Pictures : tu veux ma photo ?

Apparu de nulle part, nous apprenions lors de la sélection du dernier Spiel des Jahres, l’existence de ce titre créateur d’ambiance. Pictures ? Cékiceluilà ? Des éléments divers, des photos à découvrir, cela nous rappelait, à nous, joueurs préhistoriques, cet Objets Trouvés où il fallait faire deviner des expressions et autres à l’aide d’objets multiples comme un élastique, une planchette de bois, ou des cailloux.

 

 

Oui, des cailloux, comme dans Pictures. Y’aurait-il copie en la demeure ?

 

Pictures bien entouré

 

Pictures (de Christian & Daniela Stöhr) de par son principe bricolo et sa présentation (un carré de photos à faire deviner), peut en effet se rapprocher du jeu cité, mais aussi plus récemment du méconnu Tags ou de Mot Malin. Remarquons juste une inspiration commune à ce type de jeux. Et ajoutons vite le petit grain de sel qui fait la différence.

Encore une grille chez Mot Malin

 

Regardons ce qu’on nous propose. La boîte est grande pour le contenu : un matériel correct avec ses pierres vernies, des morceaux de bois et son gros paquet de cartes recto verso. La couverture sobre est à l’image de ses composants, ceux-là même que l’on retrouve sur le couvercle et qui forment le titre. Vous sentez insidieusement venir le coup de la manipulation de vos deux mains gauches, du petit atelier bricolage du dimanche après-midi ? Alors, qui prend quoi ? 

Un joyeux fourbi dont il va falloir se servir

 

Moi j’ai passé l’âge de jouer au Lego !

Que tu crois.

La règle, comme la mise en place est simple et rapide : Construisez un carré avec 16 images. Les photos semblent issues d’une banque d’images libres de droits et sont fonctionnelles, n’y cherchez pas autre chose. Constituées de rangs de couleurs ou de formes, vous ne risquez pas de vous retrouver avec une image surchargée de détails, l’effet est pensé pour que l’œil puisse séparer des éléments importants. Au-dessus de chaque colonne et en face de chaque ligne, glissez un numéro. Ainsi chaque photo est maintenant classée : A2/B4, etc.

 

C2 coulé !

 

Chacun notre tour, nous allons piocher un jeton coordonnées qui nous indiquera quelle photo nous est attribuée. Ce sera notre proposition secrète. Chacun son arme.
Prêt ? Le jeu est simultané, ce n’est pas une course pour autant. Vous ne gagnez rien à finir avant les autres. Vous aurez au cours de la partie à batailler avec cinq sets de matériel :

– 24 cubes de couleurs à ranger façon pixel – dur dur !

– 6 bloc de bois de formes variées : cylindre, triangle… facile lorsqu’on doit imager une maison, moins quand il s’agit d’un oiseau !

– 4 bâtons et 4 pierres : oui, je vous le dis, on vous vend des cailloux dans ce jeu !

– 19 cartes symboles, peut-être le set le plus simple à appréhender.

– 2 lacets, celui-là n’est pas non plus évident, trop mou diront certains…

 

Tags: un principe de croisement pour valider la réponse en ayant les boules

 

Pictures, le moment de vérité !

C’est maintenant qu’il va falloir noter sur son carnet les coordonnées des autres joueurs. Les hypothèses vont bon train, c’est une compétition mais on peut y aller de son petit baratin pour déstabiliser l’adversaire. Une fois tout le monde d’accord, on vérifie. Chacun sort son jeton et donne la réponse. Et là, ça couine «  c’est évident, j ai mis du rouge pour indiquer la sirène de pompier ». Hé hé. Vous pouvez aussi recevoir les félicitations du public pour votre sens pratique. Les points notés, on change d’atelier et on remet ça. Comme souvent dans ce type d’exercices, les points sont accessoires, la finalité est ailleurs.

C2 et son voisin D2 assez similaire en 3 sets. Vous validez ?

 

Ne passons pas à côté des choses simples…

À la lecture de la règle ou l’explication du vendeur, le jeu n’est pas spécialement attirant. C’est vrai, le fait d’assembler des cailloux et des bouts de bois ne fait pas forcément rêver. D’ailleurs, la boîte en elle-même n’est pas ultra aguichante. Il faut tester la chose pour prendre la mesure de son pouvoir ludique car, oui, ce pouvoir est bien présent. Est-ce la fibre artistique qui se révèle ou bien un doux sentiment d’innocence ? Essayer de trouver le bon agencement pour évoquer une chenille avec des morceaux de bois ou des pixels devient vite un challenge jouissif, encore plus quand les autres valident votre proposition.

Avec Pictures il faut surtout se lancer, tourner autour de la table pour être dans le bon sens de lecture et puis interpréter, recouper, déduire… Et rigoler de la difficulté imposée. Comme souvent, la question revient : ce titre méritait-il son prix allemand de jeu de l’année ? Je ne peux pas répondre à cela, ce qui est sûr néanmoins, c’est qu’il semble obtenir toute l’attention des joueurs et joueuses qui l’ont essayé. C’est un signe.

 

   

Laisser un commentaire