BanniereVIKINGArticleok

Les vilains vikings débarquent !

Sacrebleu ! Les vikings n’étaient pas tous que des vilains pillards sans scrupule. Mais certains oui. Et on dirait bien que c’est ceux-là que les californiens de Victory Point Games préfèrent.

Oui bon, il faut savoir qu’ils aiment le feu de l’action ces ptits gus-là. Ils viennent d’annoncer leur volonté de publier Sink the Carrier, un jeu coopératif de l’espagnol Esteban Fernandez (2011) où vous jouez des bombardiers qui tentent de dénicher et de shooter les avions japonais. Houhou.

Dans Villainous viking, conçu par Jeremy Stoltzfus et Graham Weaver, vous êtes un viking qui a juste très envie de s’asseoir à la droite d’Odin. Histoire de ripailler en se racontant la dernière série de raids et de se mettre de l’hydromel partout sur la barbe. Oouaiis ! Mais pour ça, il va falloir montrer que vous êtes un brave avec des vraies dents en moins.

Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin

Il s’agit donc d’un jeu de conquête et d’exploration où vous devrez gérez pillages et commerce pour obtenir des points Valhalla – oui des poings de victoire quoi. Comme ça, après Ragnarok (comprenez par-là, la fin du monde), vous pourrez tout raconter dans le creux de l’oreille à Odin, petite canaille.

Si vous pillez des villages, il est content, si vous faites du commerce c’est bien aussi, et si votre capitaine tue d’autres capitaines, alors, là, c’est l’panard. Voilà, l’idée grosso modo de ce jeu bon esprit, vous en conviendrez.

Mais encore parbleu ?!

Concernant les mécanismes, chaque joueur a son capitaine, avec ses 4 caractéristiques (une compétence toujours disponible et 3 autres qu’on peut déclencher quand on obtient un marteau sur le dé). Les joueurs vont acheter des cartes qui vont permettre de déplacer leur drakkar et de piller / faire du commerce.

En vous déplaçant sur la carte, les capitaines peuvent se retrouver au même endroit et là, ça se tatane la tronche.

Ou pas. Vous pouvez fuir aussi.

Mais vous êtes un VIKING, right ?

Par contre, si vous perdez la bataille, vous devrez sacrifiez une de vos cartes. C'est balo, les cartes, c'est très utile, pour jouer, et pour gagner. Gagner, tiens, parlons-en. Vous devrez remplir vos objectifs, avoir de l’or en masse et plein de points grâce à vos cartes, mais ce n’est pas tout… tintintiiin… Ragnarok is coming. Il va y avoir une grosse battle finale où il faudra arriver à tirer son épingle (ou plutôt sa hache) du jeu.  

Pour en savoir plus, montez sur le pont et suivez l’actu du jeu sa la page FB de l’éditeur !

 

 

Laisser un commentaire