Le Bois de Couadsous dessus votre table

Le voilà ! Le nouveau petit jeu Opla, j’ai nommé Le Bois de Couadsous (et oui, y à quoi de’sous est la question qu’on se pose pendant toute la partie) arrive enfin dans nos drugstores !

Il s’agit d’un tout petit jeu, pour à peine 12€, au principe simplissime et pourtant très ingénieux. Je vous avais présenté tout ça en novembre dernier, autant dire que je ne vous en voudrais pas si vous en avez oublié la moitié. D’ailleurs, si vous avez mauvaise mémoire, vous devriez vraiment en tenter une partie, j’dis ça, j’dis rien. Quoiqu’il en soit, dans cet article vous saurez tout de la genèse du jeu, comment l’auteur, un certain Blaise Muller (concepteur du célèbrissime Quarto) a commencé par poser des équations à trouzmilles inconnues pour finalement accoucher d’un jeu faussement simpliste. Mais au-delà de la genèse, vous pourrez aussi y lire l’explication et le ressenti sur ces noisettes printanières et les cris brisés de désespérance contenue qu’ils génèrent au fond des bois. Et oui car votre pire ennemi dans Le Bois de Couadsous… c’est vous-même. Mouhahahaha, diabolique !

OK-éclaté-jeu

Et si vous préférez voir tout ça en vidéo, ça se passe sous vos yeux ébahis, attention là, tout de suite :

Trop tard.

Voici donc un petit jeu d’apéro que votre mémoire jugera probablement méphistophélique malgré ses faux airs ingénus. En tout cas, niveau prise en main, il faut moins de temps qu’il n’en faut à une figue molle pour tomber d’un tabouret corse. Pour dire. En plus, c’est tout éco-conçu dans des fab-labs bien de chez nous. 

>> La fiche de jeu

Un jeu de Blaise Müller
Illustré par Jonathan Munoz
Edité par Opla
Distribué par Paille
Langue et traductions : Français
Date de sortie : 06/2015
De 2 à 4 joueurs
A partir de 7 ans
Durée moyenne d’une partie : 10 minutes

Laisser un commentaire