upgranajaere

La Granja va arriver en français chez Pearl Games

Oui, Stronghold & Spielworxx publieront une nouvelle édition de l’Age de Raison de Wallace mais ce n’est pas tout ! La Granja aussi va revenir dans les bacs en anglais d’ici juin 2015 ! Et en français aussi, chez Pearl Games qui a nouvellement rejoint l’écurie Asmodée ! Wououuu…! Après Days of wonder, FFG à qui le tour ?

La Granja, un jeu assez Feldien des designers Michael Keller et Andreas Odendahl, a vendu ses premières mille copies en moins de temps qu’il n’a fallut à ZNA d’être founded ou presque (puisque ce dernier a atteint son objectif, pourtant audacieux, en moins de 3h, félicitations). Certaines boites de la Granja se vendent actuellement sur le marché de l’occasion pour 120, voire 180 $. Autant vous dire que c’est une bonne nouvelle pour vos finances.

pic2239896_md

La Granja, vous ne connaissiez pas ?

Dans ce jeu vous incarnez des fermiers vivant sur l’île de Majorque et il vous faudra acquérir de nouvelles terres sur le très concurrentiel marché de la Granja. Vous vous disputerez aussi les meilleures livraisons de marchandises au village.

Le plateau de jeu représente la place du marché du village. Il existe 6 commerces répartis autour de la place, chacun lié à un tableau représentant des marchandises. Chaque joueur devra livrer les marchandises indiquées par sa ligne pour obtenir la tuile du commerce concerné. Le jeu offre aussi 66 cartes Fermes qui pourront devenir des champs, des charrettes, des extensions de ferme ou des assistants avec des capacités spéciales, selon l’endroit où vous la placerez dans votre ferme (incarnée par un plateau individuel). Au début de la partie, chaque joueur possède 4 cartes.

ferme-1

 

Comment gagner des points ?

Dès que vous avez fourni toutes les marchandises demandées par un commerce, vous gagnez des points et la tuile associée avec sa petite action spéciale en bonus. Par ailleurs, lorsqu’un joueur place des cartes au dessus de sa ferme en tant que charrettes, dès que celles-ci sont complètes, il obtient des PV ainsi qu’une marchandise commerciale comme récompense.

Vous aurez 6 tours pour étendre votre ferme et livrer les marchandises au village. Chaque tour est composé de 4 phases :

1/ Phase Ferme : jouer une carte ferme en mode champ, charrette, agrandissement de ferme ou assistant. Chaque fonctions a des avantages différents bien sûr, certaines actions sont couteuses, d’autres sont gratuites. Ensuite, chaque joueur prend ses bénéfices, et reçoit des nouvelles marchandises (les cochons se reproduisent et le bonheur est dans le près). Enfin, chaque joueur peut acheter une tuile « toit » disponible pour la placer sur un emplacement toit libre de sa ferme. Cela apporte des PV ainsi qu’une fonction spéciale utilisable une seule fois dans la partie.

marchandise2

2/ Phase Revenu : le joueur actif prend un nombre de dés (et oui on a aussi plein de dés !) en fonction du nombre de joueurs, les lance et les place sur les emplacements « revenus » correspondants du plateau. Ensuite dans l’ordre du tour, chaque joueur va se servir en prenant un dé pour le poser sur l’emplacement gauche de sa ferme et effectuera l’action correspondante. On continue avec un 2e dé, et lorsqu’il n’en reste plus qu’un, tout le monde effectue son action correspondante. Pour exemple, un dé de valeur 1 permettra de prendre un cochon, un dé de valeur 3 permettra de prendre 2 marchandises, etc.

dé3

3/ Phase Logistique : tout d’abord chaque joueur va choisir secrètement une de ses tuiles « âne » et la placer face cachée devant lui, et puis on les révélera simultanément. En fonction de ce qu’ils auront choisi, les joueurs avanceront de 0, 1, 2 ou 3 cases sur la piste « siesta »: cela déterminera le nouvel ordre du tour.

Ensuite, on effectuera des livraisons, dans le nouvel ordre du tour qui est immédiatement appliqué. Chaque âne représenté sur la tuile « âne » permet d’effectuer une livraison.
Chaque joueur peut aussi livrer les 6 commerces et chaque commerce possède une ligne de marchandises par joueur. Donc on choisit au départ une ligne vide et on la conserve jusqu’à la fin de la partie. Les marchandises demandées pourront être livrées dans n’importe quel ordre ensuite. Mais si vous êtes le 1er à terminer vos livraisons, vous gagnez des PV et empochez la tuile du commerce correspondante qui vous offre une capacité spéciale, utilisable à tout moment.

pic1988940_md

4/ Phase Décompte : vous gagnez des PV en fonction de votre emplacement sur la piste « siesta » et en fonction de vos pions se trouvant sur la place du marché. On remet le set up à jour pour un nouveau tour et c’est parti.

En plus, à tout moment lors de votre tour, vous pourrez effectuer toute une série d’actions, ce qui rend le jeu très flexible, telles que : l’achat ou la vente de ressources, l’amélioration de ces dernières, l’utilisation de vos marchandises pour prendre de l’argent, piocher ou jouer une carte, etc. 

La Granja peut également se jouer en solo !

Les auteurs avouent avoir été inspirés notamment par Luna de Feld, Dice for the galaxy et par la Gloire de Rome également … Bref, du lourd, et du bon. Rien d’étonnant que Pearl Games soit de la partie ! Nous aurons l’occasion de revenir plus en détails sur ce titre d’ici sa sortie… D’ici là, voici le lien vers la fiche :

>> La Granja

Auteurs : Michael Keller, Andreas « ode. » Odendahl
Artiste : Harald Lieske
Editeur : Spielworxx, Stronghold Games, Pearl games
1 à 4 joueurs (optimisé à 3)
A partir de 12 ans
Durée 120 minutes

9 Commentaires

  1. Photo du profil de eolean
    eolean 18/12/2014
    Répondre

    J’ai raté celui-ci à Essen, introuvable dès le jeudi après-midi, j’étais vert comme la boite !

    L’édition française made in Pearl Games est non seulement une très bonne nouvelle, mais aussi un gage de qualité.

     

  2. Photo du profil de Grovast
    Grovast 18/12/2014
    Répondre

    Une news qui m’a fait frétiller moi aussi.

    Comme dit sur un autre forum, il y a clairement a un potentiel non assouvi sur le marché francophone pour ce jeu, au vu du peu de boites qu’il y a eu de mises en circulation versus les bons échos du jeu.
    Et c’est cool de casser le marché noir au passage (voir les offres à 130€ / 140€ sur le Marketplace de BGG… no comment)

  3. Photo du profil de Quentin_be
    Quentin_be 18/12/2014
    Répondre

    « Rien d’étonnant que Pearl Games soit de la partie ! » –> Bah si quand même ! Si je ne me trompe pas, c’est leur premier jeu où ils ne font que la traduction !

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 18/12/2014
      Répondre

      en effet c’est tout à fait juste 🙂 mais ce que je voulais dire c’est si SebDuj devait commençait à faire de la trad’, vu son flaire, rien d’étonnant qu’il s’agisse d’un titre qui ait autant bonne réputation..

  4. Photo du profil de elniamor
    elniamor 29/12/2014
    Répondre

    Au début j’ai mal lu le titre… Pendant quelques secondes, je me suis imaginé dans mon salon en train de faire pousser de la marijuana avec mes meeples…

  5. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 09/03/2015
    Répondre

    Je vous l’annonçais en décembre, et bien Asmodée vient de faire une annonce officielle : pearl games devient un studio asmo (comme Day of Wonder, Fantasy Flight Game, Space Cowboys et Ystari Games…).

  6. Photo du profil de eolean
    eolean 10/03/2015
    Répondre

    Je ne sais pas encore si c’est une bonne nouvelle. Pearl Games éditait des jeux plutôt euro game et qui étaient relativement exigeant. En rejoignant le giron d’Asmodée, vont-ils garder leur indépendance éditoriale, ou céderont-ils à une vision plus populaire en réduisant la durée des parties ou la difficulté des jeux ? Ystari ou encore Space Cowboys éditent certes de beaux et bons jeux mais plus populaire et moins exigeant. L’objectif c’est d’ouvrir au maximum le jeu de société moderne à un maximum de monde. C’est noble et lucratif comme intention, mais ça réduit la ligne éditoriale à mon sens et je ne suis pas certains que des jeux comme Bruxelles 1893 ou Troyes par exemple pourraient voir le jour sous la coupe d’Asmodée. A voir…

  7. Photo du profil de narnokatt
    narnokatt 28/04/2015
    Répondre

    Y’a pas un aspect Burgund dans ce jeu ?

    En un peu moins moche ^^

    • Photo du profil de Grovast
      Grovast 28/04/2015
      Répondre

      Pour le look, il n’est pas aberrant de trouver effectivement quelques faux airs 😉

      Pour la méca, non.  Il y a bien une inspiration Feld, mais comme indiqué dans la News, c’est plutôt de Luna que les auteurs assument leur inspiration: le principe d’éjection du temple est quasiment repris à l’identique.

      Au passage, la date de sortie est désormais officialisée au 8 mai, et les précommandes sont de ce fait ouvertes sur au moins un site en ligne.

Laisser un commentaire