Villages of Valeria [KS]

Villages of Valeria est un jeu de cartes (Quoi ? Vous voulez dire qu’il y aura du draft ? Evidemment !) où comme vous vous en doutez peut-être, l’action se situe dans l’univers de Valeria (Valeria: Card Kingdoms). C’est avant tout un jeu où l’on construit son hameau. Oui, mais on le fait bien. On le développe jusqu’à le transcender en une grande cité rayonnante. Et en moins d’une heure ! Rome ne s’est peut-être pas faite en un jour, mais vous, si. 

Villages of Valeria2

 

Isaias Vallejo (Sunrise City, Valeria Card Kingdom…) et Rick Holzgrafe (Railways of North America, Railways of the Western US) vous propose donc un jeu de « village-building » où chacun d’entre vous devra établir son moteur de ressources, construire des bâtiments, et attirer des aventuriers dans l’objectif de devenir la nouvelle capitale du royaume.

Ce n’est pas parce que c’est un petit bled que vous êtes un pauvre gus sans ambition. C’est dans la peau d’un Duc que vous agirez s’il vous plait. À ce titre, vous serez en mesure de collecter des impôts. Et oui, sinon quel intérêt ? Mais ce n’est pas la seule action possible, tout de même. 

À son tour, chaque joueur exécute une action sachant que les autres joueurs peuvent suivre, mais avec des bénéfices moindres. Vous pouvez ainsi : 

  • Taxer : prendre 1 or et piocher une carte. (Ne peut pas être suivi.)
  • Récolter : piocher 3 cartes. (Suivants: Piocher une carte.)
  • Développer: défausser une carte pour ajouter une ressource à votre village (Suivants : défausser deux cartes pour ajouter une ressource à votre village)
  • Construire : ajouter un bâtiment à votre village puis piochez une carte. (Suivants : ajouter un bâtiment à votre village sans piocher)
  • Recruter : payer 1 or pour ajouter un aventurier à votre village (Suivants : payez 2 or pour ajouter un aventurier à votre village)

 

Villages-of-Valeria-cards

Les bâtiments peuvent être utilisés pour deux raisons. Soit payer des ressources pour l’ajouter à votre village vous donnera des points de victoire et un effet particulier soit vous le développez en tant que ressource et le glissez sous votre château.

Quand vous construisez, utilisez les ressources que vous avez développées ou utilisez les ressources des autres joueurs pour 1 or.

Le jeu se finit quand un joueur a construit ou recruter 10 bâtiments et/ou aventuriers.

age

Ce stand-alone est pour le moins déjà financé puisqu’il a multiplié par 7 son objectif de 8 000 $. Si vous souhaitez vous en faire une idée par vous-même avec vos petites mimines agiles, rien ne vous empêche de télécharger le Print’n play gracieusement mis à disposition sur la page du projet kickstartien. D’ailleurs, vous pouvez pledger pour avoir une version premium « full-art » du fichier, moyennant quelques menus dollars. 

Livraison prévue pour la rentrée. En attendant voici du bon clic :

La fiche valerianne

Le KS

Un jeu de Isaias Vallejo, Rick Holzgrafe
Illustré par Mihajlo Dimitrievski
Edité par Daily Magic Games
Pays d’origine : Etats-Unis
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2016
De 2 à 5 joueurs
A partir de 14 ans
Durée d’une partie entre 45 et 60 minutes

   

3 Commentaires

  1. Photo du profil de gusanoman
    gusanoman 09/02/2016
    Répondre

    Plegdé ! J’ai raté Valeria Kingdome Card, (que je cherche toujours, s’il y a une âme charitable qui le vend…) . Donc je ne passe pas  à-côté de celui-ci. De plus, il n’est pas très cher 22$( FP inclus)
     

  2. Photo du profil de BabyAzerty
    BabyAzerty 11/02/2016
    Répondre

    Yup pledgé aussi !

    Je n’ai pas San Juan que j’ai beaucoup apprécié et Villages of Valeria est à San Juan ce que Valeria Card Kingdom est à Minivilles 🙂

  3. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 16/02/2016
    Répondre

    En tout cas ça cartonne bien, ils ont dépassé les 85 500 $ !

Laisser un commentaire