Love Letter en Premium

Seiji Kanai avait effectué un départ sur les chapeaux de roues avec son Love Letter. Depuis, on dirait qu’il peine à asseoir à son nom dans le paysage ludique. Alors, régulièrement nous avons une lettre qui nous rappelle que Seiji existe : Love letter Batman, Santa Claus, Limited edition…

boite-main
Cette fin d’année, Love letter revient en version Premium. Un superbe coffret aimanté, 40 cartes au format tarot, des protèges cartes classieux avec sceau de cire, un écrin rouge, des petits coeurs en bois… et des rôles supplémentaires. Maintenant on peut jouer à 8.

vue-de-la-boite

les enveloppes ou les magnifiques protèges cartes de l’édition premium

Il n’y a pas à dire, le matériel est superbe et rien que pour cela on a envie de se ruer dessus. Bien sûr, l’intérêt n’est pas (uniquement) là, il réside surtout dans ces nouveaux rôles.

Le coup des ajouts de personnages n’est pas une nouveauté pour Love Letter. Certains, de façon officieuse, s’y étaient déjà attelés. Cette version reprend certains pouvoirs (ou du moins propose des choses similaires) et les intègrent dans son nouveau paquet.

Salut les nouveaux !

ll-nouveau-perso

0 – Assassin – Il élimine l’adversaire si ce dernier vous force à révéler votre main
4 – Sycophant – Il nomme un joueur qui deviendra la cible des prochaines attaques
9 – Bishop – Vous désignez un joueur et une carte. Si vous tombez juste, vous gagnez un jeton
7 – Dowager Queen – Elle agit comme le baron, mais ici, c’est le plus haut personnage qui est éliminé
6 – Constable – Vous gagnez un jeton si vous éliminez quelqu’un alors que vous avez le Constable en main
5 – Count – Il ajoute 1 à la carte que vous avez en main à la fin de la manche
0 – Jester – Il parie sur le joueur qui emportera la manche et gagne un jeton s’il a raison
2 – Cardinal – Le joueur choisit deux adversaires. Ceux-ci échange leur carte et l’un d’eux montre sa main
3 – Baroness – Regarde la main de deux joueurs

qq-perso

Comme le nombre de joueurs a augmenté, quelques gardes sont venus en renfort (tout à droite)

 
La mouture Premium essaie de se renouveler… et y arrive. On mélange tout. On se retrouve donc avec des numéros existant en double. Quand un Garde demande le 7, il a donc deux chances de zigouiller quelqu’un. Certains personnages sont vraiment amusant comme le Jester qui parie sur le gagnant (grâce à son jeton jaune) ou le Sycophant.
Comme dans le jeu de base, certaines situations incongrues surviennent par instant (comme être sa propre cible). Le jeu par contre est plus long, et même si nous avons enchaîné plusieurs parties, nous sommes arrivés à la conclusion que ce qui nous plaisait dans la version de base, était son dynamisme et la brièveté de ses manches : pas le temps de s’ennuyer, même si on meurt au premier tour. On pourra toujours revenir à la base en enlevant les nouvelles cartes.

Une chose peut faire hésiter: son prix. En France, le jeu est estimé à 35 euros. Ce qui fait beaucoup.
Pour l’instant, cette version n’est qu’en anglais, chez AEG.

To be continued…
 

Love Letter Premium

Un jeu de Seiji Kanai
Edité par Alderac Entertainment Group
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2016
De 2 à 8 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d’une partie : 20 minutes

Laisser un commentaire