Oathsworn – un jeu sous le signe du mystère

Oathsworn – Into the Deepwood est ce qu’on appelle communément un mastodonte. Un mammouth issu de Kickstarter, bien ventru, plein de figurines et de surprises. Mais la première surprise, c’est qu’il prend Kickstarter de court, avec une campagne qui connait un succès du tonnerre… et tout ça pour quoi ? Eh bien, jugez plutôt.

 

Dans Oathsworn, vous incarnez une compagnie de mercenaires (coucou, Gloomhaven), les Assermentés. Vous allez pouvoir vous balader dans une ville crasseuse et dans les environs envahis par une végétation démesurée. Le tout pour accomplir des quêtes… mais le jeu n’en dit pas tellement plus, car il est plutôt placé sous le sceau du mystère ; en effet, on vous proposera « 4 cartes secrètes », des plans présentant villes et lieux occultes, mais aussi 20 enveloppes mystères, un livre d’histoire de 200 pages… et une boîte entièrement remplie de compartiments secrets, le Mystery Chest.

En effet, Oathsworn se déclare tout bonnement le successeur des jeux de rôle, remplaçant le maître du jeu par une campagne suivie, vos personnages gardant blessures et équipement d’une partie sur l’autre. Et comment qu’on joue ?

oathsworn-into-deepwood-ludovox-jeu-societe-story

Les Histoires (qui peuvent déclencher des rencontres, ou escarmouches) – Source Game on Tabletop

 

Les joueurs vont avoir une carte devant eux, et doivent interagir avec un point d’intérêt. Préférerez-vous aller à la taverne pour écouter les ragots, ou interroger les gardes sur les chemins de ronde ? Le choix est vôtre, sachant que vous pourrez toujours choisir l’autre option plus tard dans la partie. Mais attention, le temps est limité et vous devrez bien choisir votre chemin sous peine de pénalités. Et lorsque vous sélectionnez votre lieu, vous aurez droit à une interaction particulière, avec des choix et des tests, un peu à la manière d’un livre dont vous êtes le héros. Et pour vous narrer tout cela, vous aurez le droit d’utiliser votre organe en lisant le livre de scénarios, ou de lancer une application totalement voicée (c’est comme ça qu’on dit dans le jargon) par un acteur britannique plutôt (re)connu (le commandant Mormont dans Game of Thrones, rien que ça). Et à l’écriture, rien de moins que neuf game writers. Si avec ça vous n’êtes pas immergé…

oathsworn-into-deepwood-ludovox-jeu-societe-board

Une Rencontre – source éditeur

 

Pour résoudre les tests, un simple système de prise de risques vous est proposé : soit vous jetez des dés (autant que vous voulez, mais deux résultats vierges, et c’est l’échec critique), soit vous retournez des cartes avec le même genre d’effet – pour l’instant, pas beaucoup plus de détails sur les différences de fonctionnement entre les deux. Sachez seulement que cartes et dés viennent en plusieurs couleurs, pour plusieurs efficacités… Et si jamais vous deviez subir des blessures, vous rajouteriez des blessures à vos paquets, encombrant votre main pour le reste de la campagne (sauf passage salvateur chez l’apothicaire). Cerise-gadget sur le gâteau, les figurines des mercenaires sont customisables, et vous pourrez, moyennant un add-on, leur changer les bras pour les équiper correctement.

Les aventures auront un peu de suivi, un paquet d’événements venant se nourrir au fur et à mesure des parties, en fonction des choix des joueurs.

Le tout est disponible pour 99$ de base mais pour l’instant, aucune traduction n’est confirmée – peu étonnant vu le volume. L’éditeur promet que des réponses seront données à ce sujet en fin de campagne (prévue pour le 5 novembre). Les backers se sont en tout cas précipités sur le jeu, ce dernier ayant déjà récolté presque 8 000 soutiens au moment où j’écris ces lignes. Pour en savoir plus, la page du financement participatif est disponible ici (le jeu n’arrivera jamais tel quel en boutique vu son poids).

 

NewbanniereTipeeeV2

 

 

1 Commentaire

  1. Shanouillette 04/11/2019
    Répondre

    1 629 000€ de levés pour plus de 10 480 pledgeurs !
    plus que quelques heures avant la fin …

Laisser un commentaire