Wild Space, le petit dernier des Catch Up

Wild wild space…

Un nouveau morceau de l’univers a été découvert, il vous faut explorer les planètes de cette galaxie et recruter un équipage à la fois hyper spécialisé et diversifié.

Dans Wild Space, on va en effet marquer des points (des Crédits) en faisant des collections de cartes du même type d’équipier (tous des animaux stylisés : singe, poulpe, ours…) mais aussi des séries avec la grande diversité animale (6 espèces). 

Lors de chacun des 10 tours de la partie, vous pourrez soit poser votre Meeple-vaisseau sur une planète découverte au centre de la table et faire l’action associée (piocher une ou plusieurs cartes, poser une carte…), soit explorer cette planète où vous êtes déjà posé et faire l’action de piocher 3 nouvelles cartes ou de poser une carte devant vous. 

Poser une carte c’est un peu l’objectif ici, du coup si vous parvenez à en poser plusieurs d’affilée – une carte pouvant en appeler une autre – vous progressez plus vite vers l’avalanche de Crédits. Ce doux son de moteur qui ronronne à une odeur de victoire.

A vous de trouver les bonnes combinaisons !

wild space jeu (2)

Imaginons. Je joue l’action de poser une carte de ma main, il s’agit d’un Spécialiste Botaniste. En le posant je peux déclencher une autre pose si j’ai en main une carte Spécialiste Mécanicien. Je pose cette carte qui me permet de poser une nouvelle carte de ma main si je remplis le prérequis (rond bleu) de défausser une carte de ma main. Je le fais et je pose un émissaire qui me permet de piocher une carte. Fuuh, pas mal ce tour ! Et je viens de rajouter au passage dans ma collection deux singes et un rhino, ainsi qu’une nouvelle condition de scoring : la possibilité de marquer 6 Crédits en fin de partie si je suis majoritaire en cartes émissaires. 

 

Piocher, poser, décoller ! 

Un tour passé à piocher, c’est un tour où on ne pose pas. Il est possible d’arriver à faire en sorte de poser une ou plusieurs cartes qui va déclencher une action de pioche, pour optimiser son tour, gagner du temps, poser plus. Mais encore faut-il poser les cartes qui permettront de faire ses collections ou ses majorité.

On ajoute une petite part d’asymétrie à tout ça avec la carte Capitaine, différente pour chaque joueur, sur laquelle une piste Vétéran nous permet de déclencher des actions ou des Crédits. En effet à chaque carte Vétéran jouée, on avance sur cette piste, et on gagne le bonus indiqué. 

wild space jeu (1)

 

Il s’agit d’un jeu de Joachim Thôme l’auteur de Dicium. Il est illustré par Amélie Guinet qui vient plutôt du monde du jeu vidéo, mais dont a déjà vu le style dans Unlock! – La nuit des croque-mitaines.

Après Pharaon, Catch up Games nous propose ici une nouvelle aventure bien ficelée, des règles simples mais qui demanderont quelques parties avant d’être manipulées avec dextérité.

Wild space est une petite boite efficace qui sort le 7 février aux alentours de 25 €.

 

Pstt ! Vous pouvez voir aussi le Ludochrono

 

   

8 Commentaires

  1. morlockbob 04/02/2020
    Répondre

    chouette jeu mais cartes très très fines, pliées à la première prise.

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 06/02/2020
      Répondre

      c’était une boite définitive ?

      • morlockbob 06/02/2020
        Répondre

        oui j ai ouvert le paquet ett ….

        une fois qu’on le sait on fais gaffe. Ce qui n’enlève rien à  l ‘intérêt de cette bonne sortie

        • Natosaurus 06/02/2020
          Répondre

          pas de chance ! dans ma boîte pas de soucis avec les cartes après plusieurs dizaines de partie.

  2. Eric 06/02/2020
    Répondre

    Quelqu’un pour donner la taille des cartes à un sleeveur compulsif 😉 ?

Laisser un commentaire