Azul – les Vitraux de Sintra en approche !

Lors du festival d’Essen 2017, Azul sortait de façon tonitruante, abattant la concurrence. Stock épuisé dès le début du salon, réassort rapide aussitôt vidé, primé de l’As d’Or de Cannes 2018, sélectionné au Spiel des Jahres 2018… Bon. Le titre de Michael Kiesling est déjà rentré dans les annales. Mais point de repos pour les braves, puisque Kiesling signe pour un deuxième opus venant renouveler le premier. Les Vitraux de Sintra, ou de son grand nom Azul – Stained Glass of Sintra devrait débarquer dans les étals d’ici « octobre ou novembre » d’après nos sources. Gageons sur une sortie lors d’Essen 2018, ou tout du moins une sortie anticipée.

(Si vous avez échappé au buzz d’Azul – on ne sait jamais –, voici le ludochrono pour savoir de quoi il retourne.)

On ne sait pas encore grand-chose de ces Vitraux, mais quelques informations ont filtré. Et un éclaté du matériel, donnant quelques informations.

azul-2-stained-glass-sintra-ludovox-jeu-de-societe-eclate

 

Les Vitraux de Sintra utilisent le même mécanisme de sélection qui fait la force d’Azul, mais il ne s’agit pas d’une simple réimpression surfant sur un succès tout à fait mérité : ici, le verre (le Carrelage d’Azul, mais en transparent) est considéré comme « fragile » et l’on pourra briser des fragments de vitrail en sélectionnant « trop hâtivement ». Fragments qui seront défaussés dans une tour prévue à cet effet. Une couche de finesse et de dilemme semble donc être rajoutée sur ce mécanisme pourtant éprouvé.

Mais plus encore, les plateaux joueurs se composent de fenêtres à compléter, et ces fenêtres sont des tuiles ogivales double-face. Ainsi, on pourra varier les plaisirs et obtenir des plateaux complètement renouvelables. Cela ouvre à de nouvelles perspectives de scoring, les joueurs se plaignant parfois que celui de la première version manquait un poil de saveur.

Arrivée prévue pour octobre ou novembre, donc, et pour un prix sensible à celui du premier, à savoir 35 ou 40 €.

Info bonus : nous ne quittons pas le Portugal avec les Vitraux de Sintra, puisque Sintra est une commune portugaise dont les monuments s’ornent certes d’azulejos mais aussi de vitraux. Comme celui-ci :

 Azul-Sintra,_Palácio_Nacional_da_Pena,_stained_glass_window-3

6 Commentaires

  1. Photo du profil de Fredovox
    Fredovox il y a 8 jours
    Répondre

    Need !

  2. Photo du profil de Grovast
    Grovast il y a 8 jours
    Répondre

    La méca on verra, mais niveau direction artistique y’a pas à dire, ils savent y faire.

    • Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
      TheGoodTheBadAndTheMeeple il y a 8 jours
      Répondre

      Sagrada a montré la voix de bien belle manière sur cette thematique et ces couleurs.

      Pourquoi pas. A voir si l’un ne va pas occulter l’autre dans les charts.

      • Photo du profil de Umberling
        Umberling il y a 8 jours
        Répondre

        Possible, mais Azul a peut-être atteint une sorte de limite ? Avait besoin d’un système plus ouvert pour accueillir des extensions ?

  3. morlockbob il y a 8 jours
    Répondre

    Sintra c ‘est plutôt « New York New York » non ?

    • Photo du profil de Umberling
      Umberling il y a 7 jours
      Répondre

      Heureusement que je me suis retenu de faire ce jeu de mots pendant à peu près toute l’écriture de la news.

Laisser un commentaire