitz » ou « Raid » pour des parties plus rapides avec un nombre limité d’options (le terme dépend des écrans mais on parle en fait de la même chose…).

Bien évidemment, l’expérience de jeu que vous ressentirez en ligne sera grandement dépendante de vos coéquipiers. Si vous tombez sur un « mou du genou » qui attend systématiquement les dernières secondes pour valider son choix, cela risque d’être pénible. Mais dans l’ensemble, cela se passe plutôt bien, aucun problème de réseau à relever, pas de perte de connexion au serveur, pas de lenteur particulière. 

Mysterim_jeu_de_societe-mode-jeu-ligne

Durant les parties que j’ai pu faire, j’ai eu le plaisir de voir que le studio a résolu le problème des départs impromptus de certains joueurs en milieu de partie en remplaçant instantanément le lâcheur par une IA. Il ne me semble pas qu’il y ait de pénalité pour le joueur quittant la partie dans ce cas, ce qui pourrait favoriser la pratique… De plus comme il n’y a pas de temps limite pour le fantôme pour choisir ses cartes visions, la tentation pourrait être grande pour certains de quitter une partie qui s’éternise un peu trop à leur goût…

Mysterim_jeu_de_societe-recapitulatif-choix-coupable

Si vous préférez créer votre propre partie, vous n’aurez pas forcément pléthore de choix, mais heureusement le minimum est là : nombre de joueurs, choix du rôle, niveau de difficulté, utilisation du DLC ou pas. On aurait aimé pouvoir inviter ses amis, créer une partie privée, gérer la langue des participants, la durée maximale de réflexion… Il manque clairement quelques options à ce niveau. Peut-être cela arrivera t-il plus tard..?

Mysterim_jeu_de_societe-victoire

Mode Solo

Vous pourrez en effet jouer seul face à l’IA si vous ne trouvez personne en ligne. Vous pourrez jouer le rôle que vous souhaitez, choisir le niveau de difficulté et définir le nombre d’IA. Lancez-vous, vous verrez que ce ne sera pas forcément aussi chaotique qu’on pourrait l’imaginer de prime abord.

Mysterim_jeu_de_societe-chargement

Heureusement vous ne le verrez pas trop longtemps…

 

Le côté social

Tout le sel de ce jeu repose, il me semble, sur la communication entre les médiums. Si le fantôme n’a pas le droit de parler durant la partie (un des reproches que je fais au jeu physique d’ailleurs et qui fait qu’il ne m’a pas plus emballé que cela dans ce rôle…), les médiums sont eux fortement incités à échanger leurs points de vue sur les différentes visions qu’ils reçoivent pour choisir la bonne option.

Un jeu comme Mysterium n’a donc de sens que si l’interaction entre les joueurs est forte. Discussions, tentatives de persuasion, argumentations qui vous font douter de la validité de votre choix quitte à renier vos instincts, c’est une grande partie du plaisir de ce jeu. On le sait, réussir ce pari n’est pas forcément gagné par avance au travers d’un programme et via le Web.

Le pari est-il réussi ? Je dirais « vraiment pas » et je m’en explique :

Bien entendu un tchat est disponible pour les médiums. Il permet grâce à un code couleur de repérer immédiatement qui parle, ce qui est bien pratique en cas de partie avec beaucoup de joueurs. Ensuite vous disposez… de… de rien d’autre malheureusement ! Tout passe par une frappe sur un clavier, pas forcément dans la langue de Molière puisqu’il n’y a pas de possibilité de tagger une partie avec le pays des participants souhaités. Cela se fait en plus via une interface la plus simplissime possible. Pas d’édition de texte, pas d’icônes d’images ou d’émoticônes qui auraient été bien pratiques pour exprimer beaucoup plus rapidement des sentiments, des impressions ou des humeurs par exemple…

Mysterim_jeu_de_societe-tchat

C’est particulièrement gênant à mon avis. D’autant plus que la partie à l’écran réservée au tchat suppose plusieurs clics de souris à chaque fois. On clique une première fois pour ouvrir la fenêtre, plus on clique sur la ligne de saisie de texte (pourquoi diable ne pas y être directement par défaut ?) puis encore un tap sur la touche « entrée » pour valider la saisie. En plus, une fois ouvert, le panneau masque une partie des images. Bref, c’est lourd, pas ergonomique et ne pousse pas du tout aux échanges soutenus et constructifs. Vraiment dommage !

Et je ne parle même pas du bug qui fait que chaque phrase que vous tapez dans le lobby général se voit affublée d’un « P » à son début, du plus mauvais effet… (gageons tout de même que le studio corrige cela rapidement).

Mysterim_jeu_de_societe-defaite

Vous ne savez pas non plus si quelqu’un est en train de taper du texte ou pas. Vous pouvez donc attendre longtemps une réponse sans savoir si votre interlocuteur a lu votre question ou est en train d’y répondre…

Autre point qui me gêne particulièrement, c’est la fin de partie. En effet, une fois gagnée ou perdue, impossible d’accéder à un module ou l’on pourrait débriefer. Pourquoi avoir choisi telle carte ou telle option, pouvoir discuter de nos interprétations, ça fait aussi partie du plaisir du jeu mais là on ne sait même pas combien de votes pour les suspects ont permis de gagner ou perdre !

C’est pour ma part véritablement frustrant car pour gagner à ce jeu il faut avoir des sortes de réflexes sur les codes utilisés : chaque groupe de joueur prend ses habitudes en faisant référence plutôt aux couleurs des cartes ou bien aux objets eux-mêmes ou à leurs significations plus larges, etc. Etant donné que vous ne pouvez pas discuter facilement en fin de partie toute cette expérience se perd.

[Edit : Le studio répond « Nous ajouterons très prochainement un nouveau chat visuel, permettant de s’affranchir de la barrière de la langue en pointant de manière visuelle des indices sur les cartes. »]

 

Mysterim_jeu_de_societe-liste-parties

De toute façon, sachant que vous ne pouvez pas ajouter des joueurs à vos « amis » en ligne, la fonction n’existant tout simplement pas, difficile de rejouer avec les mêmes personnes plusieurs fois d’affilées. Vous n’aurez qu’une liste des joueurs présents en ligne pour vous repérer, un peu mince…

Non, vraiment, cette partie, qui est le cœur du jeu, n’est tout simplement pas à la hauteur de mes espérances. Et encore je n’ose imaginer la chose sur un smartphone de 5 pouces… Là, je suis devant mon PC, j’ai une souris et un vrai clavier.

Un gros point noir pour moi.

Mysterim_jeu_de_societe-recapitulatif-attente-joueur

 

Le classement

On vous propose un classement via un système de score, en fonction de vos résultats sur chaque partie. Selon que vous avez trouvé plus ou moins vite un suspect via une vision, que vous ayez finalement gagné la partie ou pas, et le niveau de difficulté, vous récolterez un certain nombre de points. Cela permet de classer les joueurs selon les différents modes de jeux et ceci de manière hebdomadaire ou globale.

Mysterim_jeu_de_societe-resultat-partie

Là encore l’idée est bonne au départ pour renforcer la sensation de challenge, mais malheureusement elle est mal exploitée par les développeurs : vous verrez les 20 premiers joueurs et … c’est tout ! Impossible de connaitre votre propre classement ! C’est tout de même un comble et donc frustrant à nouveau.

 Mysterim_jeu_de_societe-classement

 

Conclusion 

L’idée d’adapter Mysterium sur tablette & PC était sans doute logique du point de vue de l’éditeur, vu la quantité très importante d’exemplaires vendus et la volonté de prolonger le succès du titre, mais le pari était risqué car tout le jeu réside dans la discussion et l’interaction humaine entre les joueurs, ce qui n’est pas facile à reproduire par écrans interposés. 

L’écueil n’a malheureusement pas été évité par les développeurs dans cette version. La faute à un système de tchat, parent pauvre de l’application et sans fonctionnalités pratiques dignes de ce nom.

Du coup on joue plutôt seul dans son coin en croisant les doigts pour que les autres joueurs fassent les bons choix.

Mention bien en revanche pour tout le reste : graphismes et IA sont au top, l’ergonomie générale est réussie, bref tout respire le budget AAA et le souci du détail. Dommage que la partie sociale n’ait pas eu la même chance dans son traitement.

Espérons que de futures mises à jour permettent au studio de corriger le tir. Si c’est le cas, cela en fera une très bonne application. Pour l’instant, je vous conseillerai plutôt la version boîte, somptueuse elle aussi, mais qui ne vous empêchera pas de parler librement.

 

4 Commentaires

  1. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 17/01/2017
    Répondre

    L’application vient d’être mise à jour, remédiant à différents problèmes. Voici le récapitulatif des nouveautés apportées par la version 1.0.8 de Mysterium :

    – Crash d’application sur ipad 3 et ipad 4 résolu
    – La langue de l’application est désormais automatiquement récupérée de la langue du téléphone
    – Amélioration du tutoriel
    – Résolution des textes manquants à la fin de la première mission
    – Ajout d’une icône pour pouvoir identifier son personnage plus facilement
    – Suppression du « p » dans le chat
    – Amélioration des messages du chat log
    – Résolution du bug où aucune carte vision n’était assignée par le fantôme
    – Ajout d’une notification en phase 2 quand le fantôme assigne des cartes à un joueur
    – Ajout de la loupe dans la dernière phase
    – Correction de bugs divers

  2. Photo du profil de Grovast
    Grovast 17/01/2017
    Répondre

    C’est bien ce que je craignais. Pour moi c’est une expérience à vivre IRL, pas un jeu où j’ai envie d’enchainer les parties sur le net en mode messagerie (fut-elle savamment implémentée).

  3. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 17/01/2017
    Répondre

    Le studio nous envoie quelques indications suite aux retours formulés dans l’article, je cite :

    • « L’absence d’indicateur lorsque le fantôme réfléchit : Il existe bel et bien un timer de 2 minutes, qui se déclenche pour les médiums une fois qu’ils ont reçu leur carte de vision. Ce timer enclenché, un rappel « 30 secondes restantes » apparait pour indiquer aux médiums de se dépêcher. Seule dans la dernière phase les médiums ne sont pas chronométrés quand le fantôme dispose en effet de son temps pour réfléchir et jouer. Les règles sont identiques à celle du jeu de plateau.
    • Le mode Histoire limité au tutoriel : En effet les 4 premières enquêtes servent à placer le tutoriel, mais les 5 suivantes sont quant à elles des missions à part entière.
    • Le manque d’options pour la création de partie online
      Nous avons souhaité éviter de fractionner la communauté en limitant les paramètres possibles. Nous ajouterons très prochainement un nouveau chat visuel, permettant de s’affranchir de la barrière de la langue en pointant de manière visuelle des indices sur les cartes.
    • Le classement limité aux 20 meilleurs joueurs
      Nous travaillons à améliorer ce système pour permettre aux joueurs de se situer plus facilement dans la liste. »

     

  4. Photo du profil de Zuton
    Zuton 20/01/2017
    Répondre

    On dirait bien que ton article Alstar fait avancer les choses avec des améliorations de la part du studio : c’est cool.

    Après, je ne me vois pas jouer à ce jeu autrement qu’avec la réelle version boite et un fantôme, parfois muet comme une carpe certes, mais présent autour de la table…

Laisser un commentaire