Mais que se passait-il à Vichy ce week-end ?

Vous l’avez peut-être vu si vous nous suivez sur nos réseaux sociaux, ce dimanche 22 et lundi 23, nous étions du côté des Vichyssois et des Vichyssoises pour la deuxième édition du Festival de Jeux et les Journées des Professionnels qui se déroulaient au centre de la ville.

palais

Le Palais des congrès somewhere over the rainbow

De quoi s’agit-il ?
En résumé, il y a d’une part (samedi & dimanche), un festival de jeux (avec entre autres, un off pour jouer jusqu’à minuit, un tournoi des Aventuriers du rail, le championnat de France de Ice Cool, et la finale du championnat de Kingdomino) ouvert gratuitement au grand public, et d’autre part, sur le dimanche et le lundi, une zone réservée aux rencontres entre professionnels (essentiellement entre boutiques et éditeurs ayant fait le déplacement). 

« Le Festival des Jeux de Vichy, c’est avant tout une fête pour tous les amateurs et amoureux de jeux de société, à découvrir en famille, pour les petits comme pour les grands. A cette occasion, vous pourrez rencontrer et échanger avec les éditeurs et les auteurs de nouveaux jeux. » peut-on lire sur le communiqué.

festival-vichy-2019

La genèse du Festival

Au départ, la manifestation est née d’une envie de la ville d’avoir son rendez-vous ludique. En contact avec Yoann Laurent de Blackrock (qui était encore situé près de Vichy), l’office du tourisme, “Vichy Destination”, réfléchit à la formule idéale. Puis, il y a 3 ans, le Groupement des Boutiques Ludiques est venu redynamiser ce désir, avec la volonté particulière de créer un rendez-vous « pro » entre éditeurs et boutiques spécialisées en amont du fameux salon d’Essen (plus pratique pour prendre connaissance des sorties pléthoriques). 

 

 

L’an dernier, une première édition se lance. Parallèlement, le Groupement des Boutiques Ludiques (appelé GBL) avec à sa tête Cathy Suignard et Bruno Béchu (notre article), soutenu fortement par Blackrock et Gigamic, prépare son catalogue : une centaine de boutiques affiliées se met d’accord sur une sélection de titres de jeux incontournables, et détermine une “short list” de nominés qui remportera un Trophée lors d’une première cérémonie de remise des prix organisée plutôt discrètement. 

 

opéra-table-jds

Photo surréaliste : sur la scène de l’opéra, du j2s !

 

L’organisation annonce près de 6 000 visiteurs lors de ce premier rendez-vous. Fort de ce succès, l’office du tourisme, avec l’aide de Monsieur Damien (société spécialisée dans la médiation et la cohésion par les jeux), la boutique Power Nine pour la gestion des tournois de jeux de cartes (Magic, Yu Gi Oh! entre autres), et Team Escape pour l’escape game, décident de se mettre au travail pour la deuxième édition.

Cette année, l’événement gagne en ampleur et augmente le nombre de zones d’accueil ainsi que la durée (avec une nuit du off samedi).
Le tout s’étendait sur trois espaces de prestige : le Palais des Congrès, l’Opéra et juste en face, l’Aletti Palace. Il faut admettre que si les lieux étaient singuliers et baroques à souhait, la dispersion et la fragmentation des exposants sur plusieurs espaces ne s’avère pas des plus pratique qui soit pour un salon (et cela nécessite un effort particulier en termes de balisage).
Le festival a néanmoins dépassé le nombre de visiteurs de l’année dernière, comptant « au moins 8 000 personnes sur l’intégralité de la manifestation, avec environ 70 boutiques, une trentaine d’exposants côté pro, et une cinquantaine côté public » nous dit-on du côté des organisateurs. 

 

cathy

Cathy Suignard, présidente du Groupement

 

Cette année, lors de la remise des Trophées du GBL, la presse était invitée. L’idée est de commencer à plus communiquer sur ce qui a été construit. Pour ce faire, le GBL travaille en partenariat avec Ludendi, agence de communication spécialisée dans le jeu de société dirigée par Kevin Jost (auparavant chargé des événements chez Iello – voir notre itw tournée à PEL pour en savoir plus).

La cérémonie, rapide et bien écrite, a eu lieu devant un public d’une cinquantaine de personnes, dont bon nombre de ludicaires.
[Note : Ludicaire, c’est le nom qu’ont adopté les vendeurs de jeux de société pour définir leur métier – au même titre qu’un disquaire vend des disques, un libraire des livres, le ludicaire est spécialisé dans le j2s -].

Les jeux récompensés

          Jetons sans plus tarder un coup d’œil au palmarès du GBL : 

Gagnant rubrique Famille : Draftosaurus de Antoine Bauza, Corentin Lebrat, Ludovic Maublanc, Théo Rivière ; Illustré par Jiahui Eva Gao, Vipin Alex Jacob ;  Edité par Ankama.

La sélection Jeu de Cartes est emportée par Res Arcana un jeu de Thomas Lehmann ; Illustré par Julien Delval ; Edité par Sand Castle games.

Naga Raja gagne dans la catégorie 2 joueurs ; il s’agit d’un jeu de Bruno Cathala, Théo Rivière ; Illustré par Vincent Dutrait ; Edité par Hurrican.

Catégorie Coopération : c’est le petit Yokai qui l’emporte ! Un jeu de Julien Griffon ; Illustré par Christine Alcouffe ; Edité par Bankiiiz.

trophée-yokai-jeu

Bertrand Arpino vient chercher son prix pour Yokai

Catégorie Expert… le gagnant est… Res Arcana ! Encore lui !

Catégorie Enfant – pour l’addictif Zombie Kidz Evolution. Un jeu de Annick Lobet ; Illustré par Nikao ; Edité par Le scorpion masqué.

Catégorie Ambiance bravo à Cerbère qui faisait d’ailleurs aussi partie de nos coups de coeur Ludovox… tout comme Zombie kidz et Res arcana d’ailleurs ! Ils ont bon goût ces ludicaires 😉 
Cerbère un jeu signé Pierre Buty, illustré par Jules Dubost, Pierre Ples et co-édité par La Boite De Jeu & Origames.

Et enfin…

Trophée de l’illustration : David Sitbon pour Greenville 1989 un jeu de de Florian Fay ; édité par SWAF.

 

Pour connaître les noms de tous les jeux en lice, rendez-vous sur la news dédiée. Nous reviendrons bientôt plus en détails sur l’organisation du GBL en compagnie de Cathy Suignard.
À suivre…!

 

 

Voilà pour un premier point sur l’événement, mais nous revenons très bientôt pour vous parler de jeux ! 😉 

 

NewbanniereTipeeeV2

5 Commentaires

  1. Photo du profil de Jahz
    Jahz 25/09/2019
    Répondre

    Sympa ce coup de projecteur sur un festival que je ne connais pas !

    Perso je suis aussi intéressé pour avoir un retour sur les tournois qui ont eu lieu 🙂

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 26/09/2019
      Répondre

      Merci ! Que souhaitais-tu savoir exactement sur les tournois ?

      • Photo du profil de Jahz
        Jahz il y a 20 jours
        Répondre

        Oups j’avais oublié de répondre.

        Ce qui m’intéresse le plus en général sur un tournoi, c’est d’avoir un retour sur les « stratégies » utilisées et/ou des éléments qui expliquent ce qui a fait du vainqueur un vainqueur. En gros, pourquoi il était meilleur que les autres, est-ce qu’il gagnait toutes ses parties largement ou c’était serré à chaque fois 🙂

        Pas simple je sais 🙂

  2. Vincent 26/09/2019
    Répondre

    Hello, il y a erreur dans les dates en début d’article non? le dimanche 29 et lundi 30 n’ont pas encore eu lieu
    Nom de Zeus!

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 26/09/2019
      Répondre

      Hahaha oui mince c’est à force de faire des tours en Delorean avec Undo ça…

Laisser un commentaire