Mutants : Un deck-building génétiquement modifié

Mutants est le nouveau jeu des Lucky Duck Games, l’éditeur de Vikings Gone Wild mais aussi Chronicles of Crime, Zombie Tsunami et d’autres adaptations de jeux mobiles sous forme de jeux de plateau. Seem Foong Lin et Jessey Wright furent chargés de réaliser cette version plateau de l’application mobile éponyme.

Mutants_jeux_de_societe_Ludovox (2)

Comment ça marche ?

Le but du jeu est de marquer le plus de points de victoire, durant les 5 tours de jeu.
À la fin d’une manche, les deux joueurs les plus avancés sur la piste de puissance gagnent les points de victoire, les autres rien du tout.

Chaque joueur commence avec la même main de cartes avec 6 mutants, du mythique, du cyber, du nécro, du galactique, etc.

12 autres mutants composent notre pool génétique et vont servir à enrichir notre jeu.

Mutants_jeux_de_societe_Ludovox (3)

 

Nous avons à notre tour 3 actions possibles :

  • Déployer
  • Hybrider
  • Incuber

 

Chaque carte que nous allons déployer peut avoir deux effets, la première quand elle arrive en jeu et la deuxième quand elle sort du jeu.

Quand on joue une carte, on place celle-ci dans la zone active et on résout l’effet du haut. Quand on jouera une nouvelle carte dans la zone active on déplacera celle-ci dans la zone de gauche et de droite, et quand la carte sera éjectée on réalisera le deuxième effet.

Mais on peut aussi hybrider des mutants, cela consiste à acheter un des mutants présents dans notre pool génétique, pour cela il faut dépenser deux cartes avec les symboles qui correspondent aux mutants achetés et on le place dans l’espace mutants actif. Puis on résout l’effet.

Enfin, on peut incuber un mutant, cela ne nous coûte qu’une seule carte de n’importe quel gène, il est placé dans l’incubateur et arrivera au dessus de notre paquet pour le prochain tour.

Quand la manche est terminée, on donne des points selon la manche en cours aux deux premiers sur la piste de puissance et on passe à la manche suivante. On refait notre main à 6, si l’on n’a pas assez de cartes dans notre paquet, on mélange notre défausse pour refaire notre deck, mais avant cela, on peut placer une carte dans la zone de freeze : cela rapportera des points à la fin de la partie et permet en partie d’épurer votre pioche (cela fait penser au Inner Circle de Tyrants of The Underdark).

Mutants_jeux_de_societe_Ludovox (1)

 

Tout est question d’effets

La plupart des effets consiste à déplacer son pion sur la piste de puissance, et s’il est déjà tout en haut, vous pouvez reculer ceux des autres joueurs. Vous pourrez aussi placer une carte de votre défausse dans la zone de freeze, mettre K.-O. un mutant adverse de sorte qu’il ne réalise pas son effet de sortie, piocher des cartes, bénéficier de quelques effets permanents déclenchés quand on réalise une action, copier une capacité, prendre un mutant dans le pool génétique, etc.

Si vous débutez, vous pouvez prendre un deck pool génétique préconstruit, et je le conseille pour la première partie. Par contre, quand vous commencer à comprendre les effets, vous pouvez drafter les cartes et vous construire un paquet aux petits oignons.

 

Mutants_jeux_de_societe_Ludovox (4)

Pour avoir essayé la bête, je dirais que c’est le genre de jeu qui ne se révèle pas avec une  première partie. C’est en jouant que l’on comprend les combinaisons à mettre en œuvre. Personnellement je ne suis pas fan des illustrations du jeu, mais j’ai envie d’éprouver ce titre un peu plus, pour voir si mécaniquement il tient ses promesses.

Mutants est actuellement sur kickstarter jusqu’au 20 novembre pour une livraison en août 2019. L’offre de base est à 35 dollars, et le jeu sera traduit dans notre langue, évidemment.

 

Pub Tipeee grand format copie

Laisser un commentaire