Très futé challenge et vraiment très futé, si malins que ça ?

Très amateur de Très futé ! (dont vous trouverez le Just Played et le Test sur le site), je me suis laissé tenter par ses variantes, à savoir la version « Challenge » et sa déclinaison « Vraiment très futé ! ».

Tres futé-Couv-Jeu-de-societe-ludovox

Jeu que l’on pourrait cataloguer de Roll and Write / tableur Excel, sans thème ni matériel attirant, Très futé de Wolfgang Warsch reste un jeu qu’on déteste aimer. Il ne coche aucun des prérequis que l’on a normalement pour s’intéresser à un jeu, et pourtant il est terriblement bon et addictif. La gestion des choix cornéliens de ses dés et du remplissage des petites cases de la grille font de lui un jeu intelligent au grand goût de reviens-y, où l’on essayera sans cesse de battre son propre record.

très fute

Après plusieurs dizaines de parties, je me suis naturellement laissé tenter par la version Challenge, qui s’avère être juste une grille de jeu légèrement différente, jouable avec un matériel identique. C’est une pratique courant chez l’éditeur Schmidt et leur gamme de Roll and write, avec notamment Encore! (Ludochrono) qui s’est vu décliné dans de nombreuses variantes de grilles.

Très futé et challenge-Materiel 1-Jeu de société-Ludovox

A gauche très futé, à droite sa version Challenge

 

Dans le cas de Très futé, la grille reste sensiblement la même, avec la plupart du temps des déplacements de valeurs ou des modifications de pouvoirs, mais il y a de subtiles modifications :

  • La grille jaune devient un peu moins symétrique et permet un deuxième scoring diagonal ;
  • La grille bleue devient plus intéressante sur le plan des combos de pouvoirs ;
  • La grille verte me donne l’impression de devenir un peu moins puissante, avec moins de pouvoirs et une grille plus difficile à remplir car moins linéaire ;
  • La grille orange laisse dévoiler désormais des cases négatives, ce qui corse vraiment la chose, car on sait que l’on va devoir sacrifier des tours à prendre de toutes petites valeurs pour limiter leur impact. Mais cela est compensé par de plus gros multiplicateurs sur le reste de la piste, avec notamment des x3 et x4 ;
  • Enfin, la grille violette marche à l’envers, puisque vous devrez désormais systématiquement marquer une valeur plus petite que la précédente – hormis les 6 – ce qui changera beaucoup vos habitudes, mais qui est à mon goût moins bloquant.

 

Des petites subtilités qui n’ont l’air de rien, mais qui changent grandement les habitudes de jeu pour les joueurs expérimentés comme moi. C’est un vrai plaisir de redécouvrir le jeu et d’avoir à jongler avec de nouvelles contraintes. Cela parait anodin, mais de mettre tel ou tel pouvoir à la place d’un autre change vraiment la manière dont on va jouer, et donc les choix que l’on va faire et rencontrer durant la partie.

Plus qu’une variante, je trouve que cette grille, en plus d’être légèrement plus difficile, est peut-être aussi plus aboutie, car corrige quelques défauts de la première, notamment la grille bleue dont les cases 5 et 9 n’étaient pas du tout gratifiantes à remplir. Ici, on aura des choix plus impliquants à faire, des prises de risques un peu plus importantes, pour tenter de faire toujours un peu plus de points. Une version parfaite de ce que devrait être la grille.

Validé et adopté de mon côté !

 

Vraiment Très futé et challenge-Materiel 1-Jeu de société-Ludovox

Vraiment très futé à gauche et sa grille Challenge à droite

 

Vraiment Très futé Challenge

On a vu poindre la déclinaison Vraiment très futé (Ludochrono), ainsi que sa variante Challenge sur lesquels je me suis aussi penché.

Pour le coup, les modifications sont conséquentes, car même si le système reste mécaniquement le même, les grilles et leur remplissage changent de manière très importante :

  • Les chiffres jaunes fonctionnent sur un système de scoring proche des anciens bleus tout en gardant leur système de grilles qui déclenchent des pouvoirs ;
  • Les bleus quant à eux sont désormais sur une piste linéaire, il faudra toujours faire des chiffres plus petits, ce qui est une contrainte très difficile à tenir, car vous risquez d’attendre de nombreux lancés avant de vraiment commencer à remplir cette ligne ;
  • Les chiffres verts fonctionneront alternativement en positif puis négatif, avec à chaque fois des multiplicateurs liés aux cases. Un crève-cœur d’avoir à remplir ses cases négatives !
  • Les chiffres roses pourront être remplis comme bon nous semble (anciens orange), avec de forts multiplicateurs.
  • L’apparition d’un dé gris dont le fonctionnement ne ressemble à aucun autre, et plutôt complexe, et qui va dépendre des dés défaussés.
  • Et enfin, un nouveau bonus de pouvoir liés à la repose de dés dans le pool d’achat.

 

Outre quelques bonnes idées et des variations intéressantes, cette grille s’avère tout de même très complexe, même pour les habitués du Très futé. Les choix sont assez cornéliens, et sur une même base de jeu, on oublie tous nos automatismes.

Cependant, cette mécanique de décompte liée à ce dé gris m’a personnellement mis sur le carreau. Difficile à comprendre, à expliquer et à jouer, elle m’empêche vraiment d’avoir envie de jouer à cette version du jeu. Je ne trouve aucun plaisir dans son fonctionnement, et cette mécanique me « sort du jeu » et me bloque. C’est dommage car certaines des autres lignes donnent envie de les jouer, malgré leur difficulté.

La version challenge de Vraiment très futé est digne de la version challenge de la version normale, c’est-à-dire qu’elle twist certains éléments des grilles sans non plus tout bouleverser, en inversant certaines contraintes et déplaçant des pouvoirs. Je reste convaincu que ces variations sont très intéressantes, mais reste néanmoins insensible à ce fameux dé gris, et de ce fait je l’ai assez peu jouée.

 

Alors, c’est futé ? 

Au final, archi-convaincu par la version Challenge proposée du Très futé classique, que je vous conseille d’aller essayer, et beaucoup moins par la déclinaison en Vraiment Très futé qui rajoute cette mécanique de grille grise lourde et peu amusante à mon sens, alors que le pari du renouvellement proposé avait pourtant l’air d’être bien rempli.

clever hoch drei

Je surveillerai tout de même avec grand intérêt la troisième variation du jeu (toujours par W. Warsch), Clever hoch Drei dans sa version originale, soit « trois fois plus futé », dans lequel il faudra parfois marquer avec plusieurs dés simultanément, et qui devrait sortir d’ici début 2021 en France !

 

  • Les fiches de jeux pour aller plus loin :

Très futé ! et Très futé Challenge

Vraiment très futé ! et Vraiment très futé Challenge

 

   

Laisser un commentaire