Sondage : taille des boîtes et qualité des jeux

Un sondage internet a été réalisé par Ludovic Chatillon, ludothécaire de profession (qui officie à l’Atelier de Pechbonnieu vers Toulouse), avec pour cible les joueurs présents sur les réseaux sociaux et pour thème le jeu de société (what else ?) : le résultat est à lire en entier par ici.  

Trouvant la conduite intéressante, j’ai contacté Ludovic Chatillon pour discuter un peu avec lui de l’objectif de sa démarche ainsi que de la lecture qu’il avait de ses résultats. 

sondage

Sachez qu’au départ, tout est parti d’une discussion via Twitter. Des gamers s’interrogeaient – une fois encore – sur l’intérêt et la pertinence des thermoformage dans les boîtes de jeu (nous avons évoqué le sujet dans un édito, Thermo mon amour). Souvent jetés, remplacés par des sachets zip plus pratiques, les thermoformage sont effectivement mis sur la sellette de façon récurrente. Pourtant, dans la discussion Twitter, une personne travaillant chez Iello a répondu (via le Twitter officiel de l’éditeur) que la majorité des joueurs étaient « pour » le thermo.

Qu’à cela ne tienne, Ludovic Chatillon décide alors de proposer un sondage à son cercle de joueurs. Après un premier jet sur Facebook, il lance un deuxième sondage en élargissant considérablement le panel des questions, toujours via les réseaux sociaux. Rapide, simple, ciblé, ce système de sondage permet de se faire une petite idée du profil des joueurs & internautes… et de voir ce qu’il en est de cette question de thermo. En 4 jours, il obtient pas loin de 400 réponses. Le sondage est en effet partagé, notamment sur trois groupes publics d’auteurs et de joueurs. 

splendor plein de vide

« Si le résultat peut servir pour entamer la discussion avec les éditeurs, c’est intéressant. Ça me permet de faire le point aussi par rapport aux adhérents, pour le fond de jeux de la ludothèque » explique Ludovic. « J’aimerais aussi pouvoir poser des questions à nos adhérents directement, c’est en gestation sur le site internet. Cela me parait important, surtout dans un secteur qui bouge, de savoir se remettre en questions en s’adressant aux gens. Je questionne quotidiennement mes adhérents à la ludothèque bien sûr, de façon non officielle, c’est inhérent à mon travail. » 

Sur son sondage ou dans sa ludothèque, le public semble peu ou prou le même : une part de « familial » qui joue de façon occasionnelle, mais ouverte à la découverte, et un bon noyau d’experts, des passionnés qui jouent plus de 3H par semaine à 2 à 5 jeux mais considèrent « ne pas jouer assez ».

Résultat : à la question « les boîtes sont-elles trop grandes par rapport à leur contenu ? » un peu plus de 50 % des joueurs répondent oui. 

Ludovic confirme d’ailleurs cette impression : « Quand je dois équiper un jeu pour le mettre en rayon, je ne peux pas garder le thermo car je mets tout en sachet ». Par ailleurs bien souvent ce thermo n’est ni adapté au rangement à la verticale, ni à l’accueil des extensions, qui comme nous l’avons constaté, sont de plus en plus monnaie courante. Ce n’est pas franchement écologique bien sûr. Et même quand il est censé servir au jeu (comme dans le cas de TIME Stories) il termine souvent sa carrière à la benne (problème de fragilité). 

Le contre-argument du côté éditeur était le suivant : qui dit boîtes plus petites, dit moins de visibilité en boutique, donc moins de vente. Et qui dit moins de vente, dit moins jeux.

Moins de jeux…

Mais dites, serait-ce vraiment très grave, s’il y avait moins de jeux ? Apparemment, beaucoup de joueurs ont déjà du mal à faire leur choix, tant il y en a déjà sur le marché : 

sondage-2

 

 

95.2 % des joueurs ont répondu qu’il y avait de plus en plus de jeux sur le marché, et 69 % que leur qualité allait en s’améliorant avec des illustrations bien mises en avant. 

Que la qualité aille croissant soit, mais est-ce que la taille de la boîte a besoin d’en faire autant ? 

 

En tout cas, merci à Ludovic Chatillon pour cette pertinente initiative. Il est à noter que certains éditeurs l’ont tout de suite contacté pour avoir le questionnaire complet (en lien plus haut), intéressés qu’ils étaient par les réponses afin de mieux cibler leur travail : étant donné qu’aucune étude de marché n’existe réellement dans notre milieu, tout indice est bon à prendre.

 

   

41 Commentaires

  1. Ludo de la Ludo 31/08/2016
    Répondre

    Merci a lot !;o)

  2. Ludo de la Ludo 31/08/2016
    Répondre

    Et exclu le prochain sondage, dans je ne sais pas quand, sera sûrement un focus sur le financement participatif !

    • Shanouillette 31/08/2016
      Répondre

      En effet, il apparaît que KS and co entrent en 3e position comme biais d’achat. C’est significatif.

  3. Fred la loutre 31/08/2016
    Répondre

    Le constant avec les photos sur les 2 jeux présentés (minivilles et spendor) et vraiment flagrant.

    Mais même si j’aimerai des boites plus petites pour en emmener plus en vacances, j’avoue qu’un beau thermo, pour ma part, c’est agréable et ça fait beau produit fini.

    Et concernant les jeux, c’est sur que c’est dur de vendre un jeu a 30€ quand le matériel rentre dans une petite boite de party game à 12€, quel que soit la qualité du jeu.

     

  4. Paul 31/08/2016
    Répondre

    En effet, les photos font presque mal aux yeux. Tres bien vu. Pour ma part, le thermo est de plus en plus mis de côte pour être remplacé par des casiers de mon cru integrant le maximum d’extensions. De plus les joueurs ont de moins en moins de place chez eux…

    • atom 31/08/2016
      Répondre

      Le problème c’est que si on veut que les éditeurs fassent un effort il faudrait que nous aussi on fasse un effort et que l’on interroge notre façon de consommer du jeu de société? Est ce que c’est la taille qui dois faire le prix ? Est ce le matériel ?
      Est ce que j’accepterais de payer 30 € un jeu avec une boite riquiqui ?

      les éditeurs peuvent faire cet effort, c’est un monde assez ouvert et s’ils se mettait tous d’accord pour le faire il n’y aurait pas de problème, mais quid des joueurs ?

      Autre question, combien ferait économiser ce thermo enlevé ? et combien aussi pour le carton. des petites boites = plus de boites dans un seul camion de livraison, de plus petit espace de stockage aussi.

      Autant un thermo bien fait et utile pourquoi pas, mais quand ça cache une boite pleine d’air je crois que ça renvoie une mauvaise image surtout.

      Espérons que les éditeurs profiteront de ce sondage pour aller plus loin et réfléchir a des solutions qui pourrait être gagnant gagnant en plus.

      • Ludo de la Ludo 01/09/2016
        Répondre

        Atomp, je pense que le réel problème c’est effectivement qu’il y a des habitudes au niveau de la commercialisation, en aval et en amont (de la taille des palettes dans les bateaux avec un certain nombre de boites standardisé dessus, jusqu’à la mise en rayon des boites) et ce n’est qu’un problème économique de « ce format de boite c’est x€ sur le marché quelque soit son contenu ». je ne me fais pas d’illusion il faudrait plus qu’un sondage comme celui ci pour que cela change..le pire c’est que certains professionnels comme des magasins ou éditeurs affirme sans vergogne que le thermoformage est aimé et plébiscité par la très grande majorité des joueurs, et ça j’en doute beaucoup!

  5. Thierry 31/08/2016
    Répondre

    Juste parce que je suis un gros chieur sur ce genre de point mais la question « il y a trop de jeux, je n’arrive pas à faire mon choix » est méchamment biaisée et pose de gros soucis dans la franchise des réponses (le fonctionnement du cerveau etc.). Il faudrait trouver un moyen de tricher avec le cerveau des interrogés pour avoir une réponse à ce genre de question (mais sans se reporter au passé, ça ne fonctionnerait pas non plus). Comparer avec la difficulté de choisir autre chose, genre livres ou JV, probablement.

    Ceci dit, la réponse reviendra au final à estimer que plus de choix rend le choix difficile (et donc que le choix va se faire sur des éléments « extérieurs » au jeu-mécaniques comme la taille de la boîte, l’illustration etc.). Autant de choses qui ne sont pas propres au jeu, évidemment.

    Par contre, oui, les jeux sont en général vendus dans des boîtes surdimensionnées. Mais (voir le par. précédent), la taille de la boîte est un élément décisif (avec d’autres). Et plus le marché est riche en choix, plus cet élément a de l’importance. Le cerveau fonctionne comme ça faute de pouvoir quantifier sur des éléments immatériels comme la rejouabilité, le plaisir, etc.

  6. fouilloux 31/08/2016
    Répondre

    Jersonnellement je vire de plus en plus régulièrement les thermo, surtout à cause des extensions et parce que souvent ils sont quand même mal fichus. En revanche, pour moi une bonne boîte n’est pas forcément la plus compacte qui soit, mais doit me permettre de pouvoir mettre le jeu en place rapidemment, et que le matériel ne s’abîme pas. Du coup les grandes boîtes ne me gêne pas outre mesure, voir même au contraire, dans le sens où ça m’évite d’avoir une ludothèque trop grande avec des jeux qui ne sortent jamais. Si y’a plus de places dans mes étagères, c’est probablement que je devrait me séparer de certains jeux.

  7. PrimeSinister 31/08/2016
    Répondre

    Je rebondis sur le commentaire de Fred la loutre.

    Pour moi c’est là que l’on voit que le JDS a dû mal à être considéré comme un bien culturel et reste avant tout un objet.

    Oui je tique lorsque je paye un jeu format party game plus de 20€ (je pense à Boss Monster notamment) alors que cela ne me gêne absolument pas pour un livre par exemple, que je vais payer sensiblement le même prix, peu importe sa taille ou son esthétique.

    La taille de la boîte est aussi une histoire de présentiel en rayonnage non ?

    • atom 31/08/2016
      Répondre

      je comprends. Je pense aussi que j’aurais du mal au début, mais ensuite ? ne peut on  pas s’éduquer ? s’adapter ?

    • Fredovox 01/09/2016
      Répondre

      Yes. En tant que consommateurs, on a quand même besoin d’acheter un bien conséquent. Il y avait déjà eu le débat sur le fait que si on inventait le meilleur jeu du monde, et qu’il était composé par exemple de 10 cartes, mais qu’on le vendait 50€, car c’est le plaisir ludique qu’on évalue et pas le matériel, est ce que le jeu marcherait ? Rien est moins sur, car quel que soit le plaisir, l’acheteur aurait l’impression d’être floué de mettre tant d’argent pour si peu de matériel, quel que soit la qualité du jeu.
      Et même en tant qu’auteur, c’est un point de vue que je comprends, car même si je vends des idées à des éditeurs, les joueurs achètent le jeu en tant que produit.
      En tant que joueur je me sent un peu roulé de trouver minivilles à un prix si élevé vu le peu de matériel qu’il y a dans la boite. Mais en tant qu’auteur, tu te demandes « mais finalement est ce que ça les vaut pas quand meme ? ».

      Le thermo à quand même son importance, sur le ressentit qualitatif. Je me suis fait la réflexion sur Tash Kalar, qui est un jeu que j’adore, mais de l’ouvrir et de voir les cartes et les pions en vrac, je me dis souvent « ça aurait fait plus classe avec un beau thermo pour tout bien ranger, c’est domage ». Mais encore une fois, c’est un ressentit personnel

    • Fred la loutre 01/09/2016
      Répondre

      Yes. En tant que consommateurs, on a quand même besoin d’acheter un bien conséquent. Il y avait déjà eu le débat sur le fait que si on inventait le meilleur jeu du monde, et qu’il était composé par exemple de 10 cartes, mais qu’on le vendait 50€, car c’est le plaisir ludique qu’on évalue et pas le matériel, est ce que le jeu marcherait ? Rien est moins sur, car quel que soit le plaisir, l’acheteur aurait l’impression d’être floué de mettre tant d’argent pour si peu de matériel, quel que soit la qualité du jeu.
      Et même en tant qu’auteur, c’est un point de vue que je comprends, car même si je vends des idées à des éditeurs, les joueurs achètent le jeu en tant que produit.
      En tant que joueur je me sent un peu roulé de trouver minivilles à un prix si élevé vu le peu de matériel qu’il y a dans la boite. Mais en tant qu’auteur, tu te demandes « mais finalement est ce que ça les vaut pas quand meme ? ».
      Le thermo à quand même son importance, sur le ressentit qualitatif. Je me suis fait la réflexion sur Tash Kalar, qui est un jeu que j’adore, mais de l’ouvrir et de voir les cartes et les pions en vrac, je me dis souvent « ça aurait fait plus classe avec un beau thermo pour tout bien ranger, c’est domage ». Mais encore une fois, c’est un ressentit personnel

  8. PSined 31/08/2016
    Répondre

    Ahhh en voila un sujet interessant et qui me tiens a coeur.
    Pour ma part, je suis plutot agacé que mes étagères soient pleines de boites vides. Mes étagères et mon espace de stockage ne sont pas extensibles, ainsi j’ai désormais un nouveau critère avant d’acheter : le taux de remplissage de la boite.
    Ensuite je comprends parfaitement que dans certains cas, l’éditeur n’a pas le choix vu la taille du plateau (ceci dit il existe toujours d’autres pliages) et que c’est moins compliqué avec une taille normalisée de boites, mais régulièrement je vois des abus … et c’est souvent les même éditeurs.
    Quand a la visibilité dans les boutiques, il suffirait juste de mettre ensemble les « gros jeux dans des petites boites » pour que resoudre ce souci.
    Pour le rapport prix/boite, mettre 30-40€ dans une petite boite ne me gene pas … il suffit  de voir les boites des smartphones. Pour moi c’est  juste une question d’habitude.
    Et puis c’est bien plus facile d’acheter d’un seul coup deux petites boites que deux grosses…

    • PrimeSinister 31/08/2016
      Répondre

      Sûrement, mais qui commencera ? Les éditeurs, soutenus par des discussions comme la nôtre. Au final, cela a déjà commencé !

    • Paul 31/08/2016
      Répondre

      On l’a vu chez FFG à propos du jeu Talisman où les boîtes d’extensions sont passées à un format carré bien plus petit.

  9. Thierry 31/08/2016
    Répondre

    je vais répondre de façon collégiale : non, il n’y a rien à faire. Même si vous pensez le contraire, comme tout le monde, le cerveau n’est pas une machine rationnelle. Il ne peut estimer la valeur d’un jeu dans l’absolu car cela implique des critères immatériels. Or, il ne sait pas évaluer cela (bonheur, plaisir etc.).

     

    Il va donc se rabattre sur ce qu’il sait faire : évaluer des critères matériels, visibles, tangibles. Et les comparer. C’est la raison principale pour laquelle le packaging est aussi important dans une société de surchoix. Là, vous pensez illustration. Mais ça commence dès la taille de la boîte. Si le jeu est dans une petite boîte, votre cerveau va d’abord le comparer aux autres boîtes équivalents avant même de s’intéresser au reste. Vue d’ensemble. Si une de ces petites boîtes est vendue 40€ alors que les autres sont à 20€, votre cerveau l’a jugée négativement avant même que vous commenciez à réfléchir. Cela n’empêche pas de réfléchir. Mais cela suppose de dépasser l’a priori (ce qui n’est jamais facile, n’arrive que très rarement et devra tout de même surmonter l’obstacle de la différence de prix : autant dire que ce jeu à 40€ part très très mal dans la vie). Au passage, une grosse boîte vendue à 20€ entourée de grosses boîtes à 40-60€ va aussi mal partir. A moins d’avoir un gros sticker « soldes » dessus, ça va coincer (et même avec le soldes, ce terme n’a pas que des vertus positives et reste très mal estimé par le cerveau).

     

    Bref : un éditeur pourrait proposer le même jeu dans une petite boîte. Sauf que notre cerveau ne va pas le juger de la même façon, avant même de savoir de quoi il s’agit ou combien ça coûte.

     

    Je sais bien que chacun va dire « Pas moi! Moi je… » etc.  Mais, en fait, on est très mal placé pour savoir comment fonctionne notre propre cerveau. De plus, celui-ci nous ment en permanence, que ce soit par omission ou intentionnellement parce que la réalité est moche et tout ça. Et, enfin, car même si c’était vrai pour vous, un éditeur ne produit pas un jeu pour 1 personne mais pour des milliers/millions de personnes.  Un chiffre qui justifie l’usage des statistiques qui, elles, se régalent des biais du cerveau 😉

     

    Donc : oui, c’est chiant ces grosses boîtes vides (les photos sont impitoyables). Oui, on ne sait pas quoi en faire ni comment les ranger. Mais notre cerveau, comme les ventes des éditeurs, y trouvent leur compte. On n’est donc pas prêt de voir une inversion de tendance. Et bonne chance à l’éditeur qui choisira comme stratégie d’aller à son encontre (ce qui n’est pas impossible mais nécessite un plan en béton armé parce que ce ne sera pas simple. Pas simple du tout…)

    • Ludo de la Ludo 01/09/2016
      Répondre

      Alors si c’est le cerveau docteur…..!

      le marketing, le merchandisage et les techniques de vente utilisées pour biaiser (oui y a bien un « i » !) notre petit muscle crânien (prix psychologiques, achalandage des rayons, couleurs, musique  etc…) ne sont pas non plus aussi puissants que cela, on a et j’en reste persuadé nos critères et notre reflexion personnel pour dépasser toiut cela et de plus nous ne sommes pas tous égaux face à cette matière grise.

    • Shanouillette 01/09/2016
      Répondre

      Mais ce qui est petit est mignon aussi 😉  Iello répond que les grosses boites font vendre, c’est surement vrai comme tu l’expliques, mais en même temps ils ont super gamme Mini qui me semble cartonner pas mal. Le marketing peut aussi savoir « vendre » ce qui est petit.

  10. trode 31/08/2016
    Répondre

    Bof, j’ai un pledge Conan qui arrive d’ici peu, j’ai totalement abandonné l’idée d’économie de place …

    Je calcule juste des déménagements réguliers au fur et à mesure que la ludothèque s’agrandi 😛

     

    Mais c’est sûr que je n’ai jamais trouvé un thermo à mon goût et que je les vire systématiquement. Et vu que je déteste le concept de plastique en soit, ça me dérangerait pas du tout que les éditeurs arrête de tenter des trucs qui marchent pas, sont incompatibles avec la première extension sortie, foirent pas dès qu’on met la boîte à la verticale, etc etc …

  11. eolean 31/08/2016
    Répondre

    On aurait aussi pu mettre un augustus dans la liste ^^ Il n’y a selon moi que peu d’intérêt au thermoformage sauf si celui-ci permet de jouer directement avec les éléments qui restent dans la boite et encore ça prend beaucoup de place sur la table. J’ai toujours celui de viceroy en travers de la gorge ^^

    Quant à la multiplicité des jeux. C’est un faux débat je pense. Le problème n’est pas de choisir un jeu pour la soirée, mais de renoncer à ceux qu’on ne jouera pas ce soir. La solution : jouer plus :p

  12. GeekLette 01/09/2016
    Répondre

    Moi je suis pas totalement contre les thermo mais la taille des boites pour qu’on ose payer plus cher (car grosse boite, gros jeu?) ça, ça me plait pas. On a refait la boite de Splendor pour les vacances. Mais meme sans parler vacances, on manque de place dans nos ludothèques… alors que si les boites étaient plus petites, je me demande si on vendrait pas moins en occasion ? vaste question !

    belle initiative ce sondage , j’avais répondu d’ailleurs 🙂

     

  13. zef13 01/09/2016
    Répondre

    La question sur le thermo et son utilité, j’ai déjà répondu à ce sujet et j’ai développé des alternatives via le pimpage.
    Oui, les boîtes sont trop grandes pour le contenu.
    Oui, la plupart des thermos sont mal adaptés au matériel.Oui, avec le thermo de base, l’intégration d’une extension n’est pas possible.
    Avec le pimpage, je résous énormément de ces problèmes, j’ai déjà intégré plusieurs extensions dans la boîte de base. En général, quand je pimp, malgré l’épaisseur du carton-mousse, il me reste énormément de place.

    Quant à la valeur du jeu, il est peu concevable que celui-ci dépende de la boîte, mais plutôt du matériel proposés.
    Les éditeurs ont certains standards de boîtes qu’ils utilisent (je ne sais pas si ces formats leur reviennent moins chers, mais c’est probablement le cas).

    Pour l’argument de visibilité, peut-être que c’est pertinent pour les néophytes ou casuals. Pour les habitués, souvent on a déjà les renseignements sur le jeu avant de passer en boutique. On se rend en boutique car on sait ce que l’on veut. Je me dit que si les boîtes étaient plus adaptées au contenu, je pense que je gagnerai au moins 2/3 de l’espace dans ma ludothèque.

  14. TheGoodTheBadAndTheMeeple 01/09/2016
    Répondre

    J’aoute mon avis de passionné.

    Si la taille des boites est importante d’un point de vue marketing, c’est un point de vue purement sociétal de la façon dont on veut qu’on consomme. Ce n’est pas uniquement lié à notre cerveau étriqué, loin de là.

    Éduquez un cerveau ludique au plaisir qu’il va prendre à jouer, et non pas au plaisir d’acheter un truc neuf, et vous verrez que quelle que soit la boite, quel que soit son contenu, si le plaisir de jeu est à la hauteur, vous penserez en avoir pour votre argent.

    Je rejoins donc Fouilleux pour dire que la taille de boite doit aider au plaisir de jeu et donc faciliter le rangement / la mise en place / la protection du matos. Au bout des années, je me rend compte de la pietre qualité de certaines boites toutes cabossées alors que d’autres sont pimpantes. Un jeu vit, et je préfère payer le prix pour qu’il vive longtemps, et que j’ai facilité à le sortir plutot que de faire mon radin.

    Demandez aux auteurs si le prix d’un boite est trop cher et je pense que vous aurez une toute autre version de l’envers du décor…

    La taille de la boite a un seul effet pervers, si elle vraiment trop petite, le jeu peut passer inaperçu, mais ça c’est quand vous avez trop de jeux 😀

    Amis joueurs, ne soyons pas des moutons, il y en a assez dans nos boites de jeux ^^

    • fouilloux 01/09/2016
      Répondre

      Après moi je suis un intégriste: j’ai même plastifié la boîte d’un de mes jeux… Mais c’est vrai qu’une grosse boîte ça fait partie de mon plaisir, avec les cover énormes et superbes. Et à déballer d’un papier cadeau, quel pied!

      Et un autre truc: je préfère une boîte trop grande qui me permettra de mettre des extensions, plutôt qu’une trop petite où tout déborde.

      Petite correction : FouilOux (mais c’est rigolo tu n’es pas le premier à faire cette petite erreur)

    • Thierry 05/09/2016
      Répondre

      Le marketing ne crée pas des comportements (ou très rarement), il exploite le fonctionnement de nos cerveaux et ses biais.

       

      Le fait que le cerveau ne puisse pas estimer/comparer de l’immatériel tient à sa nature même qui n’a que très peu évolué depuis… longtemps; on va dire avant « l’invention » de concepts abstraits. Il est très efficace dans le concret (gros/petit, plus loin/plus près -et encore, à condition que son environnement ait permis le développement de ce genre de concept, il y a des exemples rigolos sur les pygmés pour qui le loin n’a rien à voir avec notre loin-, il triche pour y arriver dans l’abstrait et donc s’appuie lors de choix sur ce qu’il peut trouver de concret qui soit proche/lié).

       

      Ce que fait le marketing, c’est accepter l’idée que le cerveau va choisir sur des critères détachés de la qualité propre du produit. Et donc, afin d’optimiser les ventes, définir un ensemble de critères qui va aider lorsque le prospect sera confronté à un choix complexe. Si on désire que des critères sociétaux soient dominant dans le processus de choix, il faut rendre ces critères importants en premier; le marketing s’adaptera. Mais on dépasse là ce qui est domaine de l’éditeur.

       

      Par contre, ça pourrait très bien venir d’un mouvement de joueurs attribuant des labels, avis etc. Pourquoi aucune note, sur aucun site, ne prend en compte l’adéquation matériel de jeu/taille de la boîte ? Que ce critère devienne important, que les gens y pensent, et le marketing des éditeurs s’adaptera. Mais, pour l’heure, ils font ce que nos cerveaux leur dictent (et pas l’inverse).

      • Shanouillette 06/09/2016
        Répondre

        Je m’insurge. ^^ La grille du test du vox prend en considération la boite en tant qu’élément de rangement (« boite trop grande/bien ajustée », « thermo inutile/sachets zip suffisants » and co reviennent régulièrement dans les tests).

        • Thierry 06/09/2016
          Répondre

          Pas sous l’angle « optimisation » 😉

           

          Mini-villes : Qualité matériel 14/20. Organisation de la boîte 3.5/5. Commentaire : La boite est de taille correcte, elle permets d’accueillir les extensions sans souci ce qui est appréciable.

           

          C’est « pire » sur Splendor 😉

           

          Et je ne vous en blâme pas, hein. Quand je disais « aucun site », c’est bien aucun. Parce que ce critère ne rentre jamais vraiment en ligne de compte et surement pas sur un jeu à succès. Et qu’on a beau savoir que le cerveau a tendance à privilégier certaines données plutôt que d’autres, ça ne change pas le fait qu’il les privilégie; savoir qu’il ne voit pas ce qu’il n’a pas envie de voir, ça ne le fera pas voir pour autant; etc.

          Pire : si vous commenciez (ou n’importe quel site) à donner de mauvaises notes parce que la boîte est trop grande, vous allez vous faire incendier au principe que ça ne rentre pas en compte dans la qualité ludique 😀

           

          Un excellent livre pour faire le point/découvrir ces petites merveilles du cerveau : Et si le bonheur vous tombait dessus, de Dan Gilbert. Le titre fait racoleur (surtout avec Daniel Gilbert comme auteur, LOL) mais c’est écrit très simplement par un neuroscientifique passionnant et pas un guide de spiritualité à la noix.

        • Thierry 06/09/2016
          Répondre

          Pas sous l’angle « optimisation » 😉

           

          Mini-villes : Qualité matériel 14/20. Organisation de la boîte 3.5/5. Commentaire : La boite est de taille correcte, elle permets d’accueillir les extensions sans souci ce qui est appréciable.

           

          C’est « pire » sur Splendor 😉

           

          Et je ne vous en blâme pas, hein. Quand je disais « aucun site », c’est bien aucun. Parce que ce critère ne rentre jamais vraiment en ligne de compte et surement pas sur un jeu à succès. Et qu’on a beau savoir que le cerveau a tendance à privilégier certaines données plutôt que d’autres, ça ne change pas le fait qu’il les privilégie; savoir qu’il ne voit pas ce qu’il n’a pas envie de voir, ça ne le fera pas voir pour autant; etc.

          Pire : si vous commenciez (ou n’importe quel site) à donner de mauvaises notes parce que la boîte est trop grande, vous allez vous faire incendier au principe que ça ne rentre pas en compte dans la qualité ludique 😀

           

          Un excellent livre pour faire le point/découvrir ces petites merveilles du cerveau : Et si le bonheur vous tombait dessus, de Dan Gilbert. Le titre fait racoleur (surtout avec Daniel Gilbert comme auteur, LOL) mais c’est écrit très simplement par un neuroscientifique passionnant et pas un guide de spiritualité à la noix.

          • fouilloux 06/09/2016

            Je re-disconvient:

            http://ludovox.fr/test/le-test-de-goblins-inc/ « La boîte est un peu grande et on n’a pas beaucoup de rangement » 3/5
            http://ludovox.fr/test/le-test-de-cyclades/ Le matériel est un peu en vrac dans la boîte, le rangement n’est clairement pas optimisé. 3/5
            http://ludovox.fr/test/test-de-capcom-street-fighter-deck-building-game/ : « Une boite démesurée ça vous tente? Et bin vous allez être servi. La boîte est énorme, alors qu’elle ne contient que des cartes. Si encore il y avait beaucoup de sets à séparer les uns des autres je dis pas, mais là non. Beaucoup d’espaces vides. Et on a droit en plus à un de ces rangements où si vous avez le malheur de mettre vos cartes à plat plutôt que verticales, bonjour pour les récupérer. » 2/5
            http://ludovox.fr/test/le-test-de-invazions/ « Alors si j’ai bien un reproche à faire au jeu, c’est la taille de la boîte : elle est énorme, pour un matériel finalement pas du tout volumineux » 2/5

            Et pourtant moi j’aime bien les grandes boîtes. A l’opposé, il y a des bonnes notes pour les jeux avec des boites compactes.

            (Je me cite moi car c’est plus facile de retrouver les tests que j’ai écris)

            Cela dit, là où c’est rigolo, c’est que les jeux avec des boîtes trop remplies n’ont (chez moi) pas forcément des notes hyper hautes dans cette rubrique, justement parce que c’est le bordel dedans. Mais encore une fois, j’aime bien quand c’est bien rangé et que le format de la boîte correspond au format du jeu.

          • atom 06/09/2016

            Broom service version carte :http://ludovox.fr/test/le-test-de-broom-service-le-jeu-de-cartes/

            2.5 :La boîte aurait pu être plus petite ou a défaut comporter un insert car sans ça les cartes voyagent.

            Augustus : http://ludovox.fr/test/le-test-de-augustus/
            1.5 Deuxième carton rouge : la boite est bien trop grande pour le jeu, elle aurait tout à fait pu être deux fois plus petite. (Le jeu rentre largement dans une petite boite type extension de jeux). Bricoleurs, voila un jeu qu’il faut repimper pour avoir une version de voyage transportable.

            Bref prendre des exemples pour prouver une chose ou son inverse manque de rigueur statistique.
            La ou je me sens « blessé » c’est ce procès d’intention de croire que l’on n’est pas capable de dire ce que l’on pense. Quand j’ouvre une boite s’il y a un truc qui m’énerve c’est quand la boite est surdimensionné et mal pensée. Alors sur un jeu comme Mombasa j’excuserais facilement car il y a du matos et ça reste un gros jeu, je comprends que l’éditeur ne prenne pas le risque de mettre une boite plus petite, mais il y a des jeux ou ça ne pardonne pas et ce sont les jeux familiaux ou la boite est surdimensionné, l’exemple parfait étant Augustus que j’ai fini par échanger car rédhibitoire.

            Pour Minivilles on parle de la vieille version de la boite, pas de la nouvelle avec un thermoformage et la vieille a au moins le mérite de pouvoir incorporer les extensions qui sont elles dans une simple boite de cartes.

            Pour revenir aux tests ils sont écrit pour que ça soit utile au lecteur, si une règle est mal écrite on le dit, si la boite est mal foutue on le dit, si le matériel est de mauvaise qualité on le dit, pourquoi  ? parce que quand je lis un test j’aime savoir cela et j’acquiers le jeu en connaissance de cause. Et je parle pour moi parce que je ne peux pas savoir ce que les autres testeurs pensent (même pas en lisant un livre sur le cerveau si si ^^).

      • fouilloux 06/09/2016
        Répondre

        Ah oui pas le meilleur site pour faire la dernière remarque.

        • Thierry 06/09/2016
          Répondre

          si, si, je maintiens. Et j’ai bien tenu compte des remarques de atom et fouilloux. Mais si j’analyse correctement, une boîte très bien faite, par rapport à une pourrie, c’est 1-2 points de variation. Soit +/- 1-2% sur la note finale. Ça reste donc purement anecdotique. (D’autant plus que la note cumule taille, aménagements, organisation; ce qui ne simplifie pas la lecture -et, non, je ne recommande pas de détailler chaque point vu qu’on ne verrait du coup plus rien. Sans compter que je ne recommande absolument rien à personne; je ne fais que discuter histoire de procrastiner vu que j’ai une trad de règles à faire et que ça me fait chier, mais chier ! 😀 )

           

          De plus, ça n’exclut pas la part de subjectivité* : chacun va avoir ses préférences, aimer une boîte où tout se range parfaitement par exemple même si c’est au prix d’un insert qui double en réalité la taille nécessaire. D’autres aiment les boîtes carrées. Ou les rectangulaires. Les petites. Les « qui se mettent nickel à 5 dans son Expedit ». Certains balancent systématiquement leurs inserts et réfléchissent sérieusement à en faire autant des boîtes rien que pour optimiser l’espace (ça c’est moi mais je bloque encore, l’idée de jeter ces belles illus me perturbe; un gros travail à faire…).

           

          Et cette impression, ces préférences, vont avoir aussi un impact dans notre appréciation générale du jeu même si on est généralement pas foutu de le savoir (et, là, je confirme à titre perso cet effet pour Splendor : j’ai ouvert, j’ai pensé qu’on se foutait de ma gueule largement et je n’ai jamais été capable ensuite de pardonner/passer outre. Mais si on me demande pourquoi je n’aime pas, je vais trouver des tonnes de raisons valables bien avant de parler de la taille du vide). La boîte est là bien avant l’expérience du jeu, le cerveau a donc un gros exercice de réécriture à faire avant d’infirmer l’impression laissée par la boîte et le matériel.

           

          aparté : dès qu’on parle des fonctionnements étranges du cerveau, on obtient ce genre de réactions au mieux courroucées. Souvent franchement agressives. Donc, pour rappel : JE trouve les boîtes surdimensionnées, assez souvent dans des proportions ridicules (ça ne m’empêche pas de backer du CMON les yeux fermés^^). Mais je pense en même temps que c’est une obligation pour les éditeurs causée par la façon dont le cerveau humain fonctionne (et non pas le marketing qui ne fait qu’en tenir compte). Que mes préférences ne sont pas forcément celles de la majorité (quelle idiote !). Qu’elles ne tiennent surtout pas compte des intérêts des éditeurs. Et que, au final, c’est un problème assez insignifiant et surtout pas près de changer (sans compter que si cela permet en plus d’avoir des rangements décents/corrects, au final ça satisfait certainement plus de monde que ça n’en gêne). Et que, logiquement, ce problème insignifiant n’est finalement pas traité par les sites spécialisés (je plaide coupable). Ou alors de façon insignifiante.

           

          Ça n’implique pas que vous n’en parliez pas. Ni même que d’autres n’en parlent pas (je n’ai plus le temps de lire d’autres sites VF que ludovox). Mais que la prise en compte de ce critère n’existe pas. 1-2% de différence sur une note globale, ça équivaut à ne pas considérer cela comme un problème. Ou pas un modifiable (facilement).  Et il faudrait encore avoir une idée de la façon dont le lecteur des tests pondère ces notes, que ce soit sciemment ou à l’insu de son plein gré. Est-ce que Mécanismes a le même poids que Durée de vie ? Quel est le premier critère qu’un habitué va lire ? Sur lequel passera-t-il plus de temps ? Est-ce que les gens développent les notes ? Lesquelles ? Lisent-ils les commentaires ? Lesquels ? Franchement, il y a de quoi faire travailler tout un labo pendant des années sur ce genre de problématique…

           

          Ça n’implique pas que vous ne fassiez pas bien votre boulot (au contraire d’ailleurs, ces pages de tests, elles sont nickel… dans l’absolu, voir au-dessus « mais comment les lecteurs lisent-ils les notes? »^^). Ni que vos cerveaux soient des bons à rien. A priori, ils fonctionnent ni mieux ni plus mal que le mien ou quiconque nous lit. Tout juste suis-je à peu près certains que nos biais seront différents, chacun avec des plus marqués et d’autres moins.

           

          Ça implique juste que le fonctionnement même du cerveau humain, en général, nous amène à très mal comprendre ce genre de mécanisme pratiqué sans notre « consentement » et à comprendre tout aussi mal ce que ces « dysfonctionnements » (par rapport à un fonctionnement cartésien) nous amènent ensuite à faire/voir/penser/etc. On sait rarement pourquoi on aime, ou pas. Même si on est persuadé du contraire. Et qu’on pariera une couille (ou ce qu’une dame puisse avoir de plus cher) qu’on est totalement rationnel et détaché. Alors même que c’est à la limite de l’impossible.

           

          Après, j’aimerais ceci dit bien voir une ventilation de la note « organisation de la boîte ». Si possible croisée avec les autres notes (au moins mécanismes et thème). Je parierais volontiers sur une corrélation. Mais c’est probablement juste mon cerveau qui souhaite qu’il en soit ainsi (et si ce n’est pas le cas, je lui fais confiance pour trouver une excellente raison justifiant la non pertinence des données 😉 ).

           

          * je n’ai rien non plus contre les avis subjectifs (au contraire, je vois mal comment il pourrait en être autrement pour des jeux -mais c’est aussi potentiellement la réponse que souhaite mon cerveau). J’ai le débat « ailleurs » depuis un moment et je suis même partisan de passer au « totalement subjectif assumé » parce que

          • fouilloux 07/09/2016

            Ah, je crois que je tiens pourquoi on ne sera pas d’accord: pour moi 1-2% de variation, ça correspond pas mal à l’importance que j’accorde à ce problème.

            Du coup c’est pour ça que cela me gêne quand tu dis qu’on « aucun site ne prend en compte l’adéquation matériel de jeu/taille de la boîte ». Pour moi on le prend bien en compte. Je peux entendre (même si je ne partage pas cet avis) que ce ne soit pas suffisamment pour toi. Mais dire qu’on ne s’y attarde pas du tout c’est faux. Et je pense que c’est ce qui a fait un peu réagir Atom à mon avis. Plus que le fait de parler du cerveau, ce que je trouve personnellement toujours très intéressant.

          • Thierry 07/09/2016

            et je reconnais volontiers que ma formulation était un raccourci pas forcément heureux 😉 D’autant que je ne pense pas non plus que ce soit un problème, hein. En tout cas pas un gros problème. Ni même un problème qui soit « solvable ». Et sera toujours pondéré par notre cher cerveau : 1/5 en boîte et 5/5 en fluidité du tour, ça n’a probablement pas le même « impact » que 5/5 en boîte et 1/5 en fluidité.

             

            Et je parie volontiers qu’en lisant la précédente phrase, la plupart (même ceux qui râlent sur les boîtes vides^^) on trouvé cela « normal » que ce qui est purement gameplay soit privilégié. Alors que fluidité ne signifie pas que le jeu soit « bon ». Ni qu’il nous plaise. Ou qu’on n’a pas, chacun, au moins un jeu pas fluide du tout qu’on adore. Et que, à l’inverse, un jeu dont la boîte est vraiment pourrie peut impliquer un niveau de stress suffisant à chaque ouverture (ou projet d’ouverture) pour ne finalement jamais trouver le chemin de la table alors même qu’on aime bien le jeu.

             

            Allez, je vais faire ma trad avant de repartir dans un fleuve 😀

  15. Cys 01/09/2016
    Répondre

    Le problème de place, je viens de le decouvrir en arrivant sur Paris. Les jeux sont stockés à la cave, arrêt de tout achat (en théorie… Si j’y arrive ;). Du coup je suis de plus en plus tenté par le box shrinking!

    https://boardgamegeek.com/blogpost/41934/incredible-shrinking-games-or-how-remove-dead-air

     

  16. Achéron Hades 06/09/2016
    Répondre

    Le thermo c’est le mal, surtout quand les cartes une fois slevées ne rentrent plus !!!!!

  17. sony69 07/09/2016
    Répondre

    A moi!

    Il y a beaucoup de choses a dire…

    Je vais me contenter de 2 exemples.

    1. Citadelles

    Vendu 17eur (rapport prix/durée de jeu imbattable), pas de rangement, boite mini-mini, MAIS les pieces qui se baladent et qui m’obligent a tout retirer pour les récupérer, ca m’enerve!

    2. Mémoire 44

    Gros matos, du rangement (mais est ce du thermo-formage?), des extensions en petite boite et avec un prix modéré, sauf une : le terrain pack. Pour le prix de la boite de base, j’ai juste des tuiles en plus + rangement +  2nde grosse boite…Sur ce coup la, ca m’a fait un peu mal au c…

    Du coup, je me suis acheté des boites a visserie Stanley et j’ai tout calé dedans.

    Plus généralement, je viens sur Ludovox me renseigner sur un jeu, si possible je le teste dans mon magasin fétiche ou sur les salons, et j’essaie de privilégier le rapport prix/durée d’une partie ou le ratio poids/prix.

    Pour le jeu manger-blanc-coco ou limite-limite, le ratio taille de la boite/qualité du materiel m’hallucine. 25eur juste pour une centaine de cartes imprimées?!?!

    Bref, vaste débat ou je crois que chacun a ses sensibilités et ses critéres .

  18. alexgodlex 02/10/2016
    Répondre

    Personellement je trouve que les éditeurs nous prennent pour des idiots : quand j’ai acheté 7wonders (c’était mon premier jeu !) j’ai eu l’impression de me faire avoir : une si grosse boite pour aussi peu de matos ? On me prend pour qui ?

    Pour splendor donc je trouve le pris plus justifié (les jetons sont beaux) j’aurais appréciés une boite plus compact, je me fiche complétement du thermoformage que j’aurais bien troqué contre un petit sac en tissus pour transporter le jeu…

Laisser un commentaire