Carnival Of Monsters : Un jour je serai le meilleur dresseur !

Carnival of Monsters est un nouveau jeu de Richard Garfield qui arrive bientôt chez Gigamic. Oui, on parle bien de l’auteur de Magic: The Gathering, King Of Tokyo, Keyforge et d’autres. Un petit pitch ? La société Royale de Monstrologie cherche un nouvel adhérent, plutôt que de prendre le premier venu, elle va vous mettre au défi, vous aurez 4 saisons pour impressionner les experts, en leur présentant les plus affreuses créatures !

Monstres et compagnie !

Carnival of Monsters est avant tout un jeu de draft (mais si, vous savez ce mécanisme où l’on sélectionne une carte et on transmet le paquet à un autre joueur). Les joueurs vont essayer de collecter des cartes terrain pour y capturer et exposer des monstres tous plus horribles les uns que les autres (sinon ça s’appellerait des mignons petits toutous et pas des monstres). Le but du jeu étant de faire un maximum de points de victoire en exposant nos vilains, mais aussi en remplissant des objectifs.

Que le meilleur gagne !

https://www.gigamic.com/files/catalog/products/images/product/gigamic_amzcm_carnival-of-monsters_game-bd.webp

 

Chaque joueur commence avec son plateau individuel et 4 couronnes (c’est la monnaie du jeu). Chacun commence aussi avec deux cartes terrain qu’il place sur son plateau.

Au fil des saisons

La partie va se jouer en 4 manches (ici ce sont des « saisons »).

Au début, on pioche la carte saison qui nous indique le type de monstre que le public aimerait voir. Il sera prêt à dépenser plus pour ça, mais juste pour le premier, et oui versatile le public… après il se lasse. Néanmoins sera accordé à la fin de saison un bonus au joueur qui sera majoritaire dans ce type de monstres.

Carnival_ofmonsters01

 

Pendant la phase de draft, chaque joueur va choisir une carte et la placer sur son plateau, ensuite il peut soit la jouer immédiatement soit la stocker pour plus tard, mais ça lui coûtera une couronne. Le draft est une mécanique sympathique, puisqu’on joue en simultané elle permet de fluidifier les tours, mais elle peut avoir un petit côté hasardeux peu affable. Pour contrer cela, les auteurs rivalisent d’astuce, par exemple dans Inis on pouvait remettre en draft une carte précédemment sélectionnée (j’ai changé d’avis, je la rends !). Ici on peut stocker nos cartes, c’est coûteux, mais ça nous permet de les avoir sous le coude au cas où et d’anticiper.

Les cartes terrain vont nous permettre d’accueillir des monstres des différents types, les cartes évènements sont à usage unique et vous donneront des avantages au moment où vous les jouerez, à vous d’être opportuniste. Les cartes objectifs vous donneront des points en fin de partie selon une condition. Les cartes Staff, elles, vous permettent d’engager du personnel qui vous donneront des pouvoirs, mais attention, ils ne veulent pas bosser gratis, il vous en coûtera deux couronnes pour les activer.

Les cartes monstres demandent un certain type de terrain pour être posées. Les monstres les plus horribles rapportent beaucoup de points, mais sont dangereux… [vous avez vu Jurassik Park ?]. Il faudra donc avoir suffisamment de chasseurs histoire de gérer le danger. Sans quoi en fin de saison, vous aurez un malus en couronnes, ou pire un emprunt si vous n’avez pas de quoi payer. Horreur, malheur !

 

Carnival_ofmonsters03

 

À la fin de la 4e saison, la partie se termine : On fait le total des points sur nos cartes monstres, nos cartes objectifs et les couronnes restantes. Celui qui a le plus de points remporte la partie évidemment !

 

Carnival Of Monsters (qui ferait presque penser à un Bunny Kingdom sans plateau), se joue de 2 à 5 à partir de 10 ans, pour 1h de jeu et sort début octobre chez Gigamic pour un prix approchant les 40€ prix boutique. 

 

Pub Tipeee grand format copie

1 Commentaire

  1. yoda37 il y a 17 jours
    Répondre

    Hum… ça me vend pas du rêve.

Laisser un commentaire