ePawn Arena ça y est, le KS est lancé !

Vous êtes développeur ? Addict aux technologies surtout quand elles sont liées aux jeux ? Ou simplement, un gros geek ? Imaginez. Au centre de la table, un grand écran horizontal capable d’interagir avec des objets, tels que des pions, stylets et autres figurines, dans vos main, votre Smartphone, tenu à l’horizontal telle une manette de jeu vidéo. Avec ça, vous dirigez vos pawns (pions) un peu comme des objets téléguidés. C’est du « connected gaming board » avec des objets robotisés capables d’être localisés et déplacés au millimètre près. 

63ffe50d709ae03a5b77347c7a67403f_original

 

On le sait depuis quelques années dans le monde ludique, les innovations numériques foisonnent et ouvrent un vaste champ de nouvelles expériences transmédias. Christophe Duteil, co-fondateur de la start-up francilienne CEO, fait indubitablement partie de ceux qui pensent que la technologie peut nous amener à vivre de nouvelles expériences riches et novatrices en matière de jeu.

 min-riginal

eStoric

Fondée en 2010 par Christophe Duteil et Valentin Lefèvre, ePawn présentait déjà son premier ePawn Arena à l’E3 de Los Angeles en 2011. Depuis, ils ont travaillés, recherché, reçu 1 millions d’euros du fonds Elaia Alpha (fin 2012) et continué à améliorer le système… « Nous sommes convaincus que l’expérience des fondateurs d’ePawn et la pertinence de leur technologie leur permettront de réaliser leur vision d’une convergence entre jeux vidéos et jouets physiques et plus généralement, d’une communication plus conviviale entre l’homme et l’ordinateur.» indique Philippe Gire, Managing Partner d’Elaia Partners. Et aujourd’hui, ça y est, l’ePawn est sur KS. Pour vous rendre compte de ce que c’est et de ses applications c’est là que ça se passe.

Un certain nombre de jeux de base sont déjà pensés mais c’est surtout les futures applications qui laissent penseur, en effet grâce au kit de développement gratuit mis à dispo, les éditeurs qui souhaitent apporter leur pierre à l’édifice pourront s’approprier directement cette technologie. Vous avez des idées ? Contactez-les sur leur site officiel. 

61200900f965e903780bf1f89c330d41_original

Il reste quelques Early bird pour ceux que ça branche !

 

 

>> La page KS 

7 Commentaires

  1. Vincent Nabet 08/07/2015
    Répondre

    Mais où est passé l’ePawn ?
    Celui du début ? Qui était sur la base d’un écran (résistif je crois ?)

    Je ne trouve pas que cette version soit une évolution… j’étais super emballé par le projet. Là pas du tout.
    C’est rigolo les objets bougent tout seul … mais il faudra un plateau pour chaque jeu. Vraiment pas convaincu par cette solution qui ressemble plus à un « ah merde l’écran finalement on pourra pas faire on va leur trouver autre chose sinon on ferme la boîte »

    Je suis preneur, s’il y a des source sur les raisons de ce changement drastique des choix technologiques. J’avais posé une fois la question sur leur FB, il me semble, j’ai pas eu de réponse.

  2. Photo du profil de Hebus
    Hebus 08/07/2015
    Répondre

    La même ici. J’étais super enthousiaste à la présentation du truc, mais là c’est devenu une simple console de jeu bâtarde. On pilote les petites figurines avec un smartphone… ok, c’est pourri. Le smartphone en tant qu’interface de jeu c’est déjà mille fois moins bien qu’un pad, mais si en plus c’est pour déplacer quatre robots qui se courent après sur la table…

    Pour moi l’ePawn c’était révolutionnaire pour le JdS, pas d’installation, pas de calcul de fin de partie, des titres à foison dans un seul espace, une interaction à 4 ou plus autour d’une même table basse, des succès à dévérouiller, des stats enregistrées, etc etc etc.

    Bref c’était pour unifier le meilleur de BGA/BAJ/Whatever avec la convivialité d’être réunis autour d’un jeu.

    Là c’est devenu un gadget qui ne m’enchante pas du tout. Sans moi.

  3. Photo du profil de Jobe314
    Jobe314 08/07/2015
    Répondre

    je rejoins l’avis général, je suis un peu septique sur l’epawn sous cette forme alors que celle présentait il y a quelques années était très prometteuse.

    Et puis je trouve le prix assez élevé surtout qu’il n’y a que 2 bots et que les 2 supplémentaires c’est 50€.

    Enfin, on verra bien sur la durée, c’est comme la sortie d’une nouvelle console de jeu…

  4. Photo du profil de TSR
    TSR 09/07/2015
    Répondre

    Un seul mot pour vous les amis.

    X-Wing

    backé a la vitesse de la non-pensée…

    • Photo du profil de Cormyr
      Cormyr 09/07/2015
      Répondre

      Pour X-Wing, il aurait fallu un plateau de 90×90. D’ailleurs la plupart de jeux qui pourraient être intéressant pour cet objet nécessite un plateau plus grand que celui fournit. 60×60 me semble court et je l’avais d’ailleurs signalé. D’ailleurs pour WoW, ils ont prévu que l’appli gère un changement d’échelle pour garder l’intérêt du jeu !

      De plus, à X-Wing, les combats impliquent beaucoup de vaisseaux, ce qui augmente encore le prix. Sans parler des problèmes de déplacement où on est souvent obligé de retirer un ou plusieurs vaisseaux pour déplacer le sien puis les remettre. Je souhaite bonne chance au développeur pour gérer cela de manière automatique.

      Je suis mois aussi dubitatif sur l’intérêt pour un jeu de société. D’ailleurs, il est désormais plus présenté comme un jeu vidéo. En l’état, il fait penser à un gadget technologique trop cher et j’avoue être inquiet pour la réussite du projet. Inquiet car j’aurais bien aimé qu’ils arrivent à terme à nous faire la version initiale avec un écran qui, elle, ouvrirait des perspectives très intéressantes pour un tas de jeu.

  5. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 10/07/2015
    Répondre
  6. Photo du profil de DaP
    DaP 10/07/2015
    Répondre

    Etant qqn d’empirique, mais aimant ce genre d’innovation, je demande à tester! Seul les sensations de jeux sauront dire si ce système est cool ou non. ^^

Laisser un commentaire