PROXI-JEUX [Sortons le grand jeu] Race for the Galaxy – Thomas Lehmann

Proxi-Jeux, c’est un podcast constitué de personnalités aux profils variés avec pour point commun l’envie de partager leur passion pour le jeu de société au moyen d’un micro. Proxi-Jeux est un podcast qui, à l’image de ses intervenants, propose une grande variété de sujets abordés sous des angles tout aussi variés.

C’est dans l’espace que nos deux aventuriers du temps se sont égarés cette fois. Cyrus et Le Pionfesseur ramènent en 2007, au moment de la sortie de l’iconique Race for the Galaxy. Une belle occasion de regarder du côté de la ludographie de son auteur Thomas Lehmann et de tenter d’analyser si cet auteur à une patte ou non. Et si oui, laquelle ?

Vous pouvez retrouver Proxi-jeux sur leur site de Proxi-Jeux, ou sur Twitter et Facebook.

Retrouvez également tous les Podcast de Proxi-Jeux relayés sur ludovox via son profil Ludovox.

   

4 Commentaires

  1. Djinn42 il y a 14 jours
    Répondre

    Ca pourrais m’intéresser dis donc…

  2. Cowboy Georges il y a 12 jours
    Répondre

    Ça parle pas tellement de Race à l’arrivée 😀
    Quelques petites choses :
    – pas de VF de New Frontiers ? https://www.gigamic.com/jeu/new-frontiers
    – l’orbe alien c’est pas la 2e extension, c’est le 2e arc, soit la 4e extension (y’a confusion à la fin). Effectivement, je pense que personne ne joue avec. Ça rallonge énormément pour pas grand chose.
    – c’est dommage de ne pas dire que l’auteur a validé lui-même (dans mes souvenirs) une variante consistant à jouer avec la 4e extension sans l’orbe mais avec les objectifs du 1er arc (pas tous, y’a un peu de tri à faire). Y’a quelques cartes vraiment fun qui apportent du neuf et qu’on ne retrouve pas ailleurs.
    – les objectifs justement, c’est loin d’être complexe. Peut-être que quand on débute ça fait la couche de trop mais ça permet de valoriser des voies plus hybrides. Se focaliser dessus est souvent une erreur, un petit objectif c’est 3points, c’est pas ouf.
    – jouer 2 joueurs, là y’a 2 écoles. Moi je fais partie de l’école « la variante 2 joueurs, c’est de la merde » et je joue en classique, une action par tour. Je préfère d’ailleurs jouer à 3 ou 4. L’autre école c’est « Race est un jeu 2 joueurs qui n’a aucun intérêt sans la variante »

    Pour moi aussi c’est le meilleur jeu qui soit et le plus jouer chaque année depuis sa sortie.

    • Djinn42 02/12/2018
      Répondre

      Les objectifs de l’arc 1 c’est sympa mais ça devient trop pregnant. Certains mondes donnent un gros avantage dessus et selon le tirage c’est parfois irrattrapable. Surtout l’arc 1 est devenu monstrueux en terme de pouvoirs, voies de développement et nombre de cartes avec un avantage peut-être trop marqué pour la course au Prestige.

      Le troisième arc est sympa mais pas évident à appréhender avec ses conditions de fin de parties très punitives. On peut rester à la traîne exprès en militaire pour empêcher une fin de partie trop rapide mais c’est difficile à tenir. Moins fun que j’imaginais. On peut noter l’excellente idée d’une colonisation « offerte » au premier tour et ce qui était un pouvoir de l’arc 2 et qui est devenu un principe de base : l’exploration qu’on intègre à sa main avant de défausser.

      Finalement petite préférence pour le second arc qui est finalement un condensé des bonnes idées de l’arc 1 (3 extensions) dans un deck plus contraint. Le plus fun à jouer je trouve. C’est celui qui est en cours dans le mode Arène de BGA et j’ai redécouvert le plaisir de jeu du début avec cette extension. Le développement est largement renforcé avec le dev5 un brin trop puissant, dommage. Par contre les mondes élevés sont devenus une valeur sûre. Et l’Alien devient envisageable dans une stratégie de production. Le plus équilibré il me semble. Module Orbe oubliable.

       

      Très bon podcast. J’y ai appris qui était derrière le blog « A la carte » qui, par son abandon, m’a poussé à venir écrire sur RFTG sur Ludovox.

       

      • Cowboy Georges il y a 11 jours
        Répondre

        Ah oui, tiens, j’ai oublié l’extension 5 / arc 3.

        J’ai un pote que ça a fait bouder au bout de 2 parties. Ceux qui ont poussé le truc (même si malheureusement on ne l’a pas poussé très loin) la trouvent excellente.

        Le guessing n’est plus seulement sur les actions mais aussi sur la fin de partie visée par son/ses adversaire(s) : s’ils sont forts militairement (partie longues), on peut facilement se laisser glisser pour profiter de la dernièrement place, mais si ça commence à lutter pour être dernier (partie courte), mieux éviter de se faire détruire et/ou prévoir un moyen de réparer ou d’absorber les dégâts sans trop y perdre.

Laisser un commentaire