BanniereHOPleok

Opla puce ! De l’écolo-vachard rien que pour vos jeux

Lui – Vas-y, file tes billes ou t'ar ta gueule à la récrée !

Elle – Mais comment t'es trop nul toi, d'abord c'est pas un jeu de billes mais de puces rhhoo !

Lui – Maaaitreeesse !

Elle – Rho le cafteur, pfff t’es du genre à croire que le 6 qui prend est un gros jeu de gestion toi !

Lui – Maaaitresssse ! Elle m’insulte !!

Vous connaissiez Hop la bille ? Non ? Ho ben vous aimiez jouer aux billes étant gônes ? Alors vous avez sûrement entendu parler de Hop la bille ! Un jeu frais comme un moment de récrée où agilité et tactique se mêle joyeusement, le tout avec du matériel 100% made in France et éco-conçu (car les Jeux Opla font partie de ceux qui ont une éthique, dingue) !

Et bien, Monsieur Toscano qui est derrière cette petit perle ludique va nous présenter un 2e opus sur le même principe – et dans la même gamme – d'ici le 27 octobre prochain : Hop la puce ! que ça s'appelle.

D'ailleurs, si vous avez les deux boites, celles de Hop la puce + Hop la bille, cela vous donnera quelque chose de très funky, regardez :

Illustrateur : Tony Rochon

Qu'est-ce qu'on nous dit ?

'Les puces sont éparpillées sur la table, les cartes distribuées aux joueurs, les anneaux posés au milieu… Alors ça commence !

Le but du jeu ? Regrouper dans un des 2 anneaux les puces figurant sur nos cartes, en surveillant le jeu des adversaires pour aller les embêter.

Comment ? En faisant sauter les puces avec votre lanceur ! Tactique, observation, coups bas, précision et doigté devront être de la partie si vous voulez la gagner !

C’est parti… Hop… La puce !'

C'est-à-dire ?

On fait sauter les puces comme ça :

Chaque joueur devra réaliser les combinaisons de puces (par exemple une rouge et une verte ou une jaune, avec une bleue et une verte) présentent sur nos 3 cartes de départ, en les mettant dans les 2 anneaux communs à tous les joueurs !

Voici ci-dessous un exemple de partie en cours à 3 joueurs, chacun à ses cartes avec ses objectifs faces visibles (on les retourne quand on les réalise), au centre on voit les 2 anneaux et partout autour, les puces prêtes à bondir.

Seuls les bords de la table sont les limites de votre "plateau" de jeu. Vous posez les 2 anneaux n'importe où et vous éparpillez les 15 puces. Chacun va ensuite prendre 3 cartes objectif et enfin, on va s'armer d'un lanceur. C'est comme ça qu'on dresse les puces !

Il y a des petites règles pour ajouter du sel à la recette, mais rien de complexe. Par exemple, on ne peut pas jouer la puce que vient de jouer le joueur précédent ! Héhé. Et il y aussi une tite subtilité avec les puces noires et blanches qui permettent d'enlever tout ou partie des puces présentes dans un anneau aka 'comment venir chercher des poux dans les têtes de ses adversaires' !

Un mot sur les règles qui sont pleines de chichis, chouchous, beignets et autres surprises. Des variantes qui vous proposent de tout jouer à l'envers (on doit faire les combinaisons des autres joueurs pour gagner) aux pages de culture G nous expliquant le mode de vie des puces depuis leur apparition à l'ère quaternaire, vous avez indubitablement là un livret conçu avec soin, amour, gloire et beauté. Comme d'hab' avec Opla.

Bref !

Un jeu qui se joue debout (c'est peut-être un détail pour vous) dans la veine de Hop la bille avec un esprit écolo (toujours) – vachard (en plus) qui rend le tout très attachant. A découvrir sans faute le 27 octobre !

 

   

Laisser un commentaire