UP-Game-ùarket-r

Premières annonces pour le Game Market de novembre

Alors que les Européens attendent impatiemment l’ouverture du salon d’Essen, courant ici et là sur le net à l’affût des jeux à ne pas rater, les Japonais piétinent nerveusement Twitter et Facebook pour trouver les annonces des jeux qui seront présentés au Game Market. Le prochain Game Market de Tokyo aura lieu le 16 novembre au Tokyo Big Site. Certains auteurs, dont les jeux seront disponibles à Essen, sont balancés entre deux actualités… On sait déjà que les Européens auront la chance d’avoir en main avant les Japonais deux jeux inédits : Rolling Japan, de Hisashi Hayashi, et Secret Moon de Seiji Kanai. Il faut dire que ce sont les deux auteurs japonais les plus bankables et que, du coup, Japon Brand en joue pour amadouer les éditeurs occidentaux sur son stand.

Ces deux jeux sont évidemment annoncés aussi pour le Game Market. Reste à voir ce qu’en penseront les joueurs japonais, expédiés au rang de consommateurs ludiques de seconde zone.

Au gré de mes pérégrinations à dos d’oiseau bleu, je commence à glaner des informations sur les jeux à suivre. Le Game Market, surtout celui de Tokyo, est le rendez-vous à ne pas manquer pour se procurer les perles ludiques qui feront jaser dans les semaines et mois à venir de l’autre côté du globe. Il y a pour le moment peu de choses à annoncer de façon tout à fait officielle mais prenons le temps malgré tout de jeter un œil sur des habitués du GM.

Lost Legacy se perdrait-il ?

Hayato Kusaragi a eu la bonne idée en proposant à Seiji Kanai de partir de son désormais classique Love Letter pour le décliner en plusieurs mini boîtes plus ou moins réussies. Lost Legacy est maintenant publié par AEG, autant vous dire que ça sautille de joie un peu partout sur Honshu. Après une première boîte intéressante et intrigante, compte-tenu du succès délirant de Love Letter, One Draw, la maison d’édition de Hayato Kisaragi, a découvert qu’il serait peut-être intéressant d’aller plus loin en proposant encore et encore plus de variations sur thème. La deuxième boîte de Lost Legacy est le fruit de collaborations avec d’autres auteurs japonais. Il en est de même pour la troisième.

Hayato Kisaragi serait-il un fin commercial ? Travaillant d’abord avec Seiji Kanai, puis avec I Was Game (l’auteur de Dungeon of Mandom et de Vorpals), et Hisashi Hayashi (TrainsSail to India…), il a bien compris que s’associer avec des auteurs vraiment très bons pouvait sans doute redonner de la vigueur mécanique à ce qui pourrait s’apparenter à de la Kanaixploitation.

Kisaragi m’avait confié lors du précédent Game Market qu’il envisageait de proposer une dernière boîte pour Lost Legacy. Il avait dit à mots couverts qu’il s’agirait d’une boîte différente des trois premières… spécialement conçue pour tous les collectionneurs. En effet, les boîtes de Lost Legacy 3 n’ont pas eu le même succès que les deux précédents, alors que je trouve qu’il s’agit sûrement du meilleur double sets. Sentant la fin de cette licence se profiler assez rapidement (bon, il en aura quand même profité plusieurs années), il a décidé de terminer l’aventure en fanfare.

Et pour cause, la sortie de Lost Legacy Legend annonce non pas 2 sets, comme d’habitude, mais 144 cartes pour un total de 8 sets de 16 cartes. Et qui est aux commandes en association avec Kisaragi ? Et bien, 8 auteurs de jeu japonais. Et pas le fond du panier… Lisez plutôt : 常時次人 Muneyuki Yokouchi (The Majority, actuellement proposé sur Kickstarter ! Je vous présenterai très bientôt son prochain jeu… Triks and Deserts), 林尚志 Hisashi Hayashi, 佐藤純一 Sato Jun’Ichi (Click & CrackAkazukin ga Nemurenai), 中村誠 Nakamura Makoto (Lola) et, cerise sur le gâteau, カナイセイジ Seiji Kanai lui-même pour la réalisation du dernier set : 最終決戦, La Bataille Finale.

Pour le moment, aucune carte n’a été mise en ligne et les règles des différents sets sont encore tenues secrètes. Par contre, sachez qu’il y aura un événement le 11 octobre, au Yellow Submarine RPG à Akihabara, à Tokyo : le Lost Legacy Matsuri… pendant lequel les heureux chanceux qui auront réussi à réserver leur place pourront jouer à l’ensemble des sets de cartes de Lost Legacy, au total 14 !! Sans compter les sets promo distribués lors des salons.


Première annonce de l'éditeur One Draw... La sortie de la boîte ultime pour Lost Legacy !

Première annonce de l’éditeur One Draw… La boîte ultime de Lost Legacy

 

Les lapins 8 bits constructeurs

Autre annonce repérée ce matin, au réveil ! ウサギの都市計画, ou traduit à la volée, Les lapins architectes… Bon, la traduction vaut ce qu’elle vaut. Sachez simplement qu’il s’agit pour les lapins de développer leur ville en se la jouant architecte ! Les règles sont en ligne, et je les traduirai sans doute très prochainement (pour moi tout seul) ! Pour le moment, je me contenterai de vous expliquer le fonctionnement de base du jeu. Le jeu est principalement composé de cartes. Les cartes représentent soit des bâtiments soit des compteurs de ressources (argent, terrains disponibles et l’usaginium, usagi signifiant « lapin » en japonais). Les joueurs devront poser des cartes bâtiments devant eux et pourront à chaque tour en enclencher l’effet…

Pour ceux qui voudraient y jeter un œil de plus près, c’est par ici !

Et pour vous faire patienter, quelques images :


La boîte du jeu

La boîte du jeu


Une des cartes : agence immobilière, avec son coût en haut et son effet en bas.

Une carte du jeu : agence immobilière avec

son coût en haut et son effet en bas

Reprint party !

Il y aura aussi de nombreux jeux en reprint disponibles pendant le GM. Evidemment, comme à chaque rendez-vous, la course à la précommande risque de poser des problèmes aux passionnés les moins bien organisés. Parmi les petites perles que j’ai déjà à la maison (malheureusement, le temps me manque pour toutes les chroniquer) : Stamp GraffitiCatalo~gueL-TilesKani Shogi, et bien d’autres encore. Je vous en reparlerai très bientôt, enfin un jour !


Catalogue

Catalogue, une petite perle encore trop peu connue

Stamp Graffiti

Stamp Graffiti, un de mes coups de coeur de l’édition 2013


L-Tiles !

L-Tiles, un jeu abstrait de pose de tuiles malin mais un peu confus au moment du calcul des points


Le Shogi des crabes (Kanishogi)

Kani Shogi, parce que les crabes ont aussi le droit d’être abstraits !

A dans quelques jours/semaines pour d’autres annonces !

Laisser un commentaire