Rest in Peace : La mort lui va si bien

Le prochain titre de l’éditeur Blue Cocker est une création de Fabien Gridel dont c’est le premier jeu édité. Un opus pour deux joueurs, plus exactement un duel d’esprit. Par analogie on peut identifié Rest In Peace à Schotten Totten de Reiner Knizia. Il y a pire comme référence, non ?

 

Deux familles mortelles 

Deux familles se portent une haine tenace. Si tenace que les rancœurs perdurent malgré le trépas. Aujourd’hui elles se battent pour s’accaparer les domaines des environs, manoirs ou châteaux, depuis l’au-delà.

 

 

Un jeu qui ne manque pas d’esprit

Si j’ai fait une analogie avec ce classique du Dr Knizia, c’est parce qu’il faudra gagner des majorités en valeur à l’aide de nos cartes Fantômes sur les différentes cartes Médium qui représentent les dix manches du jeu. Sur chaque carte Médium un jeton Demeure, soit Manoir soit Château. La partie est gagnée si un joueur remporte quatre jetons Manoirs ou trois jetons Châteaux.

 

Comment on joue ?

Les deux joueurs sont à égalité puisqu’ils ont le même deck de cartes, il est du moins composé de la même façon. Ils commencent chacun avec cinq cartes en main. Chaque carte Médium représente une manche.
À son tour, un joueur peut placer autant de cartes Fantômes qu’il le souhaite, et son rival doit soit abandonner la demeure, soit dépasser d’au moins un point celui de son adversaire.

En cas d’abandon, le gagnant emporte le jeton, mais le perdant en compensation repart avec la carte Médium qu’il place dans sa main et qu’il pourra utiliser quand bon lui semblera.
Le perdant peut aussi déposer secrètement une carte sur la dixième manche. Puis on passe à la carte Médium suivante jusqu’à ce qu’un joueur l’emporte avec l’une des conditions de jeu.

Tout le twist du gameplay réside dans ces cartes Médiums qui bouleversent le jeu. Parfois il est plus prudent de perdre des manches 🙂 En effet, on ne peut pas gagner sur tous les tableaux. Il existe 29 cartes Médiums et chacune d’elles a ses effets particuliers qui peuvent être des épées de Damoclès pour l’adversaire, ainsi des Médiums comme “On ne vaut pas grand chose” peuvent faire très mal : “toutes les autres cartes jouées sont considérées comme des cartes de valeur 1” ! Dur quand on vient de placer des cartes de forte valeur.

Resterez-vous en paix ? 

Rest In Peace est dispo sur le site de jeux en ligne Board Game Arena (en beta). Personnellement j’ai pu essayer le jeu sous sa forme digitale mais aussi physique pendant l’événement que l’on a organisé dernièrement (le Cannapé). Beaucoup plus immédiat que Schotten Totten, il faut composer avec sa main, mais aussi ces fameuses cartes Médium. Rien n’est jamais joué et ce jusqu’à la fin, il faut éviter de se prendre les pieds dans le tapis et savoir quand perdre les batailles. La partie est très rapide et donne envie de rejouer immédiatement pour se venger. J’allais oublier de mentionner les illustrations de Anne Heidsieck qui donnent belle vie à ses êtres fantomatiques.

Rest In Peace sort en boutique vers la fin du mois de mars. Il vous en coûtera 15€. 

   

3 Commentaires

  1. Umberling 05/03/2021
    Répondre

    Beaucoup aimé ! J’ai trouvé ça très chouette.

    • atom 05/03/2021
      Répondre

      Idem, j’en fais une de temps en temps le soir sur BGA ^^

  2. krazou 13/03/2021
    Répondre

    Je découvre tardivement cet article (et il est bien sympatique) !

    Effectivement, le jeu est sur BGA (hésitez pas à m’ajouter : « fabiengridel ») pour une partie 🙂

    La date de sortie est prévue pour le 26 mars !

Laisser un commentaire