Project L – un pavage dans la mare

Issu d’un financement participatif en 2019, puis sorti en boutiques fin 2021, Project L est un jeu à moteur (type Splendor) avec des polyominos.

Le but est de compléter des tuiles représentant une forme géométrique plus ou moins grande, grâce à ses polyominos. Ces tuiles une fois remplies,  rapporteront des points de victoire ou des polyominos supplémentaires (on commence la partie avec deux pièces de 1 et 2 cases mais il existe aussi des triominos et tetrominos).

marché de tuiles

polyominos servant à compléter les tuiles

Les règles sont limpides, et sont rappelées sur l’aide de jeu. A son tour, le joueur a trois points d’actions.

Il peut :

  • récupérer une tuile du marché,
  • améliorer un polyomino (l’échanger pour un autre de même taille ou de taille directement supérieure),
  • placer un polyomino sur une tuile,
  • faire un coup de maître, c’est à dire placer  un polyomino sur chaque tuile qu’il a devant lui.

Cette dernière action, très forte, ne peut être réalisée qu’une fois par tour, et on essayera de l’effectuer à chaque tour.

Dès qu’une tuile est complète, on récupère l’éventuel polyomino récompense, on remet les autres polyomino dans sa réserve, et on poursuit le tour.

La partie se termine quand la réserve de tuile noire est vide. On joue un dernier tour de table, puis une phase dite de retouches (compléter ses tuiles en sacrifiant un point par polyomino ajouté depuis sa réserve), et c’est fini, on compte les points.

Il est beau mon tétris, il est beau !

Le matériel est particulièrement design. De sa couverture sobre et élégante, jusqu’aux polyominos en plastique au toucher agréable et aux couleurs acidulées qui contrastent bien avec le noir des tuiles. D’ailleurs celles-ci sont double épaisseur, permettant ainsi de bien caler les polyominos. Des petits points gris, imprimés au fond des tuiles, permettent de mesurer la surface à couvrir, et de mieux visualiser mentalement l’agencement possible des polyominos. Astucieux. Le plastique, ce n’est pas écologique certes, mais vu la taille des polyominos, ils se seraient vite abimés s’ils avaient été en carton, et le rendu esthétique n’aurait clairement pas été le même. 

tuile double épaisseur.

Le seul défaut éditorial à mon sens est le carton à l’intérieur de la boite, qui ne permet pas de sortir facilement les tuiles : il faut donc retourner la boite et tout vider sur la table. C’est un détail, mais ça ne coûtait rien de laisser un petit espace pour glisser un doigt.

proect_L - boite

carton interne pas très pratique

La carrosserie est belle mais que vaut la mécanique ?

Le tour de jeu est rapide, car on peut quasiment tout planifier pendant le tour des autres joueurs, si ce n’est la/les tuiles que l’on souhaiterait récupérer sur le marché. L’interaction se limite à cela, et on ne cherchera jamais à bloquer un autre joueur en lui piquant une tuile, car contrairement à Splendor par exemple, il n’y a pas une tuile parfaite pour un joueur donné. On jouera donc un peu chacun dans son coin, en surveillant juste l’arrivée de la fin de partie.

En début de partie, on se concentrera sur les tuiles blanches qui ne ramènent pas ou peu de points, mais qui rapportent des polyominos supplémentaires et plus grands, permettant de remplir plus vite les prochaines tuiles, trois par trois ou quatre par quatre grâce au coup de maître. Puis il faudra trouver le bon timing pour passer aux tuiles noires qui rapportent plus de points. L’amélioration de ses polyominos est une autre voie pour accélérer sa vitesse de construction de tuiles.

Un mode solo, interactif

Le jeu dispose d’un mode solo, qui paradoxalement offre plus d’interactions que le mode multijoueur. En effet, l’objectif est de faire plus de points qu’un automate. Or, son action dépendra de ce qu’on a fait pendant notre tour : à son tour il ne fait que valider une tuile du marché, le choix se faisant selon nos actions du tour précédent. Nos choix seront donc guidés non seulement dans le but de faire le plus de points possible (et le plus vite possible), mais aussi de faire en sorte que le tour de l’automate ne soit pas trop productif. La difficulté est plutôt relevée (j’en suis à 100% de défaite en niveau facile), et les parties ultra rapides (10-15 min).

les colonnes gauche et droite sont verrouillées (marqueurs jaune). L’automate ne peut récuperer une tuile que depuis la colonne centrale.

Déclinaisons

La version kickstarter contient aussi des extensions avec de nouvelles mécaniques et d’autres types de polyominos. Elle est trouvable sur le marché de l’occasion à des prix assez exorbitants.

Par contre, on peut trouver sur le site de Boardcubator, l’éditeur Tchèque (ici), des variantes ne nécessitant pas de matériel supplémentaire (règles en anglais ou italien). L’une d’elle rend le jeu à deux plus interactif puisqu’on peut détruire des tuiles de l’adversaire (il s’agit de la variante « agressive »). Une autre consiste à débloquer progressivement les types de polyomino que l’on pourra utiliser. 

Another brick in the wall ?

Les jeux de pavages avec polyominos ont connu un regain de popularité avec Patchwork en 2014Les années suivantes nous ont amenés Cartographers, L’île des chats, Barenpark, Brikks, Jetpack Joyride, My City, Scarabya, Dream Runners, pour n’en citer que quelques uns.

Est ce que Project L apporte sa pierre à l’édifice ? En mettant en œuvre des mécaniques présentes dans divers autre jeux, il propose toutefois une épure et une fluidité très agréable. La taille du pavage à remplir étant réduite (les tuiles se complètent avec un à quatre polyominos), on se trouve moins dans une réflexion sur comment réussir à couvrir sa tuile, que sur comment le faire vite. Il n’y a pas du tout de sensation de casse-tête comme dans My City par exemple, rendant le jeu très accessible à un public familial (ou n’ayant pas une très bonne vision dans l’espace). 

LUDOVOX est un site indépendant !

Vous pouvez nous soutenir en faisant un don sur :

Et également en cliquant sur le lien de nos partenaires pour faire vos achats :

acheter project l (2020) sur magicbazaracheter project l (2020) sur philibertacheter project l (2020) sur espritjeu

3 Commentaires

  1. frédéric ochsenbein il y a 14 jours
    Répondre

    Ca me fait penser à un Ubongo amélioré ^^ (la même base de jeu mais avec une composante stratégique plus poussé avec les différentes actions)

  2. christophe il y a 11 jours
    Répondre

    J’aime vraiment beaucoup! Une idée de la date de retour en boutique?

  3. manu il y a 6 jours
    Répondre

    je viens de regarder sur le site d’une boutique en ligne et d’une boutique physique de Lyon, et apparemment il est dispo.

Laisser un commentaire