[Vintage] Ambition : Achetez, vendez, licenciez, vis ma vie de Pdg du Cac 40

Pendant nos dernières vacances, nous avons fait du tri chez le père de mon amie et nous sommes tombés sur la boite d’Ambition. Mon amie s’est de suite extasiée, les souvenirs lui revenant en mémoire. On a naturellement emporté le jeu, se promettant d’y jouer.

 

On ne se moque pas de la gueule des crayons, eux aussi dont d'époque.

On ne se moque pas de la gueule des crayons, eux aussi dont d’époque.

 

“Sans ambition il n’y a pas de talent.”

Ambition est un jeu de Gilles Monnet et Yves Hirschfeld  (oui le même Yves qui a fait Taggle).
Dans Ambition vous incarnez des PDG qui vont s’affronter sur les marchés du cacao. Il va falloir acheter à bon prix, et obtenir les contrats les plus intéressants pour faire de jolies plus-values mais sans oublier de recruter les corps dont vous avez besoin.

Les règles sont présentées sur du papier façon journal périodique. C’est un peu comme si on avait en main le Wall Street Journal (bon, j’exagère un peu) !

La règle en 4 pages, avec des conseils financiers. Des variantes.

La règle en 4 pages, avec des conseils financiers. Des variantes.

 

Mise en place

Chaque joueur démarre avec :

  • Un capital de 100 000 qu’il va mettre sous son cache. Tiens d’ailleurs, ils ne donnent pas de devise, ce qui est assez étonnant. J’ai hésité à mettre en euro pour les joies d’un anachronisme gratuit, mais il serait sans doute plus juste de parler en francs !

  • 3 cartes express (ce sont des crasses que l’on peut utiliser à raison de 1 par mois, excepté le mois de janvier)

  • Une feuille d’achat où on note ses offres.

  • 1 pion noir qu’on va placer à droite de son entreprise.

 

Nous plaçons les contrats face cachés sur le plateau ainsi que les magazines confidentiels.

 

Le plateau de jeu (hésitez pas a cliquer sur les photos pour les agrandir).

Le plateau de jeu (hésitez pas a cliquer sur les photos pour les agrandir).

 

Chaque joueur va jouer tour à tour le banquier. On détermine d’abord en combien de mois nous allons jouer (de 6 mois à 1 an). Chaque mois représente un tour complet de jeu qui se déroule de la manière suivante :

Mois de Janvier

1/ Embauche du personnel

ambition_01-300x254

Je prends :

  • Deux ouvriers qui vont transformer mon cacao :
  • Un commercial qui va m’obtenir de juteux contrats à la bourse de New York, entre autres.
  • Une secrétaire qui va s’occuper des contrats et les transmettre au comptable qui les encaisse.

 

Et je paye immédiatement les salaires. Dans ce cas-ci je dois payer 52 000 Francs.

 

Et un peu de dérision

Et un peu de dérision !

 

2/ Achat du cacao selon l’offre et la demande

Les joueurs décident, chacun leur tour, de la quantité de produit mise sur le marché tout en sachant qu’ils ne peuvent pas dépasser la quantité qu’ils peuvent stocker. Tout cela sert à influer sur les prix : si vous inondez le marché, il y a de grandes chances que vous puissiez payer votre cacao peu cher. Si, à l’inverse, vous mettez en circulation peu de cacao, celui-ci risque d’augmenter. C’est la loi de l’offre de la demande.

 

Je vous conseille de consigner les salaires que vous aller devoir payer au mois suivant, pour ne pas avoir de surprise.

Je vous conseille de consigner les salaires que vous allez devoir payer au mois suivant, pour ne pas avoir de surprise.

 

Exemple : Bernard T. met sur le marché 100 Tonnes de Cacao. Jérôme K. en met 160 Tonnes, Carlos G. a déjà du stock il en met seulement 40 Tonnes.
Ensuite on les repartit équitablement sur les 5 marchés. 

 Le banquier ouvre les marchés et annonce (cf photo ci-dessous) :

 ambition_10

– Marché de New York : ouvert, 80 Tonnes. Chaque joueur note sur sa feuille la quantité qu’il va acheter et le prix qu’il va payer. Bernard T. a proposé la meilleure offre avec 3 000 Francs pour 10 tonnes il remporte donc les 80 tonnes mise sur le marché pour la rondelette somme de  24 000 Francs. On passe au marché suivant jusqu’à ce que l’on ait fait les 5 marchés.

Si, par exemple on est deux à se disputer, que j’ai proposé d’acheter 80 tonnes à 1 000 la dizaine de tonne et mon concurrent 40 tonnes à 2 000 la dizaine de tonne, il va acheter les 40 tonnes a 80 000, et moi les dernières 40 tonnes à 40 000 francs.

En cas d’égalité(s) sur le prix de l’offre, le joueur à gauche du banquier est prioritaire et il en va ainsi dans le sens des aiguilles d’une montre.

 

3/ Transformation du cacao en chocolat

Chaque ouvrier permet de transformer 30 tonnes de cacao en 30 tonnes de chocolat.

Bien sûr, je ne suis pas obligé de produire ces 30 tonnes, mais dans ce cas-là je vais payer des salaires pour rien. C’est pas très malin, à moins que je ne sache quelque chose que ne savent pas les autres (on verra cela plus tard).

 

ambition_08

4/ Obtention des contrats

C’est le moment de décrocher les contrats.

J’ai 1 commercial, mes concurrents aussi : nous aurons tous la possibilité de décrocher quatre contrats, ou plutôt nous pouvons nous engager sur 4 contrats. 

Il faudra batailler dur pour chacun d’entre eux. Et si je veux accéder a plus de contrats, il me faudra recruter un autre commercial.

Le banquier pioche donc 4 contrats (toujours face cachés), il prend le premier et annonce à voix haute le prix de base, puis fait un tour de table.

 

ambition_17-300x158

« Quurli prend ce contrat de 40 Tonnes pour 40 000 ? (sachant que la valeur maximum de l’enchère est de 120 000 pour ce contrat)

– 50 000 !

– 60 000 !

– 90 000 ! (déjà là, ça commence à réfléchir)

– 100 000 ! »

Résultat : personne ne prend, le dernier à décider c’est le joueur qui joue le banquier justement, et je pourrais vouloir aller plus loin, mais c’est un beau contrat. Il va me rester que 20 Tonnes de chocolat, ma secrétaire ne peut traiter qu’un contrat à la fois (par tour). Je prend le contrat je le mets à la droite de mon cache (au secrétariat).

ambition_07

Et j’ouvre le deuxième contrat, ici nous avons 60 Tonnes pour 50 000 Francs, maximum 140 000 Francs. N’ayant plus que 20 Tonnes, je suis disqualifié pour ce marché, et je regarde mes concurrents s’étriper.
On passe au 3éme contrat qui n’est que de 10 Tonnes : ça ne m’intéresse pas mais je souhaite y participer histoire de créer une tension. Finalement je décide sur un coup de tête d’en priver ma concurrente qui n’a toujours pas de contrat et je l’emporte pour 30 000 Frs.
Dernier contrat : 20 Tonnes n’en ayant plus que 10, je ne peux participer.

 ambition_18

5/ Encaissement des contrats

Le secrétariat transmet les contrats à la comptabilité (à raison de 1 par secrétaire). Puis mon service comptable les encaisse (à raison de 2 contrats par comptable).

Ici j’ai deux contrats, je vais encaisser le plus gros. Je mets donc 100 000 Frs sous mon cache.

Normalement à cette phase nous lisons à haute voix le confidentiel et appliquons ses directives pour la fin du mois ou le début du mois suivant. Mais au mois de janvier, on passe cette étape.

 

7/ Comptabilité générale

C’est le moment de faire les comptes.

À cette étape-ci on gère les emprunts, on paye les intérêts. On peut aussi faire des placements juteux ou faire de la vente directe à la banque si on n’a pas vendu notre chocolat. 20 Tonnes pour 20 000 frs.

 

ambition_11

Si je prends un placement au mois de janvier, que je le revends en juillet, je vais gagner 42000 frs de plus value

Les mois passent

Enfin, nous passons au mois de Février : on commence par payer les salaires, on recrute si on le souhaite – on peut aussi licencier.

Je choisis de prendre une deuxième secrétaire, un autre commercial et un autre ouvrier.

Comme je suis bien parti je me permets de payer les 15 000 frs pour lire en avance le Confidentiel :

ambition_04

J’ai donc intérêt à faire du stock de cacao pour le mois prochain.

Et nous déroulons à nouveau les 7 étapes du tour de jeu.

Le joueur à ma gauche est le nouveau banquier. Bien sûr, avec les informations que j’ai récoltées, je fais comme prévu le stock de cacao, n’hésitant pas à acheter un peu plus cher que ce que j’avais prévu.
Je ne me précipite pas sur les contrats, me disant que je serais probablement en situation de monopole le mois prochain. J’obtiens un gros contrat de 60 Tonnes tout de même. Et c’est tout. J’ai encore 40 Tonnes en Stock. J’ai deux contrats mais deux secrétaires je peux donc tout transmettre au comptable.

Vendez tout vendez tout !

À cette étape du jeu, le banquier lit à haute voix le Confidentiel, et c’est la douche froide pour mes concurrents. Eux ont tout vendu, se battant comme des chiffonniers.

On fait les comptes, et on passe au mois suivant.

ambition_22calcu

Vous risquez d’en avoir besoin.

 

Mars :

J’hésite à investir dans le Confidentiel, mais vu que ce tour-ci je suis seul sur le marché, je décide de m’en passer (mauvaise idée nous le verrons).
Vu mon stock de cacao non transformé et vu que je serais en situation de monopole, je décide d’embaucher un 4ème ouvrier. Ma collègue décide d’en licencier un sur les 3 (elle paie donc la moitié de son salaire en guise d’indemnité).

Je transforme donc 120 tonnes de cacao en chocolat, et c’est à ce moment là que ma concurrente m’envoie une carte express. Ouille ça ne pouvait pas plus mal tomber !

 ambition_19-300x178

Comme prévu, les gros marchés sont pour moi et je rafle la mise, et j’obtiens donc 3 contrats à leur valeur maximum.

Mais « hélas » (comme le dit si bien la carte ci-dessus), je vais déchanter à la lecture du Confidentiel du mois, je manque même de m’étrangler : j’apprends qu’il va y avoir une crise mondiale, et que les contrats en attente ne seront pas payés !

 

ambition_03

Mes deux secrétaires peuvent passer deux contrats, mais les deux autres ne seront pas honorés, je perds donc 80 000 frs.

A la fin de l’année, nous faisons les comptes, et celui qui a le plus d’argent gagne la partie.

Quelque fois, on peut être dans une situation financière compliquée, et dans ce cas-là, il est possible de faire un emprunt, avec intérêt. L’inconvénient c’est que dans ce cas précis, nous devons enlever notre cache et nos adversaires voient ce que nous possédons. Il va devenir difficile de bluffer !

 ambition_12

 

Verdict : dans Ambition, il y a tout !

  • Le jeu de l’offre et la demande,

  • Le délit d’initié (le Confidentiel qui m’informe à l’avance à condition que je sois prêt à payer 15 000 frs).

  • La gestion du personnel : combien je vais je recruter, et à quel poste.

  • Les emprunts avec les intérêts.

  • Les placements financiers.

  • Les aléas du marché : crise mondiale, grève des ouvriers, prime à la création d’emploi, contrat exceptionnel, scandale …

     

    Je ne suis pas un fanatique des jeux d’enchères, à la limite j’aime bien le principe si c’est des enchères uniques, mais force est de reconnaître que dans Ambition, ça sert parfaitement le thème. De plus, le jeu est riche, en dehors de l’enchère, il faut aussi gérer ses employés, ses contrats, prévoir les coups durs, enchérir pour avoir du cacao et le rafler aux autres certes, mais il vous faudra aussi le vendre à un bon prix et obtenir les bons contrats.
    Si vous revendez à bas prix parce que vous avez fait un mauvais coup à vos concurrents vous allez faire une opération peu rentable. Tous les paramètres devront être pris en considération.

    Une partie peut durer 2 heures, surtout si vous faites une année complète. Certes, le principe est répétitif, mais comme dans beaucoup de jeux de gestion, une fois dans la partie si on se prend au jeu, on ne voit pas trop le temps passer. J’ai beau réfléchir, je ne vois pas de jeux plus récents qui possèdent tous ces mécanismes au service d’un tel thème.

     

    Bref, un très bon jeu qui accuse le nombre des années, mais finalement rien n’a changé : tout cela reste bien actuel.

    Bien sûr, il est graphiquement désuet, même si ça lui donne un certain charme. En plus, on a des cartes vierges pour créer ses propres cartes Confidentiel express et contrat ! Pour rappel, ce jeu a été nommé au « spiel des jahres » 1988 et a remporté le « dé d’or » 1985-86.

 

Je suis richeuuuuh !!!!!

Je suis richeuuuuh !!!!!

 

On peut aussi, si on le souhaite (si on se met d’accord avec l’ensemble des joueurs), ajouter une part de bluff à la partie achat du cacao (la demande).

Exemple : X achète pour 2000 j’avais proposé 1000 frs je peux dire 3000 et je vais payer 3000 par dizaine de Tonnes achetées. Et j’obtiens la marchandise, mais ma concurrente peut annoncer : « Contrôle ! »
Si elle a raison je dois lui payer 5000 frs et je perds le marché, si elle s’est trompée c’est elle qui me paye 5000. Quand je vous dis qu’ils ont pensé à tout.

 

Disponibilité : Vous pouvez le trouver en occasion ( le jeu date de 1987 ) à petit prix. Pas de réédition prévue, pourtant, remis au gout du jour, je pense qu’il trouverait un bon accueil !

Finissons sur une note amusante :

 ambition_05

 >> La fiche de jeu

Un jeu de Gilles Monnet, Yves Hirschfeld
Edité par Schmidt
Langue et traductions : Francais
De 2 à 4 joueurs
A partir de 13 ans
Durée moyenne d’une partie : 180 minutes

Thèmes : Bourse & finances, Commerce
Mécanismes : Enchères, Simulation
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Familial

   

2 Commentaires

  1. morlockbob 05/06/2015
    Répondre

    c est une sacré coïncidence, je  viens de voir ce jeu au milieu de puzzle chez Emaus….j aurais lu l article avant je l aurait peut être regardé d un autre oeil

    • atom 05/06/2015
      Répondre

      Je sais pas a combien il était mais s’il est complet, si tu aimes le principe d’enchère, si le thème ne te rebute pas, même chose pour ce coté désuet, c’est une agréable surprise. ça fait beaucoup de si j’avoue. On en a fait quelques parties avant ce JP et on a bien aimé, il faut qu’on le teste avec une amie qui peut vite se transformer en requin quand il y a de l’enchère, de la négoc …

Laisser un commentaire