Masmorra, quand danger rime avec donjon

Vous aviez aimé Arcadia Quest (à voir, à -re-lire : article par Nelijah, live, Ludochrono) ? Ça tombe bien ! Ce jeu n’a rien à voir ! Enfin, presque. On est dans l’univers d’Arcadia Quest tout de même. Mais ici, vous ne vous battez plus au grand jour dans les rues de la cité d’Arcadia, vous explorez un donjon (qui se trouve techniquement sous la cité), salle après salle, monstre après monstre, piège et trésor après piège et trésor, bref, vous explorez un donjon quoi. La question que tout le monde se pose étant : qui va devenir le champion du royaume ? Je vous le demande !

heroes

 

Vous incarnez un héros et vous affronterez vos camarades, pour collecter de l’or et de l’expérience, comme il se doit.

Le tour de jeu se divise en deux phases :

  • Tour du héros où vous vous déplacez et réalisez vos petites affaires
  • Tour du maître du donjon où vous déplacez les monstres

 

À votre tour, vous devez lancer les 6 dés d’action. Après les avoir lancés, vous pouvez choisir de relancer une seule fois n’importe quel nombre de dés, mais après, that’s it, vous devez garder le résultat. Après cela, vous effectuez des actions en utilisant les dés (ils sont concrètement placés sur les cases « dés utilisés » de la fiche de votre héros, rendus ainsi hors jeu pour le reste du tour). Vous pourrez utiliser une capacité spéciale (chaque héros en a plusieurs, qu’il peut débloquer avec de l’XP), effectuer une action dans la salle, avancer d’un pas, frapper un monstre, boire un élixir pour vous soigner et faire de la magie pour changer le résultat d’un dé. Puis, s’il vous reste des dés sur les bras, chacun d’eux peut être échangé contre 1 or. 

des-ok

C’est ensuite au maître du donjon de rétorquer. C’est en fait… Vous même. En tout cas, ce tour-ci ! Vous gérez le gourou des lieux pour faire popper et déplacer des nouveaux monstres qui viendront embêter vos adversaires, gniark gniark gniark.
2 points de déplacement vous sont alloués, et toutes les salles vides qui montrent une icône de génération de monstre pourra en faire apparaître.
Et comment représente-t-on un monstre dans un jeu de dés ? Par un dé spécial bien sûr ! Si un héros se pointe dans la-dite salle, il y aura combat. On utilise là aussi les symboles de dés. L’icône Mêlée est utilisée pour attaquer ; le symbole À Distance peut assommer les vilains avant même qu’ils aient pu riposter ; la Défense bloque leurs attaques. Et plus vous explorerez loin dans le donjon, plus les dés deviendront corsés. 

masmorra-53-ok

Voilà, vous avez joué votre tour, c’est au joueur suivant.
Comme vous le voyez, on ne s’attaque pas directement les uns aux autres, mais le fait de contrôler les monstres à la fin de votre tour permet de mettre des bâtons dans les roues des camarades (on trouvait déjà un peu ce mécanisme dans Arcadia Quest d’ailleurs). Si vous perdez tous vos points de vie, vous devez recommencer le donjon depuis le début en perdant tous vos trésors au passage ! Noaan !

masmorra-2-ok

Le jeu développé par CMON est actuellement traduit par Edge qui annonce une version française « prochainement ». 

 

Masmorra

Un jeu de Daniel Alves, Eurico Cunha Neto, Fel Barros, Guilherme Goulart, Patrick Matheus
Illustré par Andrea Cofrancesco, Luis Francisco, Peter Wocken
Edité par Cool Mini Or Not, Edge Entertainment
Distribué par Asmodee
Langue et traductions : Anglais, Français
Date de sortie : 2017
De 2 à 5 joueurs
A partir de 13 ans

 

1 Commentaire

  1. mutant 10/01/2017
    Répondre

    ca a l’air sympa ce principe, j’aime! bon celui-qui-n’a-pas-de-bol-aux-dés risque d’une part de ne rien explorer, de se faire buter et en plus de ne pas pouvoir gérer les mobs mais bon si on joue à partir de 3 il aura peut-etre la chance d’avoir un adversaire de son côté de temps en temps pour s’attaquer au plus chanceux ^^

Laisser un commentaire