upITWzna

ZNA

Vous l’avez vu, sur le Vox, nous avon6_ns toujours gardé un oeil sur le projet ZNA : nous avions rencontré l’auteur à Essen (vidéo) et nous avons ensuite suivi le lancement du jeu sur Kickstarter au microscope (voir ici).

Mais, comme vous le savez, cette campagne ne s’est pas déroulée comme escompté. Le projet a été annulé le 30 décembre alors qu’il était déjà backé à plus de 150%…

 

Retour sur cette décision et les suites du projet avec Philippe Nouhra, la tête de FunForge

 
 ZNA_ok_Mia_figurine

Nous imaginons qu’il a dû être difficile d’annuler cette campagne. Qui a pris cette décision in fine, et comment en êtes-vous venus là ?

Philippe Nouhra : « C’est une décision commune prise en concertation entre l’auteur et l’équipe. Nous avons décidé d’arrêter la campagne pour les raisons que nous avons annoncées sur la page lors de la dernière update, à savoir que nous pensons qu’il y avait des erreurs dans la conception de cette dernière et peut-être dans le fondement même sur lequel elle reposait (un jeu hybride). Devant les demandes de modifications incohérentes avec notre idée initiale, nous avons préféré, pour le bien du jeu, mettre fin à la campagne et retravailler ce dernier pour le réorienter et l’amener encore plus loin (bien qu’il soit déjà très aboutit). »

 

Le projet était pourtant financé, peux-tu expliquer à ceux qui n’ont pas compris, pourquoi vous avez préféré arrêter si tôt ?

« Nous avons bien vu fleurir 2-3 théories du complot, comme toujours, mais le financement ne fait pas tout. Tout était expliqué dès le début de la campagne, nous avons précisé que le jeu pouvait voir le jour à 80k$ mais que nous ciblions, de préférence, les paliers digitaux (car le jeu prenait son ampleur avec ces derniers mêmes s’ils étaient optionnels). Il est évident que cela ne convenait pas et, encore une fois, pour le bien du jeu nous avons décidé d’arrêter malgré le financement. Si nous n’avions fait cela que pour l’argent nous aurions continué, en l’occurrence ce n’était pas le cas, nous avons donc arrêté (la campagne uniquement !). D’ailleurs il faut avoir conscience que si les backers peuvent se retirer d’un projet comme ils le souhaitent, le porteur de projet peut lui aussi annuler à tout moment, c’est fair-play et c’est la règle du jeu ! Nous l’avons fait pour les bonnes raisons je pense, c’est à dire retravailler le projet et l’améliorer, encore une fois, pas pour des questions d’argent. »

« KS, dans le fond, a perdu beaucoup de sa raison d’être. » (Philippe Nouhra)

 

Comment budgéter le coût du développement électronique tel que tu l’imaginais ?

« C’est une question bien trop vaste pour pouvoir y répondre et je ne vais pas étaler nos plans de charges ici. 🙂 Nous avons budgété comme nous le faisons toujours, en prenant en compte les charges de travail, les ressources, le temps, les salaires de chaque ressource nécessaire, etc. Quoi qu’on en pense et quelles que soient les certitudes de chacun, ces développements sont très très onéreux ! Nous avons tous 20 ans d’expérience dans le dev’ de jeux vidéos et nous avons menés de nombreux projets, nous n’avons pas sorti ces chiffres de notre chapeau, ils correspondent tout simplement à la réalité de la qualité que nous recherchions (je pense que ce facteur est souvent occulté mais clairement différenciant). C’est la raison pour laquelle nous avions dévoilé tous les SG [NDR : stretch goal] dès le début car le seul levier dont nous disposions était bien le nombre de backers, il fallait donc informer tout le monde tout de suite. Cette réalité n’a pas trouvé l’écho recherché, dont acte, nous ne sommes pas bornés, nous avons essayé, ce n’était pas la bonne voie c’est tout. Nous procéderons autrement pour la suite des événements. »

_n 


Vous allez vous recentrer sur le game design de la partie « plateau » du jeu. ZNA sans la partie électronique n’était-il pas assez développé, novateur ?

« Absolument pas. Ses mécaniques intrinsèques sont très complètes et ses systèmes tel que la gestion du FOG, la chimie ou le craft sont tout à fait originaux. Le jeu est en développement depuis plus d’un an, il est aboutit. Dans notre esprit par contre il trouvait vraiment un écho intéressant avec la partie digitale et nous avions orienté certaines parties de notre travail en ce sens. Nous avons décidé de nous recentrer sur un développement plus classique et nous allons donc pousser encore plus loin ce qui était déjà aboutit pour proposer quelque chose de vraiment unique sans la partie digitale. L’exercice va consister à « compenser » intelligemment pour créer de nouvelles choses enthousiasmantes. 🙂 »


Penses-tu que vous avez manqué de communication et qu’il aurait fallu (comme le fait Conan en ce moment) un ou plusieurs community managers pour faire monter le buzz en amont ?

« Ce que je constate pour ma part c’est que quand on fait monter le buzz on se fait accuser de « teaser », quand on ne le fait pas on se fait accuser d’être défaillants. Je crois tout simplement que ce n’est plus du métier d’édition c’est du pur marketing. En l’état ça ne m’intéresse pas même si, je suis d’accord, pour jouer dans les règles de l’excitation de Kickstarter, nous aurions certainement du faire ça, la question au final se résume à « comment souhaites-tu faire ton métier », pour ma part la réponse est claire, pas comme ça. »

_Mia

« ZNA existera quoi qu’il arrive et notre travail c’est uniquement d’en faire le meilleur jeu possible, pas de faire la plus belle campagne KS qui soit. » (Philippe Nouhra)

 Ce qu’il s’est passé a dû bouleverser un peu vos plans j’imagine. Cela a t-il un impact direct sur vos autres projets ? Quels sont vos axes de travail prioritaires, désormais ?

« Non pas tous nos plans. Nous avons la chance de n’avoir pas besoin de Kickstarter pour vivre contrairement à beaucoup d’autres. C’est un outil annexe et ZNA n’est qu’un projet parmi tous les autres. Cela nous a permis de nous recentrer plus tôt et plus vite sur d’autres projets. Je te rassure, chez nous personne n’est traumatisé, d’autant plus que nous savons pourquoi nous l’avons fait : pour améliorer le jeu. Nous travaillons désormais en « tache de fond » sur ZNA avec Florian, son auteur, et nous avons remis tous les autres projets de l’année en avant au quotidien.

Concrètement cela veut dire continuer de nous concentrer sur Tokaido CE (que nous menons en parallèle de tout le reste), sur Matsuri, la prochaine extension de Tokaido, sur deux autres nouveaux jeux que nous sortirons cette année, sur la réédition de The Big Idea qui va ressortir cette année également, ainsi que sur Viceroy dont nous allons assurer l’édition française et peut-être également sur un autre jeu que nous allons peut-être traduire. Comme tu peux le voir nous avons largement de quoi nous occuper. 🙂 »

 

okTiles


Quels objectifs et quelles échéances vous donnez-vous concernant ZNA ?

« Aucuns. Nous allons travailler, avancer et aviser quand il sera temps. C’est cela la bonne façon de faire. »


Imaginez-vous repasser par KS ?

« C’est très peu probable. Beaucoup ont cru que nous allions « rebooter » la campagne mais ce n’était nullement le plan de cette annulation. »


As-tu l’impression que KS ne sert plus tant à soutenir des projets novateurs qui ont vraiment besoin de trésorerie que de plateforme de précommande ?

« Tu touches le point précis qui fait que KS, dans le fond, a perdu beaucoup de sa raison d’être.
C’est effectivement devenu une plateforme de précommande. Nous avons vu que certains attendaient de nous que nous ayons pris le risque de dépenser pour le développement digital pour « l’offrir » de base, alors que la campagne tournait précisément autour du concept de le développer sur les bases de son financement.

Je vais te dire une bonne chose : si Kickstarter est devenu une simple plateforme de précommandes et que l’éditeur doive prendre l’intégralité du risque sur ses reins en amont, alors tout cela n’a plus aucun sens et je préfère encore offrir ces précommandes, avec des bonus de précos directement chez nous en ligne qu’en payant 10% de com’ à KS et Amazon pour ça. L’esprit de KS est en train de beaucoup disparaitre, du moins pour les campagnes de jeux de société et c’est bien dommage. »
       

NEWS-zna-le-voilaOK

             As-tu envie d’ajouter quelque chose, pour conclure ?

« Oui, je conclurai en disant que nous sommes conscients de la déception que l’arrêt de la campagne a occasionné chez certains et c’est pourquoi nous avons ouvert la page Facebook dédiée au projet, que nous allons alimenter régulièrement, pour partager avec la communauté concernant son avancée.

Il faut quand même remettre les choses en perspective et dédramatiser un peu le débat : nous proposons un jeu, nous le ferons, Kickstarter n’est pas une fin en soi, c’est une option, à nos yeux de moins en moins saine, mais c’est tout.

ZNA existera quoi qu’il arrive et notre travail c’est uniquement d’en faire le meilleur jeu possible, pas de faire la plus belle campagne KS qui soit. »
 

           – Merci d’avoir répondu à nos questions si promptement, et sans langue de bois. Une chose est sûre, nous suivrons la suite avec attention !

 

>> La fiche du jeu

   

4 Commentaires

  1. Photo du profil de Jobe314
    Jobe314 14/01/2015
    Répondre

    Toujours très intéressantes les interviews de Philippe Nouhra.

    C’est bien de lever le FOG sur la campagne KS annulée de ZNA.

    Par contre on sent une certaine rancœur sur la façon de mener à bien leur campagne KS et leur réussite des autres maisons d’édition.

    Une campagne KS réussie n’est pas un gage de qualité sur le jeu qui va être édité et inversement.

  2. Photo du profil de Philours
    Philours 14/01/2015
    Répondre

    Il n’y a aucune aigreur, un simple constat des choses.

    Si l’on doit parler de succès KS, je rappelerai que notre première campagne (Tokaido CE) a rapporté plus de 660.000$, nous n’avons donc aucune raison d’être aigri, surtout des succès des autres qui ne nous concernent pas, la déception vient simplement de ce que devient KS. Cela ne nous dédouane pas des erreurs que nous avons pu commettre durant la campagne, elles nous ont permises d’avancer et de comprendre plusieurs choses mais pour autant, la conclusion de l’aventure KS de ZNA est que ce n’est pas ce qui était adapté à un tel projet. Dont acte, encore une fois, sans rancœur aucune.

    Je rejoins la conclusion de votre commentaire à 100%, nous allons donc, encore une fois, plutôt nous concentrer à faire un jeu réussit. 🙂

    • Photo du profil de hdnag
      hdnag 15/01/2015
      Répondre

      Justement : Quid de Tokaïdo CE là-dedans ? On nous avait promis une livraison en février, est-ce toujours tenable ?

      J’ai bien peur (et je ne suis pas le seul cf. le topic dédié sur TT) que ce retard annoncé ait du retard :-/

      • Photo du profil de Philours
        Philours 16/01/2015
        Répondre

        Nous ne communiquons que sur la page KS dédiée à ce projet le concernant. Merci donc de vous y rendre pour toute information. 🙂

Laisser un commentaire