Rajas of The Ganges The Dice Charmers : approuvé par Shiva

Rajas of The Ganges du célèbre couple formé par Inka et Markus Brand est un jeu sorti en 2017, un opus qui mixe des dés et de la gestion de ressources, avec des tuiles que l’on pose sur un plateau et un petit twist intéressant : pour l’emporter il faut être le premier à faire croiser ses deux pistes de scoring, l’une représente les points de victoire et l’autre les sous. Un excellent jeu qui s’explique en un temps record et avec une profondeur intéressante.

The Dice Charmers n’est autre qu’une version Roll and Write de cet Eurogame très apprécié. Les deux auteurs ont une « petite » expérience puisqu’ils sont déjà responsables de EncoreEncore et encore, Encore kids, des jeux de type Roll and Write déjà parus. 

 

Retour en Inde

Si vous connaissez Rajas of The Ganges, vous ne serez pas perdu, on retrouve absolument tout. On trace des chemins au lieu d’avoir des tuiles, on utilise les pouvoirs des personnages, on avance sur la piste de la rivière et on gagne les bonus associés, etc.

Le fonctionnement du jeu est simple : nous avons 8 dés de quatre types différents, les dés sont lancés, le premier joueur en choisit un et isole celui de même type puis réalise l’action. Ensuite, les autres joueurs peuvent choisir un des autres dés et quand tous les joueurs ont joué, on passe au suivant et on relance les dés… Jusqu’à ce qu’un joueur l’emporte, toujours en croisant ses pistes. Croiser les pistes ? (Ndlr – Rien à voir avec les effluves !) Pour ceux qui découvrent, quand un joueur gagne de l’argent il avance son marqueur sur la piste de l’argent, et quand il gagne des points de victoire il avance sur celle des points de victoire. Pour l’instant rien de fou. Sauf que les deux pistes sont à l’opposée et quand les deux marqueurs se croisent la partie se termine.

 

Mais le jeu a plus d’un tour dans son sac ! En traçant des routes vous allez passer par des palais et marquer des points de victoire, au début un seul point, mais si vous avez amélioré le type de palais, cela peut être deux ou trois points ensuite. En passant par des marchés vous pouvez vendre des ressources. Quand vous arrivez au bout des chemins, vous déclencher là aussi des bonus : gagner une ressource, déclencher le pouvoir d’un personnage, vendre une ressource, améliorer un palais, etc.

Mais vous pouvez aussi gagner des bonus, quand vous avez vendu des ressources, quand vous complétez une ligne d’amélioration, etc. Et un peu à l’instar de Demeter, vous avez une montée en puissance qui permet de déclencher des combos en chaîne.

La notion de karma est toujours présente, vous pouvez toujours relancer vos dés si les résultats ne conviennent pas, il vous suffit de cocher une des  cases karma.

Rajas the Dice Charmers est un très bon jeu de Roll and Write, avec une petite dynamique et des choix intéressants. Certes, le hasard existe, mais il vous force à vous adapter et vous aurez toujours plusieurs choix à arbitrer.

Le jeu sera disponible chez Atalia et disponible en boutique dés le 24 novembre. Il devrait vous en coûter moins de 20€. Si vous voulez vous faire une idée, sachez qu’il est disponible en version beta sur le site de Yucata.de.

   

Laisser un commentaire