Paleo – Nouvelle Ère : l’aventure continue et avec du piquant !

 

Elle s’est faite attendre depuis le mois de novembre et elle est enfin arrivée : l’extension Nouvelle Ère pour le jeu Paleo est disponible en magasin. Deux petites extensions supplémentaires, Oiseaux-Terreur et Rites d’Initiation, feront également leur apparition vers la mi-janvier.

Avant de commencer à rentrer dans le vif du sujet, si Paleo est encore un concept un peu flou pour vous, voici un petit rafraichissement avec notre Ludochrono et notre Just Played.

 

Nous sommes d’accord, les cartes au bas de la photo ne sont pas censées être dévoilées 😉

 

Un nouveau Départ

Dans Nouvelle Ère, l’action se situe quelques milliers d’années plus tard. Nous sommes désormais à l’ère du Néolithique, marquée par la sédentarisation de l’humanité grâce à l’agriculture et l’élevage. Pour traduire ceci en en termes de jeu, vous allez devoir capturer des animaux pour les élever et faire pousser du blé pour les nourrir (et vous aussi par la même occasion) lors de la phase de Nuit.

Nouvelle Ère ne vient pas simplement rajouter du contenu au jeu de base, elle le renouvelle. Pour éclairer votre torche, voici ce qui change ou qui est ajouté par rapport au jeu de base :

  • Un plateau « Ferme », avec ses améliorations possibles et une hutte toute mignonette pour se reposer la nuit
  • De nouvelles cartes de base et cartes Personnage qui remplacent entièrement celles du jeu d’origine (notées « 1 » et « 2 ») et qui peuvent parfois interagir avec la ferme
  • 6 nouveaux modules qui se combinent à ceux du jeu de base, avec 6 nouveaux niveaux proposés
  • Divers matériels (16 cartes, jetons, ressources…) venant s’ajouter au jeu de base

 

Le contenu de l’extension. La ferme offre de nouvelles actions, pour mieux capitaliser sur la nourriture et les peaux.

 

Cependant rien n’empêche de rejouer les niveaux du jeu de base avec cette extension, ni de combiner n’importe quels modules des deux boîtes, comme l’explique l’auteur sur ce forum BGG. Tel Alexander Pfister, Peter Rustemeyer est toujours à l’affût des questions et remarques de la communauté.

 

La ferme, on survit ici !

Comme je le disais plus haut, les cartes du jeu de base changent, notamment car vous pourrez tenter de capturer un animal pour votre ferme, plutôt que de le chasser.

Chaque fois qu’une carte Ferme est piochée (il y en a 5), vous pourrez effectuer une action relative à celle-ci :

  • Récolter la production de votre élevage, sans le perdre (Stabulation)
  • Abattre une bête et amasser son butin de chasse
  • Récolter des jetons Blé ou les transformer en nourriture
  • Améliorer votre ferme (des clôtures, une faux pour augmenter la production, etc.)
  • Diverses autres actions qui viendront s’ajouter avec de nouveaux jetons Secret

 

Une dimension supplémentaire, relative à la gestion de la nourriture, viendra donc s’ajouter dans le jeu : soit vous capitaliserez à moyen terme en vous occupant de votre ferme, au détriment des besoins urgents, soit vous la laisserez de côté pour vous occuper des problèmes à court terme.

 

Les 5 cartes Ferme et les autres nouvelles cartes de base vous permettront d’interagir avec votre ferme

 

Quoi, c’est devenu un jeu de gestion ?

Pas du tout. Nous restons dans le même type de réflexion, les sensations de jeu demeurent inchangées. Là ou auparavant nous étions tiraillés entre collecter de la nourriture et des matériaux, ici les besoins pour la ferme se rajoutent simplement à ce dilemme.

Niveau règles, le principal changement tient sur un détail non sans conséquence. Désormais la nouvelle phase de Nuit vous obligera à optimiser votre collecte de nourriture, car vous perdrez tout excédent de jetons nourriture en fin de journée, là où dans le jeu de base vous pouviez en stocker des montagnes. Il faudra donc économiser un peu plus vos proies et de plus chercher à les capturer dans la mesure du possible pour en faire votre beurre.

En parlant de règles, à l’image du premier livret, elles sont bien illustrées. L’information peut parfois être difficile à trouver, mais il y a eu du progrès depuis le premier livret du jeu de base. Cela dit, comme je le disais plus haut, l’auteur fait un travail de suivi remarquable et résoudra la totalité des problèmes, pour peu que vous puissiez formuler votre question en anglais sur BGG.

 

Les clôtures empêchent vos bêtes de s’échapper, la faux permettra de doubler la quantité de blé moissonnée.

 

Six nouveaux modules

Comme dans le jeu de base, les nouveaux modules sont thématiquement fortement typés. On est toujours transporté dans un nouveau décor, accompagné de nouvelles mécaniques adaptées. A l’image du jeu de base, cet exercice d’adaptation est parfaitement réussi par l’auteur.

Par exemple, la Tribu des Xribs vous frottera à vos voisins lunatiques. Cette tribu pénible ne cessera de devenir hostile si nous ne leur offrez pas un gros lot de blé chaque jour, ou si vous enfreignez leur religion (je vous laisse découvrir comment !).

Ou encore, Voyage Onirique vous détournera quelque peu du contexte de survie pour flirter avec les visions hallucinatoires et les petits esprits de la nature. Vous devrez trouver tous les moyens de collecter des cartes Rêve pour pouvoir conjurer ces esprits agités, y compris en créant un élevage de crapauds (je vous laisse deviner pourquoi) !

 

Saurez-vous échapper à la colère du dieu du Feu et survivre aux cartes Volcan ? L’Ire du Dieu du Feu : un scénario cauchemardesque !

 

Il serait inutile de vous détailler plus le contenu des modules, car l’intérêt et justement de les découvrir par vous-même. Tout ce que je peux en dire c’est qu’ils m’ont autant séduit que ceux du jeu de base. D’ailleurs, vous verrez revenir certains modules d’origine, car la plupart des scénarios vous demanderont de les y intégrer.

 

 

De quoi se faire les dents

Sans aucun doute, ces 6 nouveaux scénarios sont en moyenne assez difficiles : 1 facile, 1 moyen, 3 difficiles, 1 cauchemardesque. La ferme rajoutant un aspect de plus à gérer, même le premier scénario ne sera pas aussi évident qu’il ne paraît.

Cette extension s’adresse définitivement aux joueuses et joueurs aguerris qui souhaitent prolonger leur expérience de jeu avec Paleo et mettre leur talent de survie à l’épreuve. Et pour le coup, je n’ai pas été déçu du voyage.

Après une douzaine de parties et 5 scénarios accomplis, l’envie d’essayer d’aller jusqu’au bout est toujours présente.

Cela dit, plusieurs petits ajustements sont là pour contrebalancer la difficulté. Par exemple :

  • Les nouveaux personnages ont plus souvent des pièces rapportées (cartes, jetons…)
  • Les cartes Ferme offrent également l’option d’aider les autres joueurs
  • Certaines améliorations de ferme vous faciliteront grandement la vie.
  • Etc.

 

 

Mais tout comme pour le jeu de base, la principale clé de la réussite dépendra de votre connaissance des scénarios et de la maîtrise du risque. En effet les plus grands périls ne vont pas se trouver sur les mêmes types de cartes d’un module à l’autre (forêt, montagne…). Idem pour certains types de cartes que vous devrez mémoriser, indispensables à votre survie. De plus, chaque scénario récompensera des stratégies particulières (privilégier la chasse, la moisson de blé, rester en bons termes avec une tribu, etc.) et ce sera à vous de les comprendre au fur et à mesure des tentatives successives. C’est d’autant plus le cas ici que la difficulté est augmentée. Cet aspect « die and retry » (perdre et recommencer) est prépondérant et la victoire sera satisfaisante lorsque l’on finira par adopter une stratégie adaptée.

 

Construire la hutte vous coûtera du blé mais vous permettra de soigner 2 blessures chaque nuit. Ça pèse lourd dans la balance.

 

Le verdict !

Pour un prix avoisinant les 25 euros en boutique, le contenu et la durée de vie apportée par cette extension sont assez remarquables, tout comme l’intérêt thématique des scénarios.

Si vous avez aimé Paleo et que vous souhaitez pousser plus loin le challenge en augmentant d’un cran la difficulté moyenne, autant vos conseiller de foncer les yeux fermés. Les nouveaux défis proposés vous occuperont une bonne douzaine ou quinzaine de parties et vous feront toujours autant voyager.

Si en revanche les premiers scénarios du jeu de base vous ont déjà semblés assez difficiles ou compliqués à gérer, je serais plus mitigé. Le côté punitif et « die and retry » risque de vous peser.

En tout cas pour moi Nouvelle Ère est un petit joyau qui vient s’ajouter sur un chef d’œuvre qui n’a plus besoin de me convaincre. Tout ce que j’attendais de cette extension y est, le plaisir de jouer n’en est que prolongé ! À titre personnel, j’espère voir cette mécanique de jeu encore exploitée à l’avenir, tant son potentiel est grand.

 

 

LUDOVOX est un site indépendant !

Vous pouvez nous soutenir en faisant un don sur :

Et également en cliquant sur le lien de nos partenaires pour faire vos achats :

acheter paleo 2020 sur magicbazaracheter paleo 2020 sur philibertacheter paleo 2020 sur espritjeu

4 Commentaires

  1. -Nem- 21/01/2022
    Répondre

    Miam !

  2. Marchou 21/01/2022
    Répondre

    Très intéressant, merci !

    Je n’ai pas pensé à utiliser la ferme avec 2 anciens modules, cela pourrait plaire à mon fils. Je me pose juste la question de l’équilibre…

    • Groule 21/01/2022
      Répondre

      Merci Marchou. L’auteur répond précisément à ta question sur le forum BGG que j’ai mis en lien. Traduit en Français cela donne:

      « Avec la ferme (plateau ferme et nouvelles cartes de base), toutes les combinaisons de missions peuvent être jouées. Je suppose que certaines combinaisons de deux anciennes missions seront probablement un peu plus faciles, car les nouveaux personnages sont plus forts et la ferme vous aide certainement à survivre, mais l’agriculture implique aussi ses propres problèmes à résoudre. »

      Pour avis perso, je ne pense pas que cela déséquilibre sérieusement le jeu. Le paquet joueur est là pour garantir un apport minimum de ressources aux joueurs (et accessoirement d’interagir avec la ferme). Il a globalement le meme rôle avec ou sans l’extension.

Laisser un commentaire