« RYU, oui…ce RYU, va revenir ! »

Ryu c’est le prochain Moonster games, le futur jeu de Kim Satô (édité par le monsieur qui nous a amené Minivilles et Koryo, à savoir Manu Beltrando).

Il se profile enfin, avec 3 ans de retard. Autant dire que c’est un titre très attendu (on vous en parlait ici l’an dernier), d’autant que l’univers déployé est de prime abord vraiment sexy (dragooon…).

Niveau contexte, ils ont travaillé les choses. C’est poétique diront certains, et cerise sur le gâteau, discrètement connecté avec un des précédents titres de Moonster (Gosu du même auteur). Le background des îles et des peuples et le pourquoi du comment on doit fabriquer un dragon, tout y est, et plutôt joliment rédigé. On met la tête dedans et on plonge…

« Il y a de cela plusieurs siècles, un Léviathan céleste pleura sur Titan, notre planète… »

La règle du jeu est disponible sur le site de l’éditeur et on se rend compte à la lecture de celle-ci qu’un joli travail de mise en page a été réalisé. C’est clair, dynamique, bien illustré. Chic, ils ont mis à profit ces trois années !

Explorons cela ensemble avec cette preview…

open_md

Open the box

C’est par ici !

Bon alors comment ça se présente ? 

Le but du jeu : être le premier à réaliser son dragon. On va d’abord choisir un peuple (Gobelins, Shibuke, Reptiliens, Requins ou Amazones), prendre le paravent assorti, et les 5 tuiles dragons correspondantes. Elles seront posées devant votre écran, face sépia. Quand on sera en mesure de retourner une tuile côté couleur, on vous ferra signe.


Sans-titre-1

Munissez-vous aussi de cubes : 2 cubes jaunes chacun symbolisant des pierres précieuses, plus un jeton d’influence Contrebandier ou Marchand pour ceux qui jouent en dernier (en compensation). Les cubes jaunes restants iront dans le grand sac en tissu. À savoir : les divers cubes de couleur symbolisent les matières du dragon (écailles, griffes, etc).

On a aussi tous un jeton dit de Prospection, ainsi qu’un gros meeple-Dragon, c’est votre avatar que vous placez sur votre île de départ.

pic2576162_md

Meeple-dragon

 

Au centre, une zone de jeu constituée de 9 îles : 4 îles neutres (Guilde des Marchands et Guilde des Contrebandiers, Bazar et Île du Gouverneur) et 5 « joueur »/« non-joueur » :

1

 

Le dernier joueur à avoir combattu, monté ou élevé un dragon commence la partie.

Ha, thème quand tu nous tiens… Bref, quand c’est à vous de jouer, vous pourrez déplacer votre meeple-Dragon de 0 à 2 îles, puis faire une action, ou l’inverse (d’abord l’action puis le déplacement). Vous pouvez aussi ne faire que vous déplacer, alors, vous irez plus loin (à savoir jusqu’à 4 tuiles). Quand on part dans une direction, on n’a pas le droit de changer de sens en cours de route. Décidez-vous !

Et… Action !

► Le coeur du jeu au déjeoton-3but c’est la Prospection. C’est ici que je vais gagner des cubes en masse et que la négociation va battre son plein. Pour pouvoir prospecter une île, elle devra être sur son bon côté (autrement dit, pas sépia). Attention, on ne peut pas prospecter chez soi, ni les îles dites « neutres ». Pour avoir l’autorisation de prospecter chez le copain ou sur une île « non-joueur », on devra toujours payer 1 cube jaune. On retournera alors l’île sur sa face « sépia » (lorsque la dernière île du jeu est retournée sur sa face « sépia », toutes les AUTRES îles reviennent sur leur face de prospection), et prendre 1 jeton d’influence « Marchand » au passage.

Et puis, deux cas de figure :

  • Je squatte chez un copain, je lance le jeton de Prospection comme pour jouer à pile ou face, et je réalise le draft des cubes correspondants. Mon jeton de Prospection va tomber soit sur la valeur 4 soit sur 5. Le joueur prospecteur pioche autant de cubes, les pose devant lui, visibles, en choisira un qu’il mettra derrière son écran. Le joueur prospecté choisira 2 cubes sur ceux qui restent et le dernier cube ira au joueur actif. Mais que se passe t-il si j’ai 5 cubes ? Alors une fois les cubes piochés, le prospecté ferra deux tas (soit 4 et 1, soit 3 et 2). Le prospecteur en prendra un, et le prospecté devra se satisfaire de celui restant (on pense à Shitenno).     

 

  • Je suis sur une île neutre, je pioche 2 cubes au hasard dans le sac, je les montre à tous et je les garde derrière mon écran.

 

Sans-titre-2-1

Le cube jaune c’est la base, sans ça, vous êtes mal. Heureusement, il y a une action gratuite jouable uniquement au début de votre tour, si vous êtes vraiment à poil de cube. Il faut relever son écran pour prouver combien on est démuni et là il est possible de prendre un cube jaune depuis le centre. Ouf. 

Construire son dragon. Une action importante si l’on souhaite gagner, n’est-ce pas ? Et oui, n’oublions pas l’aspect course à la construction. Dès qu’un joueur termine son dragon, il gagne la partie.

Vos 5 tuiles Dragon ont toutes un prix à payer (en cubes de couleur, sachant que les jetons gouverneur servent de joker). Une fois que vous avez payé (mettez les cubes au centre de la table, non à la réserve), vous pourrez retourner la tuile Dragon en question du bon côté. Attention elles sont numérotées et devront être construites dans l’ordre !

Sans-titre-5

► L’action liée à l’île des Contrebandiers. En allant sur cette île, vous pourrez échanger des cubes contre autant de jetons Contrebandiers et/ou Marchands. Autre option : dépenser 1 cube jaune pour aller piocher 1 cube dans le sac et prendre 2 jetons Contrebandiers au passage.  

►L’action liée à l’île des Marchands. Même genre de deal ici. Ici vous pourrez dépenser un jeton Marchand/Contrebandier pour un cube jaune (si vous êtes bloqué car vous avez des cubes mais pas de jaune, c’est the place to be). Autre option : dépenser 2 cubes jaunes pour prendre 1 jeton Gouverneur (joker lors de l’achat d’une tuile Dragon, très pratique).

► Le bazar ! Ici vous pourrez dépenser 3 jetons Marchand pour gagner un jeton Gouverneur. Autre possibilité du lieu : payer 3 jetons Contrebandier pour prendre 2 cubes au hasard dans le sac.

► Last but not least : Le Gouverneur. En payant le prix (1 jeton Marchand), vous pourrez retourner une autre île (joueur/non-joueur). Vous aurez ainsi le pouvoir de (dé)bloquer une île afin d’embêter quelqu’un ou mettre votre propre île de nouveau dispo pour attirer le chaland. Vous pouvez même ainsi retourner la dernière tuile encore visible afin que toutes les autres reviennent dispo. Pas mal de twists en perspective. 

Autre option du lieu : le Bas-les-masques ! Je m’explique. Vous payez un jeton Contrebandier et forcez alors tout le monde à montrer ses cubes planqués derrière les paravents. Et ce n’est pas tout. Si certains ont pris trop d’avance (5 cubes ou +) ils devront les défausser au centre pour retomber à 4. Et vous aurez en plus le droit de choisir 1 cube parmi tous ceux défaussés. C’est-y pas vicieux ?

 

bande-7

Impressions

Voilà pour les actions, on se rend compte qu’on va rarement être bloqué tant le jeu offre d’options. Prospecter, négocier, échanger, construire au plus vite son dragon, tout ça par un jeu de déplacement de votre avatar… On voit aussi que l’interaction est au coeur du jeu (marchandage, tractation, course, petits enquiquinements…). Et question prise en main, heureusement, il y a des rappels iconographiques sur les îles. On va donc récupérer des jetons d’influence contre des cubes, les marchands permettant d’acheter le gouverneur qui est bien fun, et toujours pouvoir se débloquer en cas de pénurie de pierre précieuse. On sent à la lecture des règles que les parties devraient être riches en rebondissements ! Et encore, je ne vous ai pas encore parlé de la phase d’enchère qui se déclare si quelqu’un pioche par hasard un cube blanc (la « larme de Ryu »).

La phase d’enchère qui se déclare si quelqu’un pioche par hasard un cube blanc

Ha ! Oui, justement je voulais vous en parler tiens !

Si quelqu’un pioche ce cube (il n’y en a qu’un seul, donc plus on joue, plus il risque d’arriver puisque les cubes ne retournent pas dans le sac), que se passe t-il ? On termine l’action en cours puis on enchaîne avec une phase d’enchères où chacun mise autant de cubes que souhaité dans sa petite main fermée. On révèle ensuite simultanément les mises. Le prix à gagner ? La prochaine tuile de son Dragon instantanément construite…

Sachant que les prix des 5 tuiles Dragon sont pour tous les mêmes :

prix-8

Du coup

On voit que tantôt il faudra avoir des cubes disparates, tantôt collecter une même couleur. Le cube blanc jouera donc comme une épée de Damoclès au-dessus des joueurs, parfois salvateur, parfois pernicieux, tout dépendra de là où vous en serez dans vos collections et dans votre construction… Une chose est sûre, on imagine bien que sa sortie ne laissera personne indifférent. D’autant qu’à la fin de la mise, tout le monde défausse ses cubes ! Bon, les perdants ont tout de même une jolie compensation : 1 jeton Marchand ou Contrebandier par cube. Une fois l’enchère de Dragon finie, tous les cubes se trouvant au centre de la table, y compris le blanc qui vient obligatoirement d’être misé, sont remis dans le sac en tissu.

Bien sur il faudra plusieurs parties pour se faire une idée de la variétés des stratégies et du renouvellement de l’ensemble. Est-ce que les parties ne deviennent pas trop longues à 5 ? Est-ce que l’arrivée du cube blanc ne peut pas péter toute une stratégie ? Les mécanismes de compensation semblent bien aiguisés pour se prémunir de tout effet win-win… En tout cas, la bête est attirante. Bertrand Benoit et Romain Gaschet (on les avait vus à l’oeuvre sur Gosu) ont su peindre un univers stylé aux inspirations japonaises fantastiques très convaincantes. Voici un jeu de tractation et d’enchères qui passera indubitablement par notre labo-test !

RYU

Le jeu sera disponible en avant-première à la GenCon, puis plus tard dans le reste du monde.

Un jeu de Kim Satô
Illustré par Bertrand Benoit, Romain Gaschet
Edité par Moonster Games
Pays d’origine : France
Langue et traductions : Anglais, Français…
Date de sortie : 08/2015
De 2 à 5 joueurs
Durée moyenne d’une partie : 45 minutes

Crédits photo : BGG / rules

   

2 Commentaires

  1. fouilloux 10/07/2015
    Répondre

    Il y a des reptiliens dans le jeu? Ah ça y est le complot se révèle au grand jours, ils veulent nous asservir en passant par le jeu de société, tsssss  c’est bien leurs méthodes sournoises habituelles. (Pardon, cette théorie des reptiliens me fait trop rire pour que je laisse passer une occasion de me moquer)

    Sinon je ne sais pas trop quoi penser du jeu, mais le thème et l’univers fait très envie. Je vais encore me faire avoir je le sens. Et puis faudra bien un jour que j’achète un jeu ramené par Manu.

  2. M3th 10/07/2015
    Répondre

    Encore un craquage obligatoire pour ma part.

Laisser un commentaire