Sylvion – Come on baby, light my fire

Haaa ! Bha alors mon petit Sylvion, tu sais qu’on a failli t’attendre hein ?! C’est-à-dire que oui, la première fois que je t’ai présenté à l’audience, c’était y a quoi ? Plus d’un an déjà mes aïeux, que le temps passe ! M’en parle pas, j’ai mal aux genoux avec ce temps tout humide ! Oui on pourrait presque se lancer une petite flambée là, pour se réchauffer les os. Hey, en parlant de feu, tu en aurais à raconter toi sur le sujet, hein Sylvion ! Dans ta forêt, tout part en fumée d’après ce que j’ai entendu dire… ? C’est les jeunes d’aujourd’hui ça, bons qu’à brûler des voitures ! Tiens, tires-toi donc une buche et racontes y nous tout.

Le Ravage, terrifiante entité de flammes, a levé une implacable armée d’élémentaux de feu carbonisant tout sur leur passage, et se dirige inexorablement vers le coeur de Sylvion. Vous êtes le Gardien de cette forêt, et devez à tout prix arrêter le Ravage ! Sélectionnez les meilleurs défenseurs et déployez-les au moment opportun afin de sauver la forêt de l ’Onivers…

Sylvion, c’est un jeu de cartes pour les joueurs solitaires. Mais pas que. Vous pouvez y jouer tout seul, ou en mode coopératif avec un ami si vous en avez un. Le jeu propose un mode facile, expert, et y a même deux extensions incluses. Le but du jeu ? Maintenir la vitalité de la forêt au-dessus de zéro. Pour cela, il faudra empêcher les cartes Ravage d’infliger trop de dégâts à vos plantations.

 300-3D

Intéressons-nous au jeu – mode « initiation »

Vous avez des cartes « Sylvestres » qui symbolisent les défenseurs de la nature, et des cartes « Ravage », forces néfastes qui vont se répartir en 4 piles. Vous avez enfin douze cartes « Orée » avec un côte « Désolation » et un côté « Floraison ».

Comment je joue ?
Vous allez d’abord délimiter l’espace de jeu en formant un carré à l’aide des cartes Orée (en prenant soin d’en placer 6 côté Floraison et 6 côté Désolation) et des 4 piles de cartes Ravage à droite. Les cartes Orées symbolisent la vitalité de la forêt. Dès que vous prendrez un dégât, une Floraison sera tournée côté Désolation. Si toutes les cartes sont retournées, vous avez perdu. Pire que ça, à la fin de la partie, toutes ces cartes devront être face Floraison, sinon vous aurez aussi perdu. Rude.

Piochez les 8 premières cartes du paquet Défenseurs afin de constituer votre main de départ. C’est parti mon kiki !

 

pic2446207_md

 

Baston !

La phase « Bataille » est divisée en plusieurs tours, chaque tour étant constitué de 4 étapes :

  1. Révélation des cartes Ravage
  2. Mouvement des élémentaux
  3. Renforts
  4. Défense
oree

L’orée

 

  1. On révèle la 1ere carte des 4 paquets Ravages. Vous pourrez alors soit voir un soutien, soit voir un élémental. Quoi qu’il en soit, c’est pas cool pour vous.
  • Les cartes élémental vont se déplacer à chaque tour d’un emplacement en direction de la forêt, et si l’une d’entre elle atteint le bois, houhou ça brûle. Vous prenez autant de dégâts que sa valeur de force.
  • Les soutiens renforcent l’armée de feu en place : il peut s’agir d’Embrasement qui vous oblige à remplacer chaque carte élémental en jeu par une carte de force supérieure, ou de cartes Simoun, qui vont déplacer toutes les cartes élémental déjà en jeu d’une case vers la gauche.

 

  1. Quoiqu’il advienne, on déplacera ensuite chaque carte élémental d’un cran vers la gauche.

 

Ravage

Ravage

 

  1. Les renforts arrivent ! On pioche 3 cartes de notre paquet Défenseurs. Il y a trois types de cartes que vous pouvez avoir dans votre main : les cartes Animaux, les cartes Arbre et les cartes Fontaine.
  • Les animaux vont bien sûr vous aider à protéger la forêt. (C’est votre petit côté Blanche Neige. 20 en charisme, ça aide). Et on a de tout dans ces bsylvestre-1ois-ci, c‘est épatant. Des éléphants (ils détruisent un élémental direct), des hérissons (permettent de défausser une carte Ravage avant même qu’elle ne soit résolue), des écureuils (vous regardez les 2 premières cartes de chaque paquet Ravage) mais aussi carrément des baleines (vous pouvez déplacer une carte Élémental de 3 cases ou moins dans la direction de votre choix) quel écosystème !
  • Les arbres, c’est une façon de parler des végétaux magiques qui défendent la forêt. Une carte Arbre doit être placée sur une case vide du champ de bataille. À la fin de la partie, après l’assaut final, chaque point de vitalité sur vos cartes Arbre posées sur le champ de bataille (les points de vitalité se trouvent dans la partie inférieure de la carte) vous permettra de retourner une carte Orée du côté Désolation vers le côté Floraison. On vous rappelle à toute fin utile qu’il faut avoir toutes les cartes du côté Floraison pour gagner.
  • Les fontaines, ce sont encore vos best friends versus des armées de feu, non ? On les place sur les espaces encore vides et elles attendront patiemment un élémental à cet endroit pour engager le combat.

 

Le combat ?!

 Et comment ! Quand un élémental tombe sur une carte arbre ou sur une carte fontaine, on résout le combat en comparant les valeurs des deux cartes. La plus faible sera détruite. Simple. Efficace.

Cartes Sylvestre

Cartes Sylvestre

 

  1. Dernière phase : Défense : Là, vous jouez les cartes Sylvestres que vous avez en main, comme bon vous semble. Mais les cartes ont un coût qu’il faudra payer en défaussant d’autres cartes de votre main. Miam, des bons dilemmes !

 

Assaut final !

Quand on arrive au bout des paquets Ravage, on termine notre tour comme d’habitude puis on conclut la partie par un assaut final. Toutes les cartes élémental encore présentes se déplaceront alors vers la gauche jusqu’à pouvoir infliger des dégâts. À vous de les détruire avant qu’il ne soit trop tard !

Alors, après ce grand coup de chaud, vous pourrez compter le nombre de points de vitalité (sur les cartes Arbres, c’est bien, vous suivez) en priant pour que cette valeur finale soit au moins égale au nombre de cartes Orée qui sont côté Désolation. Sinon, c’est perdu, et la forêt ne se remettra pas… jusqu’à la prochaine fois.

 

Hauts faits

Hauts faits

 

Sylvion plait ?

Si vous voulez aller plus loin, sachez que dans le mode avancé, on ajoutera des cartes Ravage (cartes Démobilisation et Dessèchement), quatre nouvelles cartes Sylvestres (les cartes Cerf, Écureuils, Colombes et Poissons), et surtout avant la phase Bataille s’interposera une phase « Mobilisation ». Vous devrez alors constituer le meilleur deck Sylvestre possible pour défendre votre forêt. Pour cela, vous allez révéler les cartes sylvestres et au fur et à mesure, les placer dans 4 colonnes. Puis vous devrez décider avec quelle colonne vous allez jouer, et intégrer ces cartes à votre paquet Défenseurs. Mais gare, à la fin du tour, il y aura une étape de désertion au cours de laquelle toutes les cartes d’une colonne (choisie aléatoirement) devront disparaitre définitivement !

En plus de ça, avec l’extension « trahisons et hauts faits » vous verrez des cartes Trahisons qui vous pourriront votre deck (pour vous en débarrasser, il faudra défausser une autre carte de votre main). Heureusement, les Hauts faits seront là pour vous donner un gros coup de boost en permettant par exemple d’aller chercher deux cartes de votre choix dans votre paquet, ou de cleaner le champ de bataille, etc… Il y a même au milieu des conditions de victoire sympas, genre « s’il y a 10 cartes Fontaine sur le champ de bataille (et au moins une carte Fontaine de chaque valeur), vous gagnez immédiatement la partie ».

La 2e extension « les éléments » ajoute 16 cartes Ravages supplémentaires qui font pas rire (le lac acide qui bloque une case définitivement, la tornade qui vire toutes les fontaines et les arbres d’une rangée, etc). Pour les vrais écolos seulement.

Pour complexifier la tâche encore un peu, vous avez aussi une petite figurine Ravage qui peut entrer en jeu, se poser sur une carte élémental et renforcer considérablement cette dernière, servant de rempart : si un effet devait détruire la carte, c’est la figurine qui saute d’abord. Par ailleurs, si cette carte-là devait atteindre la forêt, vous perdez immédiatement. Un danger permanent qui pourra revenir en jeu dès qu’une carte élémental présentant l’icône Ravage sera tirée. 

 ravage-1

Un onivers à deux

Si vous jouez à deux, vous alternerez vos rôles en étant tour à tour le joueur actif qui jouera autant de cartes de sa main qu’il le désire. Mais c’est son partenaire qui devra payer en défaussant de sa main. Il n’aura pas le choix ! Après, pour le reste, à vous de décider si vous jouez à la parlote ou si vous n’échangez aucune info sur ce que vous avez en main. Les amateurs d’Hanabi apprécieront le mode « roi du silence » m’est avis.

 fire-1

Light my fire !

L’auteur, Shadi Torbey, nous a habitué à de bons petits jeux solo (les fans d’Onirim ne me contrediront pas) et ce Sylvion est fort attendu pour son petit côté tower defense (ou plutôt base defense) & préparation de deck. L’ambiance et l’artwork unique d’Élise Plessis (l’Onivers ghiblien), la mécanique simple et ses développements possibles (mode avancé, extensions…), le package tout mini, bref : Sylvion a plus d’un tour dans son sac. À découvrir le 11 mai prochain pour environ 20€. Si le coeur vous dit de sauver la forêt…

 
 
Un jeu de Shadi Torbey
Edité par Z-Man Games
Langue et traductions : Francais
Date de sortie : 05/2015
De 1 à 2 joueurs
A partir de 14 ans
Durée moyenne d’une partie : 15 minutes

   

4 Commentaires

  1. atom 06/05/2015
    Répondre

    J’avais bien aimé Onirim, surtout son univers, celui la me plait bien aussi, peut être pas a acheter, mais je glisserais un mot a ceux qui font les commandes a l’association.

  2. Dr. Jacoby 06/05/2015
    Répondre

    j’attends ce jeu avec beaucoup d’impatience, ils sont aussi beaux qu’exigeants !

  3. Waros 06/05/2015
    Répondre

    J’apprécie beaucoup Onirim et Equilibrion. Quand j’ai vu l’article, je me suis dis chic, un de plus.

    Mais après réflexion, je le sens moyen, je suis moins fan des graphismes puis le prix a doublé et je ne sais pas un truc me dérange.

    Enfin ça reste dans ma liste de jeux à essayer.

     

  4. Benjamin K. Framery 07/05/2015
    Répondre

    Testeur et rédacteur d’article pour Aux 1001 Jeux, je suis dessus et c’est une très belle oeuvre. Le prix est carrément honnête avec la qualité du matériel, sans parler de la qualité du jeu. Je l’ai même vu à 18 euros sur Ludifolie. Je rédigerais un article de fond sur son oeuvre, et j’ai été conquis par ce Sylvion.

Laisser un commentaire